Close

Un nouveau chapitre pour l'Eau vive

Érik Tremblay à la barre de la Coopérative des publications fransaskoises

Érik Tremblay

Érik Tremblay

REGINA - Après diverses stratégies pour assurer la viabilité du journal fransaskois, le conseil d’administration de la Coopérative des publications fransaskoises (CPF) engage ce printemps un tournant majeur pour le journal, tant sur le plan de son modèle d’affaires qu’au niveau du contenu. Une nouvelle direction générale doit entrer en poste à la mi-avril pour mettre en œuvre ce renouveau.

Depuis plusieurs années, le journal L’Eau vive, bat de l’aile. Sa situation financière précaire avait mené, en 2015, à la suspension de la publication pendant 3 mois et à la mise en branle d’une campagne de financement qui a culminé avec la tenue d’un spectacle bénéfice donné par Zachary Richard. La présidente de la CPF, Marie-France Kenny, affirme d’emblée : « Le modèle d’affaires actuel du journal ne fonctionne plus. Nous avons travaillé plusieurs mois pour le repenser pour relancer le journal sur de nouvelles bases plus durables. » Toute la signature visuelle du journal ainsi que son logo vont être changés. La CPF a choisi de collaborer avec l’équipe du journal La liberté et Presse Ouest, tous deux basés à Winnipeg, pour élaborer cette nouvelle version du journal L’Eau vive.

Le contenu et la ligne éditoriale du journal va aussi évoluer. « Nous voulons un journal plus proche des gens qui va présenter les impacts des politiques et des événements sur notre communauté. Nous voulons aussi que le texte soit plus épuré pour rendre la lecture du journal plus agréable. » explique madame Kenny. Pour son modèle d’affaire, la CPF compte établir des partenariats financiers avec les institutions et organismes communautaires. Une entente de principe a d’ailleurs été établie avec le Conseil des écoles fransaskoises qui comporte entre autre, l’abonnement de toutes les familles du CÉF au journal.

La personne qui aura la responsabilité de cette relance sera le nouveau directeur général qui vient d’être nommé. Monsieur Erik Tremblay est un journaliste de carrière. Il a occupé des fonctions de réalisateur, vidéo journaliste, formateur et gestionnaire partout au pays et à l’international. Il connait la province pour y avoir séjourné dans les années 90 et pour avoir assuré la gestion des opérations de Radio-Canada, Saskatchewan pendant presque deux ans. Il connait aussi bien la réalité de la francophonie de l’Ouest canadien pour avoir travaillé à Winnipeg, Victoria, Vancouver, Edmonton et Regina. Il prendra la tête de la coopérative à la mi-avril.

« Je suis heureux de mettre à contribution mon expérience au service de L’Eau vive qui est dans une phase charnière de développement et de croissance. À ce point de ma carrière, j’ai à cœur de relever ce défi à la fois communautaire et journalistique. J’ai aussi à cœur de sortir — encore une fois — des sentiers battus pour revenir à un journalisme plus essentiel et contribuer au développement de notre communauté. » Explique, monsieur Tremblay.

Le directeur général doit procéder à l’embauche de la rédaction en chef du journal dès son entrée en poste en avril. La nouvelle mouture du journal pourrait paraître avant l’été.

 

 

 

Imprimer
1811

Theme picker

Navigation du site

Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top