Skip Navigation

Un air irrespirable en Saskatchewan

Un air irrespirable en Saskatchewan
1804 of views

La piètre qualité de l’air se fait sentir jusqu’à Regina, dans le sud de la Saskatchewan, alors que des feux de forêt sont encore actifs dans les communautés du nord telles que Île-à-la-Crosse et La Ronge. Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) a même pris la décision d’annuler ses Jeux prévus les 18 et 19 mai.

« Nous avons mûrement réfléchi avant de prendre cette décision qui, comme vous pouvez vous en douter, a été prise pour assurer la santé et le bien-être des élèves, comme du personnel.

C'est avec beaucoup de regrets que nous vous faisons part de cette décision liée aux conditions atmosphériques extérieures », peut-on lire sur la page Facebook du conseil scolaire.

La mauvaise qualité de l’air a aussi causé des soucis en milieu de semaine à Soraya Côté, directrice de la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA) et du Centre francophone BDS.« À Domremy, c’est pitoyable depuis mardi après-midi, rapporte la Fransaskoise. À Prince Albert, ça donne des maux de tête et moi qui suis asthmatique j’ai dû employer mes pompes à plusieurs reprises. »

Image
cote air santé (CAS) en date du 18 mai 2023

Par ailleurs, le 18 mai, Environnement et Changement climatique Canada a donné à la ville de Prince Albert une cote air santé (CAS) de 10+, soit très élevé.

Véronique Bernier, directrice du Centre francophone des Battleford, a également donné son témoignage. « Depuis mardi, on pouvait voir que le ciel était brumeux et l’odeur de feu est présente. Ça s’éclaircit, mais l’odeur est toujours présente ! »

L'Agence de la sécurité publique de la Saskatchewan a fait le point sur la situation des incendies de forêt dans la province jeudi matin, alors que des centaines de personnes ont été évacuées de leur domicile. Une vingtaine de feux de forêt sont actifs.

Les gestes à suivre selon Environnement et Changement climatique Canada
Arrêter ou réduire son niveau d’activité si un inconfort se fait ressentir en respirant ou si on ne se sent pas bien.
Communiquer avec un professionnel de la santé ou les autorités sanitaires locales en cas de symptômes graves ou pour obtenir des conseils.
Consulter la cote air santé (CAS) et surveiller ses symptômes. Il est courant de ressentir une légère irritation et un inconfort, qui disparaissent généralement lorsque la fumée se dissipe. Boire beaucoup d’eau peut aider.
Se placer à l’écart de la fumée à un endroit où il y a de l’air pur et frais si possible.
En cas d’activité à l’extérieur, le port d’un masque respiratoire bien ajusté (comme un N95) qui ne laisse pas passer l’air par des ouvertures entre le masque et le visage peut aider à limiter l’exposition aux particules fines de la fumée
Porter une attention particulière aux personnes à sa charge et penser à prendre des nouvelles de son entourage.