Close

Rencontre de la Table des élus à Regina

Survol des dossiers de l’heure

Les représentants élus du réseau associatif fransaskois se sont rencontrés à l’occasion de la Table des élus qui s’est tenue à Regina le samedi 12 avril dernier. La rencontre a permis de faire un survol de divers dossiers.

 

Dossier postsecondaire

Plus tôt cette année, l’Assemblée communautaire fransaskoise a participé à la signature d’une entente de collaboration entre les universités de Regina et Saskatoon, le Collège Mathieu et le Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology (SIAST). La cohésion des efforts des partenaires a permis au dossier de faire des progrès importants. Les deux universités vont collaborer pour la formation universitaire en français. Le Collège Mathieu et SIAST vont collaborer pour la formation collégiale et l’enseignement des métiers. Un programme en soudure est d’ailleurs envisagé en collaboration avec l’entreprise Trailtech de Gravelbourg.

 

Direction de l’Institut français

René Archambault et René Moquin siègent sur le comité pour la sélection de la nouvelle direction de l’Institut français. La communauté a fait ses recommandations et c’est dans la machine de l’Université. Une décision est prévue pour la fin avril.

 

Drapeaux fransaskois

Les communautés de Prince Albert et Ponteix accueilleront un drapeau fransaskois avec une plaque au cours de l’année.

 

Dossier scolaire fransaskois

Depuis quelques mois le ministère a commencé à démontrer un intérêt dans le développement d’une Politique d’encadrement linguistique et culturel (PELEC). Une telle politique est une feuille de route qui permet de clarifier le cadre référentiel pour l’éducation de la minorité. Le PELEC s’inspire de la Politique d’aménagement linguistique (PAL) élaborée en Ontario il y a dix ans. Celle-ci a permis l’appui à des projets émanant de la communauté.

D’ailleurs, la vice-présidente du Conseil scolaire fransaskois (CSF), Simone Couture, a dit aux participants de la Table des élus que « ça prend tout un village pour éduquer un enfant », illustrant ainsi son souhait de voir une plus grande participation de la communauté dans le processus éducatif des jeunes Fransaskois.

Le CSF et la province ont convenu de mettre en veilleuse les injonctions judiciaires et les contestations pour un an, le temps de conclure les discussions entourant le développement de la PELEC.

 

Sous financement pour la CAFS

Le président de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS) a fait état du sous-financement de son organisme. Après 5 ans d’existence, il n’y a pas de soutien financier pour les opérations et l’organisme n’a plus de bureau.

 

Patrimoine canadien

La nouvelle logique d’investissement de Patrimoine canadien donne des sueurs froides à bien des organismes qui n’ont pas encore reçu de nouvelles en ce qui a trait à leur financement. Certains organismes (comme les groupes de femmes) ne répondent plus aux secteurs que vise Patrimoine canadien (communications, culture, généraliste, jeunesse). Les élus fransaskois ont discuté à huis clos des stratégies et gestes politiques à poser.

 

Coupures à Radio-Canada

La récente vague de coupures à Radio-Canada inquiète beaucoup les représentants fransaskois. Ils vont inciter la population à participer à l’Assemblée publique de consultation qui se tiendra le 29 avril à Edmonton et en Webdiffusion. Vous pouvez en savoir plus sur cette consultation en visitant le : ici.radio-canada.ca/sujet/apc-ouest-nord.

 

Imprimer
6323

Navigation du site

Categories

Back To Top