Close
Presse Canadienne
/ Catégories: Politique

Réactions diverses à la composition du conseil des ministres de Justin Trudeau

Parlement d'Ottawa
Réactions diverses à la composition du conseil des ministres, dévoilée mercredi, à Ottawa, par le premier ministre Justin Trudeau.

___

La présidente de l'Assemblée communautaire fransaskoise, Françoise Sigur-Cloutier, a écrit, sur les médias sociaux, que cette "journée historique était la journée de tous les possibles" et que cabinet était "une cure de jouvence au pays".
 

___

Le maire de Montréal, Denis Coderre, affirme que Montréal est "très bien représentée" au cabinet, avec trois nouveaux ministres provenant de Montréal: Mélanie Joly au Patrimoine, Stéphane Dion aux Affaires étrangères et Marc Garneau aux Transports. Il dit avoir espoir que les besoins de la métropole soient mieux pris en charge à Ottawa, et que s'amorce un nouveau partenariat avec le gouvernement fédéral.

"Je me réjouis du retour en force du Québec à la table des décideurs à Ottawa. C'est une véritable bouffée d'air frais. Avec ce nouveau cabinet Trudeau, nous entrons dans une ère de respect et de partenariat avec Montréal et les municipalités", a déclaré M. Coderre par communiqué.

___

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) assure le nouveau cabinet de son entière collaboration et rappelle que le Parti libéral du Canada (PLC) a pris plusieurs engagements clairs envers les municipalités au cours de la campagne électorale, entre autres au chapitre de l'investissement dans les infrastructures et du transport collectif.

L'UMQ salue notamment la nomination des ministres du Québec: Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, Mélanie Joly, ministre du Patrimoine, Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, ministre des Transports, et Jean-Yves Duclos, ministre des Familles, des Enfants et du Développement social.

___

Équiterre réagit "favorablement" à la composition du conseil des ministres, voyant de "bon augure" la présence de Stéphane Dion aux Affaires étrangères en vue de la Conférence de Paris sur le climat (COP21). Le directeur général d'Équiterre, Sidney Ribaux, salue aussi par communiqué la "feuille de route très pertinente" de la nouvelle ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna.

Le cofondateur et directeur principal Steven Guilbeault se réjouit pour sa part de la nomination de Marc Garneau comme ministre des Transports: "Les transports représentent plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre. Nous sommes ravis de voir arriver M. Garneau, un résidant de la métropole, qui va bien comprendre les enjeux de congestion et de pollution urbaine et nous sommes confiants qu'il saura proposer une politique nationale de transport durable", explique-t-il.

Le groupe environnemental dit aussi qu'il demandera rapidement au nouveau ministre des Ressources naturelles, James Gordon Carr, d'interrompre les processus d'évaluation des projets d'oléoducs menés par l'Office national de l'énergie "en attendant une réforme de ce processus, tel que promis par Justin Trudeau pendant la campagne électorale".

___

Le responsable de la campagne Climat-Énergie chez Greenpeace Canada, Patrick Bonin, dit espérer que le titre de ministre de l'Environnement et du Changement climatique signifie que le gouvernement fédéral est "enfin prêt à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection du climat".

M. Bonin se dit aussi ravi de la nomination de l'"experte climatique" et membre du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) Kristy Duncan en tant que ministre des Sciences.

Concernant le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Hunter Tootoo, du Nunavut, Greenpeace Canada estime qu'il est bien placé pour renforcer la position du Canada sur la scène internationale en faveur de la protection de l'Arctique et de ses habitants qui font face à la "double menace des changements climatiques et de l'exploitation pétrolière".

___

Le regroupement Tous amis de Radio-Canada accueille avec optimisme l'arrivée de la nouvelle ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.

"Par les gestes qu'elle a posés au cours des dernières semaines, Mélanie Joly a démontré son appui et sa sensibilité envers la cause de Radio-Canada. Elle a notamment participé à notre marche citoyenne le 12 octobre dernier à Ottawa. Nous serons attentifs envers les engagements qu'elle a pris et espérons que ceux-ci seront respectés", a indiqué Pierre Maisonneuve, porte-parole de Tous amis de Radio-Canada, en rappelant que le nouveau gouvernement libéral a notamment promis un financement stable, pluriannuel et prévisible pour Radio-Canada/CBC, en plus d'annuler les coupures de 115 millions $ et d'injecter 35 millions $ supplémentaires.

___

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) dit avoir bon espoir de voir plusieurs dossiers importants évoluer positivement.

La FTQ se réjouit de l'exemple qui est envoyé par le nouveau premier ministre au sujet de la parité hommes-femmes dans les instances.

"En résumé, nous avons bon espoir, mais nos attentes sont élevées!", indique le président de la FTQ, Daniel Boyer, évoquant notamment les promesses de rétablir un programme d'assurance-emploi qui permet de couvrir la majorité des chômeurs, d'abroger rapidement la disparition du crédit d'impôt fédéral pour les fonds de travailleurs, de rétablir l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti (SRG) à 65 ans, de ramener le service postal à domicile normal, et d'augmenter considérablement le financement des programmes d'infrastructure.

___

L'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) salue la création du nouveau ministère de la Famille, des Enfants et du Développement social ainsi que la nomination de son nouveau ministre, Jean-Yves Duclos.

"Nous sommes heureux de constater que le nouveau gouvernement fédéral met en priorité les familles et les enfants, déclare le président-directeur général de l'AQCPE, Louis Senécal. Nous félicitons M. Duclos de sa nomination et lui offrons notre entière collaboration."

___

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se dit particulièrement heureuse du nombre important de ministres québécois assermentés.

"Six ministres sur trente, en plus du premier ministre, cela correspond de près au poids démographique du Québec au sein du Canada", rappelle Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

La FCCQ note cependant l'absence de l'agence de développement économique pour les régions du Québec, qui jouait un rôle important, selon elle. "Nous ne croyons pas que le mandat qu'exerçait cette agence devrait être dilué au sein du nouveau gouvernement", déclare Mme Bertrand.

___

La présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC), Debi Daviau, salue particulièrement la nomination du député Scott Brison comme président du Conseil du trésor.

"Nous anticipons avec plaisir les importants changements promis par le premier ministre Trudeau et son cabinet", déclare Mme Daviau, évoquant des promesses de ramener les négociations collectives "constructives" pour les employés de la fonction publique, d'annuler les lois antisyndicales, de mettre fin au "musellement" des scientifiques du gouvernement et de remettre les données probantes au c?ur de l'élaboration des politiques.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, qui représente près de 55 000 professionnels du secteur public canadien, fait état de la "création de deux portefeuilles complémentaires pour la science".

"Même s'il est trop tôt pour le dire, la création de deux portefeuilles complémentaires pour la science est un signe encourageant de l'intention du nouveau gouvernement de rétablir les rôles de la science et de l'objectivité dans l'élaboration des politiques gouvernementales, ajoute Mme Daviau. Nous espérons que cette promesse électorale sera respectée."

___

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, salue la nomination de Carolyn Bennett, comme ministre des Affaires autochtones et du Nord, et de Jody Wilson-Raybould, à titre de ministre de la Justice et de Procureur général du Canada.

"À l'époque où le Parti libéral était de l'opposition, Mme Bennett s'est toujours bien chargée de mener les batailles dans les dossiers qui faisaient l'objet de nos préoccupations. C'est très certainement une nouvelle que nous accueillons positivement", a dit M. Picard, en marge de sa rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard, mercredi matin à Montréal.

Il rappelle que Mme Wilson-Raybould est une ancienne collègue de l'exécutif de l'Assemblée des Premières Nations. "Je connais évidemment son expertise, mais aussi son acharnement pour faire en sorte que le gouvernement fédéral de l'époque soit beaucoup plus à l'écoute des questions et des enjeux qui nous intéressent comme Premières Nations", a affirmé le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

___

L'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) félicite Jane Philpott pour sa nomination en tant que ministre de la Santé.

"Les antécédents de docteure Jane Philpott en médecine familiale laissent entendre qu'elle a une compréhension approfondie de l'approche des soins de santé primaires, une approche qui doit être améliorée au Canada afin de combler les besoins de la population actuelle", affirme par communiqué la présidente de l'AIIC, Karima Velji.

"En tant que fondatrice de l'équipe de santé Health for All Family à Markham-Stouffville (en Ontario), elle a fait progresser la collaboration interprofessionnelle, la promotion de la santé et la prévention des maladies, ainsi que les soins au sein de la communauté, des approches que nous espérons voir mises en ?uvre dans tout le pays."

___

Le Comité paralympique canadien félicite tous les nouveaux ministres, en particulier la nouvelle ministre des Sports et des Personnes handicapées, Carla Qualtrough.

L'organisation souligne que Mme Qualtrough est la première paralympienne à être élue sur la scène fédérale au Canada et est maintenant la première à être nommée ministre des Sports et des Personnes handicapées. Comme nageuse ayant une déficience visuelle, elle a représenté le Canada aux Jeux paralympiques de Séoul 1988 et de Barcelone 1992, gagnant trois médailles.

De 2006 à 2010, elle a été présidente du Comité paralympique canadien et, en 2013, elle a été élue vice-présidente du Comité paralympique des Amériques (CPA). 

Imprimer
3052

Navigation du site

Categories

Back To Top