Close
Jean-Marie Michaud

Quoi d'neuf?

P. – Hé Jacques !

J.  – Salut Paul !

P. – Alors, qu’est-ce que tu deviens ?

J. – Oh, ces temps-ci, disons que j’réfléchis.

P. – Ah oui ? À quoi, ou, devrais-je dire, à qui ?

J. – (rire léger) À qui ? Hmm... Personne en particulier. En fait, non. C’est à moi, sur qui je réfléchis… Mon avenir.

P. – Ton avenir ? Comment ça ?

J. – Ben oui ! On vieillit tous. Le temps file et j’m’interroge…

P. – Ouais. Bon ben… Faut qu’j’aille, désolé. Prends soin !

J. – Oui. Toi aussi…

---

P. – Hé Jacques !

J. – Salut Paul ! Toujours aussi pressé ?

P. – Pas mal... Pire, même.

J. – Ah oui ?...

P. – Et toi, quoi d’neuf ?

J. – Un nouvel emploi. Un nouveau défi. Tu sais, le genre de truc dans lequel tu excelles :    mettre sur pied une équipe et gérer un projet…

P. – Hé ben… Bonne chance ! Faut que j’me sauve, désolé. J’vais être en retard. Prends soin !

J. – Merci. Prends soin toi aussi…

---

J. – Hé Paul !

P. – Hé Jacques ! Ça va ?

J. – Pas pire. Mieux même, je dirais… Et toi ?

P. – Oh, je cours, comme d’habitude. Alors, ton projet… C’est quoi au juste ?

J. – Tu veux dire « c’était quoi ? »

P. – Comment ça ?

J. – Ben… Disons, qu’on m’a écarté… C’est correct, tsé. J’étais pas sûr d’être à ma place de toute façon.

P. – Ah bon… Dans quoi tu t’enlignes asteure ?

J. – ’Sais pas… Je m’interroge.

P. – Faudrait qu’on s’appelle. Faut qu’j’aille…

J. – C’est ça Paul. Prends soin…

---

P. – Hé Jacques !

J. – Hé Paul !...

P. – Ça va Jacques ?

J. – Ça va… Tu m’excuseras Paul mais, ‘faut qu’j’aille…

P. – On s’appelle alors ?

J. – C’est ça Paul. Ciao !

P. – (à lui-même) Qu’est-ce qu’il a lui, tout d’un coup ?...

* * *

Article précédent Denise Bombardier fait encore des vagues
Prochain article La chasse : un sport à repenser
Imprimer
408

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top