Close

Petite enfance et santé: Pour des parents outillés

Quels sont les besoins dans le domaine de la santé des tout-petits et comment améliorer ces services ? Voici les questions que le Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS) a posées aux familles et aux intervenants en petite enfance les 27, 28 et 29 janvier à travers la province.

À Regina, le forum a rassemblé 20 participants au total. La rencontre était organisée par le RSFS et animée par le consultant Maurice Chiasson. « Nous souhaitions consulter les familles et les intervenants en petite enfance à travers la province dans le but de recueillir assez de données pour pouvoir élaborer un plan stratégique sur 5 ans adapté au milieu communautaire », indique ce dernier.

Le consultant précise qu’un comité de gestion national a été mis sur pied pour la création de cette stratégie. « Dans les étapes d’élaboration du plan stratégique, il y avait l’organisation de trois forums régionaux, le premier à Prince Albert, le deuxième à Saskatoon et le dernier à Regina. Après la tenue de ces trois forums, les familles et intervenants seront invités à répondre à un sondage en ligne pour compléter la liste des besoins. »

Des besoins diversifiés

Au-delà des services disponibles en pédiatrie, ce sont aussi les besoins en matière de santé mentale et de services spécialisés qui sont ciblés. « On attribue souvent les problèmes de santé mentale aux adolescents ou aux adultes, mais les enfants en bas âges peuvent également développer des troubles », souligne Maurice Chiasson.

Le consultant ajoute qu’il est important de pouvoir dresser une liste des services qui devraient être disponibles en français pour mieux répondre aux familles. « Nous avons noté que la connaissance et l’accès aux services de santé en français est une priorité pour 80 à 90 % des nouveaux arrivants dans la province. »

C’est l’avis que partage Linda Morales, participante au forum et mère de trois enfants : « C’était bien de constater que nous étions plusieurs à relever le même défi concernant les services de santé en français dans la province. Je pense qu’une fois l’information obtenue, les commissions scolaires, les écoles francophones et les centres en petite enfance devront être prioritaires pour la diffusion de l’information. »

Pour la directrice du RSFS, Frédérique Baudemont, il était essentiel d’inclure les centres éducatifs en petite enfance (CEPE) dans la conversation. « Les intervenants en petite enfance ont l’avantage de travailler au plus près des familles. Ils ont donc l’opportunité de les écouter et de connaître leurs préoccupations », explique-t-elle. 

Une remise en question pour tous

Le forum s’adressait aussi aux personnes ayant le désir de devenir parents. « Si un couple sans enfant ou une maman enceinte cherche des informations pour les services disponibles en français dans le domaine de la santé, nous pouvons les accompagner. Avec un tel projet, les familles et les intervenants se sentiront mieux outillés et seront davantage en confiance avec le système de santé », ajoute la directrice.

Projetant de devenir papa une seconde fois, Armelle Agbessi explique qu’il était intéressant pour lui d’avoir une vue d’ensemble sur la situation en province et d’envisager que les choses changent. « J’aimerais constater une différence dans la disponibilité des services en santé en français entre le moment où j’ai eu mon premier enfant et le moment où j’en aurai un autre. Je pense que les choses peuvent véritablement évoluer avec ce genre d’initiative. »

Le forum a également permis d’évoquer au sens plus large les besoins des familles dans la province, et plus localement à Regina, en revenant notamment sur l’absence ou le nombre restreint d’activités sportives ou artistiques en français pour les familles francophones ou francophiles.

Le projet Petite enfance en santé (PES) a été lancé par la Société Santé en français basée à Ottawa. L’initiative est financée par l’Agence de la santé publique en partenariat avec les associations de parents. Le projet est mis en place à travers toutes les provinces et territoires du Canada.

Article précédent Cut/Coupé! par le Théâtre Oskana: La voix des oubliés
Prochain article Les 5 Étoiles de Mgr de Laval brillent sur scène !
Imprimer
2361

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top