Close
Moose Jaw : l’indétrônable Mac
Marie-Lou Bernatchez
/ Catégories: Moose-Jaw, Société, Voyages, 2019

Moose Jaw : l’indétrônable Mac

La sculpture emblématique conserve son record mondial

Mac, c’est l’orignal emblématique de la ville de Moose Jaw. Le géant a retrouvé récemment son titre de plus gros orignal au monde après l’avoir perdu en 2015 au profit de la sculpture norvégienne Storelgen.

Le grand Mac pèse dorénavant 10 tonnes et mesure 10 mètres de hauteur. Jacki L’Heureux-Mason, directrice du tourisme pour la ville de Moose Jaw, est fière d’avoir récupéré le titre. « Nous espérons en profiter longtemps, s’exclame-t-elle. Notre communauté s'est ralliée autour de Mac, à l'instar de gens du monde entier. Tout le travail effectué provient de fonds donnés par des entreprises locales et nationales. Mais aussi des dons personnels venus du monde entier ! »

Voilà donc un bel engouement pour cet animal hors normes qui, au début du mois d’octobre, a retrouvé son titre grâce à l’installation de nouveaux bois, plus grands que les précédents. La brasserie Moosehead du Nouveau-Brunswick a même participé financièrement au projet en offrant 25 000 dollars.

Une figure emblématique

Le cervidé est né en 1984 de l’initiative d’anciens membres de l’Office du Tourisme de Moose Jaw, désireux de doter la ville d’un emblème qui attirerait les visiteurs. Il est l’œuvre de l’artiste Don Foulds de Saskatoon et se compose d’un cadre en acier recouvert d’un treillis métallique et agrémenté de quatre couches de ciment.

Mac doit son nom au conseiller municipal MacKenzie, grand défenseur des orignaux. « De nos jours, l’orignal est l’une des attractions les plus photographiées au bord des routes du Canada », affirme ainsi la directrice du tourisme de la ville.

Article précédent Un bison saskatchewanais en Allemagne
Prochain article Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones
Imprimer
328

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top