Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
18 novembre 2017
Menu
Nouvelles récentes

Le Portail fransaskois

Navigation

Categories

L’histoire du pays est autrement plus compliquée qu’on ne le croit

Auteur: Le Gaboteur /26 octobre 2017/Catégories: Société, Histoire, 2017

Le Canada, c'est complexe

Le Canada, c'est complexe

Photo : Le Gaboteur (2017)

Amorcée au Labrador le 3 septembre, la tournée nationale du spectacle Le Canada, c’est complexe était de passage à Moose Jaw le 21 octobre et à Saskatoon le 24 octobre. Cette comédie satirique bilingue, créée sous la direction de la Terre-Neuvienne Mary Walsh, propose un regard à la fois tendre et cinglant sur l’histoire du pays. Rires et réflexions à l’horizon. 

Quiconque connait le parcours artistique de Mary Walsh est en mesure de prédire que sa plus récente mouture est loin d’être une lecture idyllique de l’histoire du Canada. « On nous a appris que ce pays avait été découvert par Jean Cabot et Jacques Cartier. C’est fondamentalement un gros mensonge ! C’est dur de découvrir un pays quand des gens y vivent déjà », a-t-elle lancé d’entrée de jeu lors d’une rencontre avec Le Gaboteur dans la salle de répétition du spectacle en aout dernier. 

Pour écrire cette comédie satirique, la Terre-Neuvienne a réuni une équipe de scripteurs d’expérience de plusieurs régions du pays. Ensemble, ils ont d’abord réfléchi aux évènements souvent occultés par le discours officiel, qui ont façonné ce qu’est aujourd’hui le Canada. Leur objectif : faire rire, évidemment, mais également faire réfléchir et, éventuellement, agir.

Une tournée canadienne faisant des arrêts dans toutes les provinces et dans les territoires ainsi que dans plusieurs communautés autochtones pose aussi de grands défis au plan linguistique. Le spectacle aura toujours des parties en anglais et en français, mais elles seront à proportion variable selon les lieux de représentation. Les mots de bienvenue de cette tournée qui fera des arrêts dans plusieurs communautés autochtones et inuit sont de plus livrés dans la langue des spectateurs. 

Une histoire à découvrir

« À première vue, l’histoire du Canada est assez ennuyante. Mais c’est parce que nous ne la connaissons pas vraiment. Or, notre histoire est tout sauf ennuyante. Plusieurs évènements dramatiques se sont produits ici depuis des siècles et dans un passé plus récent », rappelle-t-elle.  

« Nous avons volé les terres des Premières Nations et des Inuit, nous avons imposé une taxe d’entrée aux Chinois, nous avons emprisonné des milliers de Japonais pendant la Deuxième Guerre mondiale », donne-t-elle en exemple. Autre mensonge que l’équipe de concepteurs entend déboulonner. « Le Canada, pays bilingue ? En réalité, seulement 18 % de la population parle les deux langues officielles et ces gens vivent, en majorité, au Québec », a-t-elle souligné. 

« Nos façons de faire ne sont pas toujours brillantes, mais nous sommes bons aussi. Le Canada n’a jamais eu un mythe qui réunit l’ensemble de sa population, comme c’est le cas pour les États-Unis avec l’American Dream. Mais c’est peut-être mieux ainsi. Cela nous rend meilleurs, plus ouverts », enchaine-t-elle. 

Le francophone de service

Thomas Duret est le francophone « officiel » de l’équipe d’interprètes du spectacle Le Canada, c’est complexe. Au contact de ses collègues interprètes et autres artisans de ce spectacle, il confie avoir appris beaucoup sur le Canada et sur sa francophonie. 

Même s’il est né en France, le Québec est sa terre depuis 25 ans. Au sein de l’équipe d’interprètes, il a hérité de la lourde tâche d’être un peu ambassadeur de la francophonie de toutes les provinces et d’initier ses collègues à la prononciation des passages en français.

« C’est terrible jusqu’à quel point l’histoire qu’on nous apprend à l’école est loin de la réalité. Par exemple, j’ai appris l’existence de francophones au Manitoba quand j’avais 22 ans ! En travaillant sur ce spectacle, je m’ouvre à la culture canadienne et à la vraie histoire du pays », résume-t-il.

Plusieurs membres de l’équipe du spectacle sont d’origine autochtone ou métisse, dont l’un des directeurs musicaux, Grey Gritt, un Métis francophone originaire de la région de Sudbury. « À leur contact, j’apprends à voir les choses avec un autre point de vue que celui du francophone blanc. Je comprends mieux l’ampleur du colonialisme dont sont encore victimes les Premières Nations et les Inuit », dit-il aussi.  

À entendre M. Duret, il est clair que cette comédie fera réfléchir. Mais attention, elle fera rire aussi. « Il y a beaucoup de chansons drôles dans le spectacle. On y verra aussi un jeu-questionnaire hilarant », raconte-t-il.

Humour canadien ?

Mary Walsh a également réfléchi sur l’existence, ou non, d’un humour qui transcende les provinces et territoires du pays. Son constat : ce qui unit tous les Canadiens, ce sont les farces politiques sur Ottawa. Au-delà de ce point commun, l’humour politique est essentiellement provincial et même régional.

« À Terre-Neuve et au Labrador, il n’y a rien de doux dans l’humour. C’est rude, comme notre territoire. Ailleurs, sans doute aussi à cause de la géographie, la comédie est plus douce », avance-t-elle. Le pari d’un spectacle « canadien » est donc, dans ce contexte, risqué, reconnait-elle.

Imprimer

Nombre de vues (424)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x

Les plus populaires

La Tente francophone accueille plus de 1 000 visiteurs

La Tente francophone accueille plus de 1 000 visiteurs

Festival pour enfants Potash Corp à Saskatoon

SASKATOON - Pour la première fois cette année, le Festival pour enfants Potash Corp offrait une tente abritant les activités offertes par...
16 juin 2016/Auteur: Aminata Konaté/Nombre de vues (388910)/Commentaires ()/
La Saint-Jean-Baptiste en Saskatchewan

La Saint-Jean-Baptiste en Saskatchewan

Compte rendu et photos des célébrations de la Saint-Jean-Baptiste à Saskatoon, Bellegarde, Gravelbourg et Zenon Park.

3 juillet 2016/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (222217)/Commentaires ()/
Foire du patrimoine régionale de Regina

Foire du patrimoine régionale de Regina

Des jeunes de 18 écoles étalent leur savoir

La Foire régionale du patrimoine s’est tenue à l’Université des Premières Nations, le jeudi 1er mai. Cet...
8 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (16459)/Commentaires ()/
Le « mieux-être » au cœur du Rendez-vous fransaskois 2016

Le « mieux-être » au cœur du Rendez-vous fransaskois 2016

SASKATOON - C’est sous le thème du « mieux être personnel et communautaire » que s’est déroulé le...
10 novembre 2016/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (16059)/Commentaires ()/
Après 20 ans de gestion scolaire fransaskoise:  Comment se porte le français dans nos écoles?

Après 20 ans de gestion scolaire fransaskoise: Comment se porte le français dans nos écoles?

Rencontre avec un parent inquiet, mais optimiste

La Saskatchewan a bien changé depuis l’obtention de la gestion scolaire il y a 20 ans. Depuis deux décennies, l’épanouissement du...
29 janvier 2015/Auteur: Mychèle Fortin (EV)/Nombre de vues (15104)/Commentaires ()/
Une nouvelle garderie francophone en milieu familial à Regina

Une nouvelle garderie francophone en milieu familial à Regina

Les Bout'Choux DayCare

Les places en garderie sont rares, on le sait, et le nombre de garderies elles-mêmes est limité. C’est donc une inauguration bienvenue pour la...
19 juin 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (13037)/Commentaires ()/
L’École canadienne-française honore ses finissants

L’École canadienne-française honore ses finissants

Remise des diplômes 2015

SASKATOON - Le samedi 27 juin c’était la cérémonie de remise des diplômes pour l’année 2014-2015 aux 22 finissants et...
9 juillet 2015/Auteur: Martin Kakra-Kouame (EV)/Nombre de vues (12318)/Commentaires ()/
Les Cajuns de la Louisiane renouent de plus en plus avec le français

Les Cajuns de la Louisiane renouent de plus en plus avec le français

ARNAUDVILLE, La. - Au coeur du pays cajun, les plus vieux se souviennent des punitions corporelles que leurs professeurs leur infligeaient afin qu'ils cessent de...
10 mars 2016/Auteur: Alexander Panetta (Presse canadienne)/Nombre de vues (11351)/Commentaires ()/
Le gagnant du prix BRAVO bénévoles 2014 est

Le gagnant du prix BRAVO bénévoles 2014 est

le Comité du projet RInC de Zenon Park!

C’est dans une belle ambiance que la remise du 4e prix BRAVO bénévoles s’est déroulée, le samedi 14 juin à...
19 juin 2014/Auteur: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/Nombre de vues (11218)/Commentaires ()/
Foire régionale du Patrimoine à Regina

Foire régionale du Patrimoine à Regina

« Est-ce que les juges sont passés vous voir » ?

10 élèves de l’école élémentaire et secondaire de Monseigneur de Laval ont participé à cette belle foire sur...
20 mai 2015/Auteur: Claude Martel (EV)/Nombre de vues (10866)/Commentaires ()/
Omnium de volleyball

Omnium de volleyball

Un projet de l'AJF et du CÉF

C’est sous le signe de la fraternité que s’est déroulé l’Omnium fransaskois de volleyball au centre Henk Ruys à...
16 octobre 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (10548)/Commentaires ()/
Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Mardi 20 mai, six élèves de l’école secondaire Laval de Regina et six accompagnateurs se sont élancés à vélo de...
20 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (10229)/Commentaires ()/
Foire locale du patrimoine au Pavillon secondaire Monseigneur de Laval

Foire locale du patrimoine au Pavillon secondaire Monseigneur de Laval

La foire locale du Patrimoine, réunissant 66 projets d’équipes de 2e, 4e, 6e et 8e années, s’est tenue lundi 14 avril dernier au...
25 avril 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (10073)/Commentaires ()/
Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Saviez-vous que l’avocat Hubert T. Lacroix, avant d’être nommé à la tête de la SRC/CBC en 2007, a enseigné le droit des...
22 mai 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (10060)/Commentaires ()/
La Garderie : Là où tout commence

La Garderie : Là où tout commence

Dossier petite enfance - Mai 2014

C’est au bout de quatre ans de démarches auprès du gouvernement et grâce à l’appui de l’ensemble de la communauté...
15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/Nombre de vues (9867)/Commentaires ()/