Close

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Prix Bravo bénévoles 2018
Le samedi 20 octobre dernier, à l’hôtel Radisson de Saskatoon, plus de 150 personnes ont assisté à la cérémonie de récompense des prix Bravo Bénévoles du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Chaque année, le CÉCS organise en alternance la remise des prix Bravo Bénévoles et des prix Bravo Entreprises. Cette année ce sont les bénévoles qui ont été récompensés.

Il y a 6 ans l’initiative des prix Bravo Bénévoles voyait le jour à la suite du souci de la CÉCS pour la reconnaissance des efforts acharnés et la contribution des individus au développement économique de leurs communautés à travers des projets ou des activités. À la question de savoir quels ont été les critères de sélection des candidats pour n’en retenir que 6 au bout du compte, le directeur général du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), Robert Therrien confie : « Ce n’est pas nous qui décidons sur le nombre des candidatures. On fait appel à la communauté pour qu’elle présente des candidatures. Ce sont donc des individus, des groupes qui font des propositions par des formulaires. C’est un appel ouvert à la communauté francophone ».

L’éducation honorée par le prix Bravo Bénévoles

Cette année, le CÉCS a voulu reconnaitre de manière solennelle les efforts abattus par le collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), en lui décernant le prix Bravo Bénévoles. Le castor (sculpture de l’artiste fransaskois Joe Fafard) a été remis au CPIP en guise de reconnaissance pour tout le travail effectué dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation en français reçue par les jeunes fransaskois. C’est d’ailleurs ce travail qui a abouti à l’ouverture d’une nouvelle institution scolaire, l’école du Parc de Regina. Michelle Allard-Johnson, représentante du CPIP, exprime sa reconnaissance : « Ce prix signifie que nous avons reçu le soutien de tout le monde. C’est l’élan dont on avait besoin pour continuer à chercher des acquis pour que notre système scolaire devienne celui dont tout le monde rêve. »

Un candidat satisfait

Paulin Apipila a été l’un des candidats de la cérémonie. Son projet repose sur la promotion de l’agriculture, la création d’emploi et la production de nourriture saine. Pour lui, cela a été un honneur de figurer dans la liste des candidats : « Nous sommes très fiers, car le projet que je mène en collaboration avec mes partenaires n’a que moins d’une année. C’est avec un moral solide que nous participerons encore dans les années à venir au prix Bravo ». La remise des prix Bravo de l’an prochain honorera les entreprises cette fois-ci et le processus de soumission des candidatures commencera au printemps 2019.


Les candidatures

Six candidatures avaient été soumises :

• Association culturelle de Bellevue
Projet : Centre francophone BDS (Bellevue, Domrémy et St. Louis)

• Association fransaskoise de Zenon Park Inc.
Projet : Garantir la conitnuité de l’AFZP Inc.

• Claude Desnoyers
Projet : North Battleford Urban Garden

• Collectif des parents inquiets et préoccupés
Projet : Revendication d’une nouvelle école à Regina

• Duck Lake Historical Society
Projet : Construction du Duck Lake Regional Interpretive Centre

• Paulin Apipila
Projet : Union Agricole de la Diaspora Africaine (ANADA)

 

Imprimer
622

Navigation du site

Categories

Back To Top