Close
Luc Bengono

Le chocolat noir est-il un médicament?

Il faut au minimum 80 % de chocolat dans la comright du chocolat noir.

Il faut au minimum 80 % de chocolat dans la composition du chocolat noir.

Photo : Luc Bengono

La question peut sembler étrange, elle n’en est pas moins légitime. Depuis plusieurs décennies, les médecins, les nutritionnistes, les diététiciens et autres experts attribuent de nombreuses vertus au chocolat noir. Le Google test est très révélateur à cet égard.

Écrivez chocolat noir sur Google et vous verrez : « Les 5 bienfaits du chocolat », « le chocolat noir : un aliment aux mille vertus! », « le chocolat noir : ses vertus contre la toux, le stress et autres », «  le chocolat noir est bon pour la santé des artères », etc.

Ces articles sont très souvent publiés par des sites Internet consacrés à la médecine ou par des revues scientifiques respectables. Qui plus est, ces affirmations sur le chocolat s’appuient apparemment sur des études scientifiques et sur des arguments sérieux.

 

Les vertus supposées du chocolat

À titre d’exemple, dans un article intitulé Les bienfaits du chocolat il est écrit : « Le chocolat noir contient notamment de la phényléthylamine – le même composé chimique qui aide votre cerveau à libérer des endorphines pour vous sentir plus heureux... »

« Le chocolat noir, contrairement à la plupart des autres bonbons, réduit le risque de contracter des caries! En effet, car celui-ci contient de la théobromine, un composant favorisant le durcissement de l’émail des dents… La théobromine est aussi un stimulant léger, mais pas aussi fort que la caféine. Il peut, toutefois, aider à supprimer la toux ».

À chaque fois, des revues sérieuses telles que British Medical Journal, le Journal of Cosmetic Dermatology, FASEB Journal, entre autres, sont citées en référence. Le Dr Franz Messerli de l’Université Columbia est même arrivé à la conclusion que : « Plus la population d’un pays mange du chocolat, plus le pays compte de prix Nobel ». De quoi se demander pourquoi le chocolat ne figure pas sur nos ordonnances médicales.


Une étude clinique réalisée sur 18 000 Américains

Pourtant, certains médecins ont tiré la sonnette d’alarme. Citons le nutritionniste français Jean-Michel Cohen : «  Ce sont des études de corrélation. C’est-à-dire qu’on a remarqué que chez les mangeurs de chocolat, il y avait par exemple moins d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) que chez les non-mangeurs de chocolat. Cependant, ce n’est pas une démonstration que le chocolat empêche de faire un AVC ».

Il était temps de faire toute la lumière sur le chocolat. Il y a trois semaines, le Dr Jo-Ann Manson, professeure à l’université de Harvard et Chef de la médecine préventive du Brigham and Women’s Hospital de Boston, a décidé de réaliser un vaste essai clinique sur le chocolat noir. L’étude clinique sera menée sur 18 000 Américains, sur une durée de 4 ans.

De manière plus précise, le cacao qui est transformé en chocolat contient du Flavanol, une substance chimique qui permettrait de prévenir les maladies cardiovasculaires. Un partie des cobayes prendra des pilules contenant du Flavanol, l’autre groupe recevra un placebo». On attend les résultats avec impatience.

Le Canada est le 9e pays où on consomme le plus de chocolat, soit 6,4 kg par habitant. Dans 4 ans, tous ces férus de chocolat verront plus clair dans cette affaire. En attendant les conclusions de cette étude, le Dr Jean-Michel Cohen reste formel : « Le chocolat reste une friandise. Ce n’est pas un médicament ».

 

La différence entre le chocolat noir, le chocolat au lait, et le chocolat blanc

  • • Le chocolat blanc est fait à base de beurre de cacao, de sucre et de lait. d’où sa couleur blanche. Il n’y a pas de cacao dans le chocolat blanc.
  • • Le chocolat au lait est fait à partir de pâte de cacao, à laquelle on ajoute du beurre de cacao, du sucre et du lait. Il doit contenir un minimum de 25 % de cacao.
  • • Le chocolat noir est constitué de cacao, de sucre et de beurre de cacao. Il devrait contenir au minimum 60 % de cacao.

 

Les 10 pays où l’on consomme le plus de chocolat dans le monde

  1. Suisse : 11,9 kg/habitant
  2. Irlande : 9,9 kg/habitant
  3. Royaume-Uni : 9,5 kg/habitant
  4. Autriche : 8,8 kg/habitant
  5. Belgique : 8,3 kg/habitant
  6. Allemagne : 8,2 kg/habitant
  7. Norvège : 8 kg/habitant
  8. Danemark : 7,5 kg/habitant
  9. Canada : 6,4 kg/habitant
  10. France : 6,3 kg/habitant

Source : Leatherhead Food Research, 2012

Imprimer
2286
 

Navigation du site

Categories

Back To Top