Close

Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Ronald Ajavon

Ronald Ajavon

Le directeur général du Conseil des écoles fransaskoises a adopté le télétravail pendant la fermeture forcée des écoles.
Crédit : CÉF
Depuis le 20 mars, les écoles fransaskoises sont fermées en raison de la pandémie de la COVID-19. Le personnel du CÉF opte désormais pour le télétravail et le télé-enseignement afin de continuer à offrir des services éducatifs de qualité aux apprenants.

La semaine du 30 mars a ainsi été consacrée à la préparation des plateformes numériques, aux branchements et autres tests avec les familles. Les activités éducatives reprennent du service le 6 avril.

« Les équipes ont pris le temps de se familiariser avec les plateformes. Nous avons eu des journées de préparation au nouveau mode de livraison des cours et les équipes techniques ont vérifié que tout le monde est bien connecté », indique Ronald Ajavon, directeur général du CÉF.

« Les écoles sont accessibles par téléphone. Le personnel travaille depuis la maison. Tous les services sont disponibles et tous les numéros restent les mêmes. » - Ronald Ajavon

Le travail à distance demande une réorganisation. Père de deux enfants, le directeur général lui-même s’est adapté à son nouvel environnement de travail : « Ça nécessite de l’organisation interne, reconnaît-il. Chaque famille a besoin de mettre des dispositifs en place pour s’adapter. »

Le personnel du CÉF est prêt à relever ce nouveau défi. « Il y a une synergie d’équipe virtuelle. Les gens démontrent une grande solidarité d’équipe. On avance malgré tout et les dossiers se poursuivent », constate Ronald Ajavon.

Malgré le confinement, les cours se poursuivront avec le télé-enseignement. « Ce qu’on met en place ouvre la voie à l'innovation. Nous sommes choyés d'avoir du personnel engagé. L'esprit d'entraide entre les équipes fait ses preuves. On va pouvoir faire les apprentissages et atteindre les résultats », rassure le directeur général.

Un grand nombre de ressources virtuelles sont mises à disposition des familles par le CÉF. « On encourage vivement les parents à poursuivre la lecture avec leurs enfants, à dévorer le plus de ressources possible dans la langue de Molière », recommande Ronald Ajavon.

Gisèle Lalonde

Gisèle Lalonde

Légende : La coordonnatrice des Services aux élèves Gisèle Lalonde et psychologue s’est aménagé un espace de travail à la maison.
Crédit : CÉF
Une formule qui a ses avantages

De son côté, la psychologue et coordonnatrice des services aux élèves  Gisèle Lalonde souligne les avantages du télétravail : « La recherche démontre une hausse de performance, de productivité et de flexibilité. » Elle donne aussi quelques conseils pour bien travailler depuis la maison :

  • Aménager son espace de travail
  • S’asseoir sur une bonne chaise
  • Prévoir un éclairage suffisant
  • Se créer une routine pour concilier flexibilité et priorités
  • Garder le même rythme de travail qu’au bureau
  • Maintenir des contacts réguliers avec ses collègues, par téléphone ou vidéo

« La technologie nous permet vraiment de nous sentir moins isolés, on est chanceux d’être en 2020. » - Gisèle Lalonde

Quelques conseils de la psychologue Gisèle Lalonde pour bien vivre le confinement :
  • S’accorder une période d’ajustement
  • Garder une routine avec les mêmes heures de repas
  • Varier les journées dans le cadre d’une structure
  • Être patient avec soi-même et ses enfants
  • Ne pas rester en pyjama toute la journée !
  • Créer des moments de jeu en extérieur (en respectant les mesures de distanciation physique)
Article précédent École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher
Prochain article Les soins de santé: Quels sont vos droits en Saskatchewan?
Imprimer
1353

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top