Close

La Fédération des aînés à la rencontre des communautés

SASKATOON - Connaître les besoins des aînés et identifier les services dont ils ont besoin, faire connaître l'organisme et sa programmation, telles sont les priorités de la Fédération des aînés fransaskois (FAF) qui a entrepris une série de rencontres informelles avec les personnes âgées dans les communautés.

La Fédération des aînés fransaskois veut écouter et se faire entendre. La FAF est allée à la rencontre des personnes âgées francophones de Prince Albert, Debden, Bellevue, avant de se rendre à Zenon Park le 26 septembre dernier. « Ces rendez-vous nous permettent de prendre contact, d'écouter ce que les gens ont à dire, de comprendre leurs attentes et de mieux nous faire connaître », explique Johanne Perreault de la FAF.

L’organisation en profite pour diffuser les résultats du sondage mené en février. (Voir Eau vive 25 juin). « Je suis très satisfaite. De nombreuses personnes qui ne savaient rien de cette enquête s'y sont reconnues. Cela valide en quelque sorte les résultats, ce qui est rassurant car nous avions seulement 48 répondants. »

Parmi les principales préoccupations ressorties du sondage, on retrouve l'incertitude financière et les soins à domicile. Du côté de leurs centres d’intérêts, les chiffres peuvent surprendre. Les 65 ans et plus vont parfois à l’encontre de certains clichés puisqu’ils placent en tête l'utilisation des nouvelles technologies et le besoin d'information dans ce domaine. Cependant, beaucoup d'aînés, particulièrement chez les plus âgés, n'ont pas Internet. Un défi de taille pour les organismes qui communiquent désormais presque exclusivement par ce moyen. « Je ne repars pas des rencontres avec beaucoup d'adresses courriel », explique Johanne Perreault. « Nous devons trouver un moyen de joindre ceux et celles qui n'ont pas Internet. » D'où l'intérêt des rencontres comme celles organisées par la FAF.

Les résultats du sondage et d'une autre consultation menée en février, sous le thème "Vieillir chez-soi", font l'objet d'un rapport qui sera déposé le 2 octobre prochain au Comité consultatif en matière d'affaires francophones. Le document sera également envoyé aux organismes provinciaux et régionaux, ainsi qu'à des organisations de la communauté anglophone, telles que le Saskatchewan Seniors Mechanism qui lutte pour le respect des droits des aînés. La FAF a déjà annoncé que sa tournée dans les communautés se poursuivra dans les prochains mois.

Imprimer
3044

Navigation du site

Categories

Back To Top