Close

La CAFS consulte ses membres à Saskatoon

Une deuxième session de consultation plus mobilisatrice et entreprenante

Consultation de la CAFS à Saskatoon

Consultation de la CAFS à Saskatoon

Réflexions, discussions et propositions constructives ont nourri la deuxième séance de consultations des membres de la CAFS qui se déroulait au centre communautaire Le Relais de Saskatoon.
Photo : Simb Simb
SASKATOON - Le samedi 8 septembre 2018 se tenait, au centre communautaire Le Relais de Saskatoon, la deuxième session de consultations organisées par la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS), en vue de guider l’organisme dans son évolution.

Près d’une cinquantaine de membres (une assistance plus forte que celle enregistrée à Regina le 25 août dernier) se sont déplacés pour l’occasion afin de mener des réflexions permettant d’amorcer des réformes et la révision des statuts de l’organisation. Les principaux axes de la rencontre étaient bâtis autour de la méthode de consultation mise sur pied par le comité de consultation, la mise en place de quatre groupes de travail, la restitution des idées de ces groupes et une synthèse des réflexions.

Cinq catégories d’enjeux

Les membres de la CAFS étaient invités à s’exprimer sur les enjeux majeurs de l’organisme, sur la base d’une vingtaine de questions élaborées par le comité de consultation et subdivisées en 5 catégories :

  1. Les défis actuels de la CAFS. Il était question de ressortir les défis et problèmes majeurs auxquels l’organisme est confronté et d’en proposer des solutions. À cet égard, certains membres sont d’avis que la CAFS ferait mieux d’être organisée sous la forme d’une fédération qui pourrait fédérer les différentes associations de pays africains francophones de la Saskatchewan. Les membres pensent également que l’organisme ne parvient pas à répondre à leurs attentes, d’où un certain manque d’intérêt de la part de quelques-uns. Selon  eux, la CAFS se doit d’en faire davantage afin d’attirer de nouveux membres et retenir ceux qui sont déjà en place.
  2. La révision des statuts. La majorité des membres se sont prononcés contre l’idée de revoir les statuts, car, selon eux, il y a eu dans le passé des révisions des statuts qui n’ont pas porté fruit.
  3. Le renforcement de la crédibilité de la CAFS. Dans cette troisième catégorie, la question principale était : que faire pour que la CAFS accroisse sa crédibilité et son intégration à la communauté ? À cette section, il a été proposé, notamment, que la CAFS procède à un recrutement massif de membres, car l’organisme a enregistré, pendant des années, un fort taux de roulement, tant au niveau du conseil d’administration qu’au niveau des assemblées générales. Le but étant d’initier et d’accélérer le processus d’intégration des membres.
  4. Gouvernance et implication active des membres. Les membres présents avaient l’entière liberté de ressortir les obstacles liés à la gestion actuelle de la CAFS et de s’exprimer sur la forme et le fond du mode de gestion de l’organisme. À cet egard, il a été mis en exergue le besoin de formation des membres du conseil d’administration. Autrement dit, selon les participants, la formation des membres du CA est de mise pour leur permettre d’être mieux outillés dans l’exercice de leurs fonctions respectives.
  5. Suggestions, recommandations et perspectives. Cette dernière catégorie visait à faire ressortir des suggestions pragmatiques ainso que la vision que les membres ont de la CAFS pour les dix prochaines années. Effectivement, selon plusieurs membres, la CAFS ne semble pas avoir de vision claire. D’après eux, bien que cette vision soit présente dans les textes, elle manque d’effectivité. L’assistance s’est donc prononcée sur l’importance de rendre cette vision claire, précise et bien identifiée  dans les prochaines planifications de la CAFS.

Rappelons que l’idée d’une réforme avait été mise sur la table en mars 2018, entrainant l’entame de la consultation juste après l’élection de Céline Moukoumi à la présidence de la CAFS. Le Comité de consultation déposera le rapport final des travaux en décembre 2018.

Imprimer
774

Navigation du site

Categories

Back To Top