Close

Il y a 30 ans le Père Mercure nous quittait

Le père André Mercure

Le père André Mercure

Le 29 avril 2016 a marqué le 30e anniversaire du décès du Père André Mercure. Son nom est surtout connu pour l’Affaire Mercure qui s’est rendue jusqu’en Cour suprême et qui fut un jalon important dans la revendication des droits des francophones en Saskatchewan. Mais qui était André Mercure?

Fils d'Adrien Mercure et d'Antoinette Labrecque, il est né à Montréal le 29 décembre 1921. Sa mère est décédée lorsqu'il avait six ans, mais son père s'est remarié deux ans plus tard. Sa famille comprenait six autres enfants, un frère et cinq soeurs.

André Mercure a fait ses études secondaires au Collège Sainte-Thérèse à Grasset et au juniorat des Oblats de Chambly. En juillet 1941, il est entré au noviciat de Ville LaSalle. L'année suivante, il s'est rendu au scolasticat Saint-Joseph d'Ottawa. 

En juillet 1942, le frère Pierre Landreville de la province oblate d'Alberta-Saskatchewan et cinq autres scolastiques se sont noyés dans le lac McGregor près d'Ottawa. C'est alors que le frère scolastique, André Mercure, a accepté de se donner à la province d'Alberta-Saskatchewan.

Après avoir terminé son scolasticat à Lebret, il a été ordonné prêtre à Chambly le 18 décembre 1948. Sa première obédience en 1949 était au Collège Saint-Jean d'Edmonton où il avait déjà enseigné pendant quelques mois en 1943. En 1961, il est devenu curé de paroisse; il sera curé dans le nord-ouest de la Saskatchewan, à Cabana, Dorintosh, Makwa, Jackfish Lake, Meota, Cochin et Glaslyn et à la paroisse Sainte-Anne d'Edmonton. 

Il s'est dévoué tout au long de sa vie aux œuvres pour les jeunes; il a aidé à mettre sur pied les voyages SEV (Saskatchewan étudiante voyage) et SEVI et le mouvement de scoutisme francophone en Saskatchewan.

En décembre 1980, dans le but de faire reconnaître les droits des Fransaskois, il a décidé de faire appel d'une contravention de vitesse rédigée en anglais. Il est mort avant que sa cause soit entendue par la Cour Suprême du Canada, mais l'ACFC a poursuivi et a gagné le cas en 1988. 

Victime d'un cancer, André Mercure est décédé le 29 avril 1986 à l'âge de 64 ans.

(Source : Société historique de la Saskatchewan)

 

Imprimer
2255

Navigation du site

Categories

Back To Top