Close
Presse Canadienne
/ Catégories: Société

Fusillade dans une école du nord de la Saskatchewan

Une communauté en détresse depuis des années

La Loche community school
LA LOCHE, Sask. - Au moins quatre personnes ont été tuées et deux autres grièvement blessées lors d'une fusillade survenue vendredi dans une communauté autochtone du nord de la Saskatchewan, a annoncé le premier ministre du Canada, citant des renseignements fournis par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

En conférence de presse depuis Davos, en Suisse, où il participe au Forum économique mondial, Justin Trudeau a indiqué qu'un suspect avait été arrêté et que la situation sur le terrain était maîtrisée.

Des coups de feu ont retenti à l'école secondaire communautaire La Loche vers 13 h, vendredi. Il n'a pas été possible de déterminer dans l'immédiat si toutes les victimes se trouvaient dans l'établissement scolaire.

Les autorités ont fourni peu de détails sur l'incident. La GRC a révélé que ses enquêteurs étaient présents à l'école et à un autre endroit dans la ville.

Justin Trudeau a précisé qu'il avait été mis au courant de la situation par le commissaire de la GRC.

Il a affirmé que ce genre de tragédie était le "pire cauchemar de tous les parents", ajoutant que le Canada était endeuillé et se tenait aux côtés de la communauté de La Loche et de toute la Saskatchewan en ce "jour terrible et tragique".

Le premier ministre de la province, Brad Wall, a pour sa part émis un communiqué vendredi exprimant son choc et son chagrin après ce qu'il a qualifié "d'événements horribles" à La Loche. Il a également tenu à remercier la GRC et le personnel d'urgence qui sont intervenus rapidement.

L'édifice de l'école où s'est déroulée la fusillade, qui accueille des élèves de la septième à la douzième année, a été bouclé. L'école élémentaire Ducharme, qui se trouve quelques rues plus loin, a également été fermée par mesure de précaution.

La GRC a demandé aux parents et aux résidants de ne pas se présenter sur les lieux.

Comptant quelque 3000 habitants, La Loche est une communauté de la Première Nation Déné située à l'est du lac du même nom, dans le nord de la forêt boréale. L'âge moyen dans cette communauté est de 22 ans alors qu'il est de 40 ans dans l'ensemble du Canada.

Un rapport de 2011 du Northern Saskatchewan Population Health Unit  révélait que seulement 56% de la population considérait avoir une bonne ou excellente santé mentale contre un taux de 75% pour le Canada (et de 72% pour la Saskatchewan).

Le taux de suicide dans cette communauté de 2 600 personnes est le triple de celui de la Saskatchewan avec un taux de 45 pour 100 000 habitants contre 12.7 pour la province. Entre 2005 et 2010, il y avait eu 18 suicides et plusieurs tentatives. 

 

Imprimer
1949

Navigation du site

Categories

Back To Top