Close
Francis Gourde (EV)
/ Catégories: Société, Santé

Fast Eddy: Le Canada aller-retour à la course

21 585 kilomètres pour la recherche contre la maladie d'Alzheimer et le cancer du sein

Edward Dostaler (Fast Eddy)

Edward Dostaler (Fast Eddy)

Edward Dostaler, (Fast Eddy) traverse le Canada aller-retour à la course. Son parcours qui pourrait lui prendre un an à compléter, est un exploit qui n’a jamais été réalisé dans l’histoire canadienne. « Fast Eddy » espère récolter la somme de 800 000 dollars pour la recherche contre la maladie d'Alzheimer et le cancer du sein.
Photo: Page Facebook de Fast Eddy
Edward Dostaler, aussi connu sous le surnom « Fast Eddy » dans les médias sociaux, est présentement en train de réaliser l’inimaginable: traverser le Canada aller-retour à la course. Son parcours de 21 585 kilomètres, qui pourrait lui prendre un an à compléter, est un exploit qui n’a jamais été réalisé dans l’histoire canadienne. Au terme de son périple, « Fast Eddy » espère récolter la somme de 800 000 dollars pour la recherche contre la maladie d'Alzheimer et le cancer du sein.

Ces deux causes occupent une place importante dans le cœur du jeune homme. Sa grand-mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer et son professeur à l’Université Thompson Rivers, le docteur Tom Owen, est décédé à la suite d’un cancer des poumons. « Dans le but de sensibiliser les gens à ces deux causes, j'ai réalisé que je devais faire quelque chose d’unique. Après des recherches, j’ai remarqué que personne n’avait fait un aller-retour du Canada à la course. Je me suis donc donné comme objectif de réussir cet exploit pour toutes les personnes qui sont touchées, directement ou indirectement, par ces maladies », explique-t-il.

Avant de débuter sa course le 1er mars dernier, Edward s’est entraîné pendant seize mois pour être prêt physiquement. Toutefois, cet entraînement ne l’a pas préparé à des difficultés d'un autre ordre. « J’ai affronté de nombreux défis émotionnels et mentaux jusqu’à présent. Je ne crois pas que je suis cent pour cent prêt mentalement pour ce défi, je compte sur mon équipe pour m’aider à passer au travers des difficultés », raconte Edward.

Il est d’ailleurs confronté à un énorme défi, transmettre son message à la population. « Un des défis auquel je fais face est de faire connaître mon périple aux gens. Par exemple, je viens de faire une course de 24 heures à Calgary et seulement deux personnes ont participé. Des moments comme ceux-là sont très difficiles à vivre sur le plan personnel. Je dois toutefois continuer et courir pour atteindre mon objectif » dit-il, la gorge nouée par l'émotion.

Si sa course continue sans embûche, « Fast Eddy » devrait arriver à Regina le 6 mai. Lors de son séjour dans la capitale saskatchewannaise, il prendra part à une course de 24 heures. La date reste à confirmer, mais tout semble indiquer qu’elle aura lieu le 9.

Pour suivre « Fast Eddy » sur les réseaux sociaux et son parcours, vous pouvez consulter son site internet au fasteddycanada.com, aimer sa page Facebook :

www.facebook.com/FastEddyCanada ou le suivre sur twitter au @FastEddyCanada.

Imprimer
3123
 

Navigation du site

Categories

Back To Top