Close
Mariette Ferré
/ Catégories: Société, Nécrologie, 2015

Élisabeth Ferré (1918-2015): une vie consacrée au service des autres

Élizabeth Ferré (1918-2015)

Élizabeth Ferré (1918-2015)


Sœur Élisabeth Ferré est décédée paisiblement le 8 mars 2015 à Prince Albert à l’âge de 97 ans, entourée de ses sœurs les Filles de la Providence, des Sœurs de la Présentation de Marie et du personnel de l’infirmerie à Prince Albert. Née le 1er février 1918 sur le homestead de ses parents, non loin de St-Brieux, Saskatchewan, Élisabeth était la deuxième de douze enfants. Son départ marque la fin d’une génération de la famille de Jean Ferré (1888-1974) et de Maria Larmet (1896-1985), dont les parents, immigrants de la Bretagne, étaient familles fondatrices de St-Brieux.

En 1937, à l’âge de dix-neuf ans, elle est entrée au noviciat des Filles de la Providence à Prud’homme où elle a obtenu son brevet de douzième année tout en poursuivant sa formation religieuse. Après avoir fait ses vœux perpétuels, elle a servi fidèlement dans de nombreux rôles selon ce qui a été demandé par sa communauté religieuse. Parmi ses meilleurs souvenirs d’une vie de service fidèle, Sœur Élisabeth a énormément aimé l’occasion d’enseigner, de 1949 à 1963, à une classe de troisième année, tout en étant directrice de l’école paroissiale à St-Georges Rive Sud, établie par les Filles de la Providence à Montréal. La pratique d’enseigner sans formation pédagogique existait partout au Canada à l’époque. Lorsque la province de Québec a cessé de permettre l’enseignement sans brevet, la congrégation a demandé à Sœur Élisabeth de revenir dans l'Ouest. N’ayant pas poursuivi de formation en enseignement, elle n’a pas pu continuer son travail comme enseignante et directrice d’école.

Elle a mis à bon profit ses talents de cuisinière, couturière et gestionnaire de maisonnées nombreuses dans les couvents et pensionnats à Prud’homme, St-Louis, Vegreville et St-Brieux, parmi d’autres. En raison de contributions comme celles de Sœur Élisabeth, en équipe avec les autres religieuses, les Filles de la Providence ont offert pendant de nombreuses années les services de pensionnats auprès de plusieurs communautés en régions rurales. Des centaines de jeunes qui demeuraient dans les fermes à proximité des villages francophones ont eu l’occasion de fréquenter les écoles de la première à la douzième année tout en ayant la chance de suivre les cours de français de l’association francophone de l’époque, l’ACFC (l’Association canadienne-française catholique) et les cours de catéchèse.

Tout au long de sa vie, Sœur Élisabeth a rendu service selon les attentes et les besoins de la congrégation en acceptant d’être au service des autres.  En plus des tâches ménagères, elle a enseigné le français et la religion, elle a travaillé comme aide-infirmière, et même après l’âge de soixante et onze ans, elle a offert des services de garderie pendant quatre ans pour un projet paroissial à Saskatoon, Time-out for Moms.

Ses sœurs les Filles de la Providence, ses frères et sœurs, sa famille étendue et les paroissiens dans les nombreuses communautés auxquelles elle a rendu service, se souviendront de Sœur Élisabeth comme une personne joyeuse qui acceptait sa décision de vivre au service des autres. Ceux et celles qui l’ont connue dans les diverses communautés et ses neveux et nièces gardent un très bon souvenir de son accueil, sa douceur et sa compassion. Elle aimait beaucoup participer aux rencontres de famille et nous nous souvenons d’elle pour sa belle joie de vivre et son entregent. Nous nous souvenons de ses belles lettres et cartes toujours rédigées dans un français de qualité remarquable.

Sœur Élisabeth laisse dans le deuil une belle-sœur, Marguerite (née LeMoal), épouse de feu Similien Ferré et dix-neuf neveux et nièces. Elle a été précédée par ses parents, Jean Ferré et Maria Larmet, par ses frères et belles-sœurs Marcel (Eugénie Toullelan), Louis (Virginie Toullelan), Théophane (Olive Perault, décédée le 17 mars 2015);  par ses sœurs, Jeanne, Sr. Marie, (Sœur de la Présentation de Marie), Thérèse et Marthe;  par ses frères Jean, Similien, Antoine et Bernard; par sa nièce Estelle Lepage (née Ferré) et par des neveux jumeaux, Paul et Gilbert Ferré, décédés peu après leur naissance. 

Les Filles de la Providence tiennent à remercier les Sœurs de la Présentation de Marie et leur personnel à l’Infirmerie provinciale à Prince Albert pour leurs soins compatissants et dévoués auprès de Sœur Élisabeth depuis 2005. Une veillée de prières a eu lieu le 12 mars 2015 en la chapelle de la Maison provinciale des Sœurs de la Présentation à Prince Albert.   

La messe des funérailles suivie de l’inhumation des cendres dans le cimetière de la paroisse sera célébrée par M. l’abbé Manh Nguyen en l’église paroissiale à St-Brieux, Saskatchewan, le samedi 11 juillet 2015 à 10 heures.

Imprimer
3702

Navigation du site

Categories

Back To Top