Close
Dominique Liboiron

Des Fransaskois révèlent leur destination de camping préférée

Quel est ce cercle rouge sur mon calendrier ? Je vous offre un indice. Le cercle entour le 20 mai. Avez-vous deviné ? Il me rappelle que la longue fin de semaine du mois de mai marque le début de la saison de camping. Pour célébrer l’occasion, j’ai demandé à des Fransaskois et des Fransaskoises quel était leur endroit de camping favori en Saskatchewan. Leurs réponses vous serviront peut-être de suggestion pour planifier une excursion lors de la fête de Victoria.

Francis Marchildon est originaire de Zénon Park et il aime camper dans la forêt boréale. « Mon ultime destination de camping en Saskatchewan, c’est en canoë-camping dans le Nord sur les rives de la rivière Churchill », partage-t-il.

Par contre, Francis Marchildon a un deuxième choix. « Mais avec la famille, quand notre garçon était plus jeune, notre endroit de rêve, c’était le parc régional Palliser tout près de Riverhurst. C’est un endroit relax aux saveurs rurales qui permet de profiter du merveilleux lac Diefenbaker sans les foules des parcs provinciaux. Le sable est doux, l’eau est propre et notre terrain préféré est toujours proche de la plage. Sublime ! »

Nathalie Meszaros (née Puech) de St. Walburg jouit de ses excursions de camping pour passer du temps avec sa famille. « Ma place préférée, c’est Chitek Lake. C’est situé environ deux heures au nord de Saskatoon. Chaque année, ma famille se réunit à ce lac pour faire du ‘tubing’ et juste pour s’amuser. C’est tranquille et il y a des feux d’artifice presque chaque soir. »

Comme Francis Marchildon et Nathalie Meszaros, Monique Roy de Delmas se plaît de camper dans le Nord, plus précisément à la cabine de son frère Ben à Napatak près de La Ronge. « J’aime ça parce que ce n’est pas une tente, ce qui est beaucoup plus facile avec de jeunes enfants. Ma dernière expérience de camping en tente avec les enfants a été ratée par la pluie… C’était une expérience horrible ! », rit-elle.

Natalie Potié, également de Zénon Park, a trouvé sa place idéale à Jackfish Lake, qui est situé à 30 minutes au nord de North Battleford. Elle y louait un chalet pour une semaine ou deux et elle invitait sa famille et ses amis. « C’était mon endroit favori parce qu’on se réveillait sur le bord du lac et on entendait les vagues quand on se couchait et quand on se réveillait. On avait notre propre rampe de mise à l’eau pour notre bateau, un gros lac avec de la bonne pêche et on pouvait même pêcher sur le quai pour des perches. On pouvait nager et faire un feu sur la plage. On avait la meilleure plage avec du très beau sable et presque pas d’algues. »

« C’était l’endroit idéal pour nous, mais malheureusement ils ont vendu le chalet et ça fait une couple d’années qu’on ne peut plus le louer. C’était vraiment le paradis et il avait toujours les meilleurs couchers de soleil qui descendaient de l’autre côté du lac », conclut-elle.

Native de Gravelbourg, Chantal Hamon partage que sa destination de camping préférée est les collines de Cyprès, surtout parce qu’elle a grandi dans le Sud de la province, donc les parcs autour de Prince Albert lui étaient moins accessibles. « J’adore comment tu peux conduire un bout sur le terrain plat des prairies et là, tout à coup, tu tombes sur le point le plus haut de la Saskatchewan avec ses pins tordus… C’est si beau! En plus, j’aime toutes les options d’activités que tu peux faire autour du parc, les sentiers de randonnée, les dunes de sable, le vignoble, la vue des étoiles le soir et Fort Walsh. »

Son concitoyen de Gravelbourg, Alain Clermont, est d’accord. Il trouve le parc des collines de Cyprès à son goût, mais il campe aussi dans la région des Great Sand Hills près d’Abbey. Il trouve le paysage aride beau et Alain Clermont ajoute que c’est bizarre de voir des dunes de sable.

Tania Liboiron de Ponteix ne veut pas dévoiler son endroit de camping préféré. « Ma place favorite où camper est quelque chose je vais garder secret. Alors, ma réponse doit être les collines de Cyprès. J’adore les collines de Cyprès parce que le paysage est varié et plein de petites surprises. Aussi, quelques-uns de mes meilleurs souvenirs viennent de mes excursions de camping dans les collines. »

D’après leurs réponses, les Fransaskois du Sud campent dans le Sud et les Fransaskois du Nord campent dans le Nord. Peu importe où vous allez, je vous souhaite un bon début de la saison de camping.

Imprimer
3132

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top