Close
Claude Martel (EV)
/ Catégories: Sport

C’est à cause de l’éclipse lunaire …

Le drapeau fransaskois flottait dans les estrades lors de la partie contre les Alouettes de Montréal.

Le drapeau fransaskois flottait dans les estrades lors de la partie contre les Alouettes de Montréal.

Photo : Claude Martel (2015)
REGINA - Il faisait beau quelque chose de rare pour la partie de football des Verts contre les charmants Moineaux de Montréal. Le soleil de l’automne était au rendez-vous et nos petits gars aussi …

Ceux-ci revêtaient l’uniforme avec l’insigne du vieux S sur le casque et ce, je l’ai toujours avoué,  lorsque la doudoune adorée met cet uniforme-là, eh bien, on gagne ! Puis dimanche dernier, ce fut une très belle victoire. Presque tout baignait dans l’huile !

Nos grands garçons ont remporté … leur deuxième match de la saison par la marque de 33 à 21 contre les gars de Montréal. Quand vous pensez à cela, deuxième victoire de la saison, j’imagine que ça devait être à cause de l’éclipse lunaire qu’ils annonçaient pour dimanche soir.

En tous les cas, les astres s’étaient alignés pour les Verts cet après-midi-là. Les Moineaux de Montréal se devaient absolument de gagner afin de rester en vie pour atteindre les éliminatoires. Tandis que nous… Mettons qu’on pourrait faire … peut-être les éliminatoires… Mais disons que l’on ne les fera pas. Pas mal sûr !

On a commencé cette partie avec l’encouragement d’environ 30 000 spectateurs. Je ne sais pas si l’organisation des Roughriders avait compté les billets mais pour ne pas être méchant, il y avait beaucoup de sièges vides dans le vieux stade Mosaïc.

En débutant la partie, paf ! Notre défenseur, Macho Harris, intercepte une passe du quart arrière des Alouettes, Jonathan Crompton ! On s’avance jusqu’à la ligne de 38 verges du Montréal. Ensuite, le receveur ontarien, Rob Baggs, pogne le ballon dans la zone des buts du Montréal ! Tiens-toé !  7-0.

Macho Harris y allait d’une autre interception au deuxième quart suivi d’un placement du vétéran Paul McCallum. On rentre au vestiaire avec une avance de 15 points contre un seul point pour les gars de Montréal. Wow ! On n’en revenait pas dans les estrades.

Puis en allant au petit coin, j’entendais les oiseaux de malheur dirent que c’était de la chance et qu’on allait encore se faire planter d’ici la fin de la partie. Pas fort ça pour des partisans avec le chandail vert collé sur le dos !

On revient pour la deuxième demie. Jamais deux sans trois et le défenseur Macho Harris y allait pour sa troisième interception de la partie et cette fois-ci, il atteignait la zone des buts. Un record d’équipe venait de s’ajouter au livre des Verts, un même joueur qui réussissait trois interceptions dans une même partie.  Aussi, après ça, notre robuste, gros et grand porteur de ballon canadien, Jerome Messam, traversait, petit à petit, le terrain en portant le ballon et lui aussi réussissait un beau touché et portait le pointage au compte de 30 à 5. Lorsqu’il a réussi son touché, le drapeau fransaskois se faisait aller dans les estrades. En espérant que c’était pour notre équipe et non l’autre

 

Imprimer
3383

Navigation du site

Categories

Back To Top