Close
Pascal Lévesque
/ Catégories: Communautaire, Économie, 2016

Accès carrière : favoriser l’employabilité des jeunes via l’expérience professionnelle

Accès Carrière
Depuis le 11 avril 2016, l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) offre le programme Accès carrière, un programme d’aide à l’emploi chez les jeunes francophones leur faisant bénéficier d’expériences professionnelles. L’objectif : leur permettre de démarrer leur carrière d’un bon pied en intégrant un emploi dans leur domaine d’études.

Subventionnée par Service Canada, cette initiative devrait aider les jeunes francophones de 15 à 30 ans à démarrer leur carrière du bon pied. Pour avoir accès au programme, les candidats doivent avoir complété une formation postsecondaire d’au moins un an. Les jeunes occupent un emploi et Service Canada fournit à l’employeur une subvention de 7$/hre pour aider à payer le salaire du jeune employé, ce qui permet d’avoir une paye non négligeable comparable à celui de jeunes professionnels débutant dans leur domaine. De plus, Accès Carrière via l’ACF fournit une formation aux stagiaires de 40 à 200 heures sur la recherche d’emploi et la manière de se comporter dans le monde du travail.

Charles Billard

Charles Billard

Coordonateur du programme Accès carrière pour l'Assemblée communautaire fransaskoise
Photo: Pascal Lévesques (2016)
Jusqu'à présents, deux personnes bénéficient d'Accès carrière, l'une avec l'ACF  et l'autre avec le Conseil culturel fransaskois. Trois autres candidatures sont présentement évaluées par Service Canada.

« Il a été démontré qu’il y a plus de chômage chez les 15 à 17 ans. Ce programme essaye de les mettre dans une situation où ils peuvent commencer leur carrière chez un employeur. On espère qu’ensuite, ils occupent un poste permanent », affirme Charles Billard, coordonnateur du programme.

Selon Statistique Canada et les statistiques du gouvernement de la Saskatchewan, le taux de chômage tournerait aux alentours de 6%, mais serait de 9.6% chez les moins de 24 ans en date de juin 2016. Si la province a l’un des taux de chômage les plus bas au Canada avec le Manitoba et la Colombie-Britannique, il n’en demeure pas moins qu’il a augmenté d’environ 2% depuis 2015, notamment à cause de la baisse du prix du pétrole.

Charles Billard espère qu’Accès Carrière pourra créer de nouveaux postes et que l’initiative aura des impacts à long terme au-delà de la durée du programme. Accès Carrière pourrait aussi servir de levier pour faciliter le remplacement des employés en voie de prendre leur retraite. Le programme pourra aider non seulement les jeunes Fransaskois, mais les immigrants provenant tant de l’international que des autres provinces.  

Pour plus de renseignements

Imprimer
5397

Navigation du site

Categories

Back To Top