Close

Un diamant rouge pour une agente immobilière fransaskoise

Marie-Lou Bernatchez 42

À 28 ans seulement, Tammy Lépine, une Fransaskoise originaire de Zenon Park, a reçu le prix Diamant rouge et s’est hissée dans le Top 35 des moins de 35 ans de la compagnie de gestion immobilière Royal LePage. C’est avec fierté et beaucoup de passion que celle qui a 60 propriétés vendues à son actif en 2022 s’est entretenue avec l’Eau vive au sujet de sa carrière.

Que nous réserve 2023 ?

Michel Vézina 256

On a tous au fond de soi ce petit désir de connaître l’avenir. On se projette pour bien des choses : les saisons, les jours, les repas, certains déplacements, les rapports à faire et que l’on envisage selon un certain échéancier… Mais rien ne nous garantit que nous serons en mesure de les réaliser ou que nous serons encore là !

La fin des tyrans

Frédéric Dupré 281

L’arrestation massive, début décembre 2022, d’un groupuscule d’aristocrates ultranationalistes en Allemagne prêts à attaquer le parlement, ou encore le coup manqué sur le siège du gouvernement des États-Unis lors du transfert du pouvoir le 6 janvier 2020 ont choqué le monde. Les mouvements fascistes font-ils un retour en force pour prendre le contrôle des États démocratiques ?

Les immigrants, une richesse économique plus que jamais éduquée

Marine Ernoult – Francopresse 1218

FRANCOPRESSE – Le Canada peut se targuer d’avoir la main-d’œuvre la plus scolarisée des sept plus grandes puissances du monde. C’est en grande partie les immigrants qui ont hissé le pays en tête du classement. Ottawa mise plus que jamais sur l’immigration économique de travailleurs hautement qualifiés. Pourtant, les compétences des nouveaux arrivants ne sont pas toujours pleinement mises à contribution. 

Dans l’Ouest, des aéroports boudent leurs obligations linguistiques

Camille Langlade — Francopresse 319

FRANCOPRESSE – Le Commissariat aux langues officielles a reçu un total de 51 plaintes sur une période de douze mois contre les aéroports de Calgary et de Regina. Selon les rapports d’enquête, dont Francopresse a obtenu copie, ces institutions fédérales soumises à la Loi sur les langues officielles ont notamment omis d’installer de la signalisation et d’offrir des services français.

Opération séduction à Paris et Rabat

Lucas Pilleri 386

Fin novembre, une délégation constituée de sept personnes de la Saskatchewan a pris part à Destination Canada Forum Mobilité 2022, un événement du gouvernement fédéral qui consiste à faire la promotion du pays auprès de candidats francophones ou bilingues à l’immigration. À Paris et Rabat, la fransaskoisie a ainsi mis tous ses atouts en avant afin de sortir son épingle du jeu.

Maria Lepage, l’engagement au féminin

Lucas Pilleri 742

À 75 ans, Maria Lepage a plus d’une corde à son arc. Tour à tour engagée pour la Fédération provinciale des femmes fransaskoises, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne, la Coopérative des publications fransaskoises, ou encore l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg, la Gravelbourgeoise ne compte plus les heures données à sa communauté. Alors qu’elle vient de recevoir le prix Bravo Bénévoles des mains du Conseil économique et coopératif (CÉCS), la Fransaskoise engagée revient sur un demi-siècle de militantisme pour la francophonie.

Cible presque atteinte en immigration francophone

Inès Lombardo — Francopresse 318

FRANCOPRESSE — Le Canada aurait presque atteint sa cible de 4,4 % en immigration francophone à l’extérieur du Québec, selon le ministre de l’Immigration. Invité à comparaitre devant le Comité permanent des langues officielles mardi, il a saisi l’occasion pour annoncer que son ministère établira de nouvelles cibles pour les francophones sous peu.

Venir à bout de l’itinérance : possible, mais complexe

Marine Ernoult – Francopresse 446

Combien y a-t-il de sans-abri au Canada ? Difficile à dire puisqu’il n’y a aucun chiffre précis et récent. Mais selon des experts, la pandémie de COVID-19, couplée à une inflation galopante et à une crise du logement sans précédent, a fait basculer de nombreuses personnes dans la rue. Venir à bout de l’itinérance reste possible, à condition d’investir massivement dans le logement social. Des spécialistes en discutent.

Le Commissariat aux langues officielles épingle l’aéroport de Winnipeg

Camille Langlade – Francopresse 403

FRANCOPRESSE – Selon un rapport préliminaire d’enquête du Commissariat aux langues officielles dont Francopresse a obtenu copie, l’Administration aéroportuaire de Winnipeg ne respecte pas toutes ses obligations en matière de bilinguisme qui sont prévues dans la Loi sur les langues officielles. Sur les 26 plaintes déposées, le commissaire a jugé que 25 étaient fondées.

La participation des Autochtones à la Première Guerre mondiale : une question de respect et d’égalité

Camille Langlade – Francopresse 417

FRANCOPRESSE (Entretien) – Lors de la Première Guerre mondiale, des milliers d’Autochtones ont servi dans les Forces armées canadiennes. John Moses, membre des bandes Delaware et Upper Mohawk des Six Nations du territoire de la rivière Grand en Ontario, revient sur ce pan de l’Histoire toujours vivant dans la mémoire collective et intrinsèquement lié au respect des droits autochtones.

Les effets de la pandémie sur les francophones à l’étude

Un atelier participatif sur l’impact de la pandémie sur les familles francophones en Saskatchewan a été présenté dans le cadre du Rendez-vous fransaskois le 5 novembre. La rencontre était animée par la docteure Anne Leis, accompagnée de la gestionnaire du projet Elyse Proulx-Cullen, étudiante au doctorat.

Loi sur les langues officielles : la ministre est « inquiète »

Inès Lombardo – Francopresse 385

La ministre des Langues officielles Ginette Petitpas Taylor souhaite voir le projet de loi C-13 adopté avant Noël. Inquiète du silence et des « petits jeux » des conservateurs, elle trouve que le temps presse. Malgré tout, la femme politique confirme qu’elle ira de l’avant avec le Plan d’action pour les langues officielles, même si le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles est adopté en retard.

Les médias communautaires francophones devant des experts en Belgique

COLLABORATION SPÉCIALE – Malgré la perception que les médias traditionnels en milieu minoritaire perdent du terrain, ils demeurent l’outil de choix lorsque les droits des francophones hors Québec sont attaqués. Quatre journalistes membres de Réseau.Presse ont souligné cette réalité lors d’un colloque sur les minorités linguistiques à l’Université de Mons, en Belgique.

Être femme ou être francophone en situation minoritaire

Marine Ernoult – Francopresse  544

FRANCOPRESSE – Les femmes francophones en situation minoritaire, au croisement de multiples discriminations, sont plus que jamais victimes de discours haineux. Grandes oubliées des luttes, elles doivent trop souvent renoncer à une partie de leur identité. Ce constat vaut également pour les personnes LGBTQIA+. Le 16 septembre, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne a organisé un forum à Ottawa pour aborder ces défis. 

RSS
1345678910Dernière
Back To Top