Close

Être femme ou être francophone en situation minoritaire

Marine Ernoult – Francopresse  202

FRANCOPRESSE – Les femmes francophones en situation minoritaire, au croisement de multiples discriminations, sont plus que jamais victimes de discours haineux. Grandes oubliées des luttes, elles doivent trop souvent renoncer à une partie de leur identité. Ce constat vaut également pour les personnes LGBTQIA+. Le 16 septembre, l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne a organisé un forum à Ottawa pour aborder ces défis. 

Définir un lit francophone pour être mieux servi

LIBRE OPINION – Nous sommes nombreux à avoir connu une mère, un grand-père, un ami ou une tante, parlant français, qui a été placé dans un foyer de soins de longue durée sans services en français. Une situation très difficile pour tout le monde, y compris pour le personnel soignant. Les barrières linguistiques amènent des problèmes de toutes sortes, que ce soit dans les soins accordés ou pour exprimer son état de santé et se faire comprendre. Des études récentes démontrent que la langue est un élément essentiel pour une meilleure qualité de soins.

La passion de l’enseignement, d’un continent à l’autre

Lucas Pilleri 235

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Kymber Zahar a toujours voulu enseigner. Diplômée en 2019, la francophile de Saskatoon est partie en août 2021 au Nigéria pour occuper le poste de directrice adjointe d’une école à Lagos. Et la jeune femme de 26 ans ne compte pas s’arrêter là, motivée par son rêve d’enseigner sur tous les continents.

Disparition de Gaetan Benoit : un ami lui rend hommage

Francis Marchildon 365

Le 18 août, le Fransaskois et Albertain d'adoption Gaetan Benoit s’est éteint à seulement 43 ans des suites d’un cancer au cerveau. Ancien vidéojournaliste, réalisateur et reporter à Radio-Canada, il était bien connu des Fransaskois et s’impliquait dans la vie communautaire locale. Son ancien collègue et ami Francis Marchildon a tenu à lui rendre hommage à travers les mots suivants.

Des quotas en immigration pour contrer la baisse du français en Saskatchewan ?

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse 325

À l’heure où la francophonie recule à travers le pays selon les dernières données de Statistique Canada, la fransaskoisie s’interroge sur son devenir. L’écart entre nouveaux arrivants anglophones et francophones ne cesse de se creuser et l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) travaille à ce que le gouvernement provincial instaure une logique de quotas.

Pas d’unanimité sur le poids démographique des minorités francophones

FRANCOPRESSE – Sans en faire officiellement l’annonce, Statistique Canada a changé sa manière de présenter les données du recensement qui concernent les francophones en milieu minoritaire. Le chiffre de 3,3 % qui a circulé dans les médias ne serait donc pas le bon d’après plusieurs acteurs du milieu. Les ministères concernés n’ont pas su dire quel chiffre ils utiliseront, une décision qui pourrait influencer le financement lié à la francophonie.

« Avec un peu de cœur, on peut déplacer des montagnes »

Lucas Pilleri 293

Hugo Lambert, 24 ans, a entrepris le 19 juillet une traversée du Canada à vélo de Vancouver à Montréal. Sur près de 5 000 km, il pédale pour la bonne cause : collecter des fonds pour soutenir la recherche et les personnes atteintes de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie qui a emporté sa mère il y a deux ans. Rencontre avec un jeune homme plein de sagesse qui émeut les Canadiens.

Bénétoilà : pour une fransaskoisie plus engagée

En plus d’aider les organismes à organiser des événements, le programme Bénétoilà, lancé par le Service d’accueil et d’inclusion francophone (SAIF-SK) fin avril, aide les nouveaux arrivants à mieux s’intégrer dans la communauté fransaskoise. Une initiative bienvenue alors que le manque de bénévoles se fait criant.

Kaboul : un an déjà

Mychèle Fortin 257

L’humanité est volatile. À petite ou grande échelle, ça éclate toujours quelque part. Quand ça dure trop longtemps, on s’habitue, on oublie. La tragédie d’aujourd’hui chasse l’horreur d’hier. Cela a fait un an, le 15 août dernier, que les talibans sont entrés dans Kaboul.

Francophonie des Amériques : la relève réunie à Ottawa

Marie-Lou Bernatchez 339

Du 8 au 13 août, cinquante jeunes ont pris part à la 6e édition du Forum des jeunes ambassadeurs de la francophonie des Amériques présenté à Ottawa. Parmi eux, Hélène Baillet, bénévole au poste d’agente en développement et participation citoyenne en milieu linguistique minoritaire au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) depuis près d’un an. La jeune femme revient sur son expérience.

Les évêques «manquent de capacités» pour la réconciliation

Mélanie Tremblay – Francopresse 277

FRANCOPRESSE – Le pape François a demandé pardon pour «le mal commis» aux peuples autochtones et «en particulier, pour la manière dont de nombreux membres de l’Église et des communautés religieuses ont coopéré» lors de son allocution à Maskwacis, en Alberta. Selon le doyen de la Faculté de théologie de l’Université Saint-Paul, Michel Andraos, les excuses du souverain pontife étaient justes, mais il craint que l’Église canadienne ne soit pas outillée pour poser des gestes concrets vers la réconciliation.

Tombes sans sépulture : le travail continue

FRANCOPRESSE – Avertissement – contenu sensible et potentiellement bouleversant - Un peu plus d’un an s’est écoulé depuis l’annonce des premières découvertes de centaines de tombes sans sépulture près des sites d’anciens pensionnats autochtones. Les communautés de Tk'emlúps te Secwépemc et de Cowessess continuent leurs efforts pour identifier les enfants qui sont décédés dans les pensionnats de Kamloops en Colombie-Britannique et de Marieval en Saskatchewan et pour trouver les sites où ils pourraient être enterrés.

Alpagas, paons, ânes et chevaux : un havre de paix à deux pas de Regina

Lucas Pilleri 300

Originaire de l’Abitibi au Québec, Charles Marcoux réside en Saskatchewan depuis 1988. Fransaskois d’adoption, il a travaillé pendant près de 30 ans à Radio-Canada avant de prendre sa retraite. Une retraite au vert près du village de Pilot Butte, à l’est de Regina, entouré de son compagnon et de ses animaux.

70 ans de CFRG : l’épopée de la radio francophone en Saskatchewan

Si les premières stations de radio sont apparues en Saskatchewan il y a près de 100 ans, les francophones de la province ont dû faire preuve de détermination et de patience pour faire entendre leurs voix sur les ondes. C'est le 1er juin 1952, il y a 70 ans, que la première station francophone en Saskatchewan voit le jour : CFRG.

Vieillir en fransaskoisie, tout un défi

Les 27 et 28 mai, la santé était à l’honneur en Saskatchewan avec la tenue du Forum Santé Vitalité 2022 organisé à Saskatoon par le Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS) et Vitalité 55+. Les deux organismes, dont les assemblées générales annuelles ont eu lieu au cours des rencontres, ont joint leurs efforts pour présenter un grand livre blanc sur le vieillissement des aînés fransaskois.

RSS
1345678910Dernière

Navigation du site


Categories

Back To Top