Close

Pour une communauté fransaskoise arc-en-ciel

Avec le printemps qui s’installe et l’approche du Mois de la Fierté en juin, les paysages des villes canadiennes s’apprêtent à reprendre des couleurs. Cette année, l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) dévoile une nouvelle initiative, En toute fierté !, pour favoriser la représentation et le bien-être des francophones de la communauté LGBTQ+.

Quatre projets pour les Fransaskois financés par le fédéral

Portés par des organismes fransaskois provinciaux et locaux, quatre projets vont bénéficier de l’appui financier du Fonds de développement économique francophone de l’Ouest (FDÉFO) pour l’année 2022-2023. L’occasion de revenir sur ces initiatives et leurs bénéfices sur la vie quotidienne des Fransaskois.

Les besoins en soins infirmiers bilingues toujours criants en Saskatchewan

Alors que la cérémonie de remise des diplômes de la première cohorte du programme bilingue de sciences infirmières de La Cité universitaire francophone de Regina a eu lieu le 7 avril dernier, le nombre de praticiens capables de prodiguer des soins en français dans la province semble toujours insuffisant.

L’ACFR tournée vers l’avenir après « des années de négligence collective »

Le 29 mars, l’Association canadienne-française de Regina (ACFR) a invité la communauté à une soirée d’information intitulée L’ACFR vers demain. L’objectif : insuffler une nouvelle énergie dans l’organisme en perte de vigueur depuis quelques années.

Vers la création d’une Charte fransaskoise des valeurs

Dans le cadre du projet Mieux-vivre ensemble du Partenariat provincial interculturel (PPI) et de son plan stratégique sur cinq ans, un sondage a été mené en mars et avril afin de créer une Charte des valeurs. Un outil pour renforcer la cohésion, le sentiment d’appartenance et l’engagement au sein de la communauté fransaskoise.

Quand iel doit se tourner vers l’anglais

En français, les pronoms neutres et inclusifs tardent à s’implanter dans la culture populaire

Francopresse 9567

La langue anglaise permet aux personnes non-binaires d’utiliser un terme parapluie pour définir leur identité: they/them. En français, les pronoms neutres et inclusifs comme iels, saon, celleux tardent à s’implanter dans la culture populaire. Résultat : des francophones trans et non-binaires sont plusieurs à se tourner vers un mode de vie anglais. 

 

Les grands enjeux de santé mentale en français dans l'Ouest

Les services de santé en français en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique sont à peu près inexistants, en raison de l’absence d’obligations juridiques. Il appartient aux réseaux de santé en français de ces trois provinces de mettre en œuvre des actions concrètes pour préserver la santé mentale des populations francophones.

Les causes autochtones ne sont pas vues du même œil partout au pays

Dans un récent sondage mené en août, seulement 58% des Québécois se disent au courant des enjeux qui préoccupent les Premières Nations à travers le pays. Il semble que les résidents de l’Ouest canadien sont plus informés quant aux diverses préoccupations des peuples autochtones, mais ne leur offrent pas toujours leur appui.

Les femmes, gardiennes de la langue française en milieu minoritaire

Publication d'un rapport de l'AFFC sur les priorités des femmes de la francophonie canadienne

L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne vient de lancer son rapport final suite à une enquête pancanadienne sur les priorités des femmes francophones et acadiennes afin de cibler leurs principaux enjeux.

RSS
123

Navigation du site


Categories

Back To Top