Close

20e conférence ministérielle sur la francophonie canadienne

Les 14 ministres responsables dans leur province ou territoire des Affaires francophones se sont réunis à Toronto les 16 et 17 juin derniers, à l’occasion de la 20e édition de la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne.

Le thème de la conférence 2015 était « porter bien haut le flambeau de la francophonie canadienne ». Cette conférence, lancée pour la première fois en 1994, a pour but de mettre en place un échange et une collaboration intergouvernementale sur la francophonie canadienne.

Cette année, la conférence, qui s’est tenue dans la capitale ontarienne, a été présidée par la ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, Madeleine Meilleur, afin de marquer le 400e anniversaire de la présence française dans la province.

Pratiques exemplaires

Pour la ministre Meilleur, cette collaboration ministérielle porte ses fruits : « en partageant leurs pratiques exemplaires et en échangeant sur des sujets d’importance pour les francophones d’un bout à l’autre du pays, les provinces et les territoires peuvent cerner des champs d’action pour assurer la pérennité de la francophonie canadienne ».

Parmi les sujets abordés figuraient l’immigration, le tourisme et les médias francophones. « C’est un excellent moment pour se pencher sur plusieurs grands enjeux en matière de francophonie canadienne et pour s’assurer que les francophones d’un bout à l’autre du pays puissent continuer de s’épanouir pleinement aujourd’hui et pour l’avenir », a ajouté la ministre Madeleine Meilleur.

En matière de tourisme, les ministres ont créé cette année un comité de travail qui explorera les possibilités de collaboration sur des projets de nature touristique, y compris un concept de circuit touristique francophone.

Conscients de l’apport économique de l’immigration francophone, les ministres encouragent le gouvernement fédéral à prendre des actions spécifiques visant le recrutement d’immigrants d’expression française et souhaitent collaborer avec les ministres responsables en la matière. Ils souhaitent également renforcer le réseautage entre les organismes et entrepreneurs économiques francophones.

En ce qui concerne les médias francophones, les ministres ont souligné leur importance auprès de la communauté francophone, et ont tenté de cerner les divers changements auxquels ils sont confrontés.

Au sujet de la Société Radio-Canada, la ministre Madeleine Meilleur et Jean Marc Fournier, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec, ont présenté une rétrospective de leurs démarches et les résultats obtenus pour s’assurer que le financement de la société d’État lui permette de réaliser son mandat de radiodiffuseur public national, tel qu’incombé par la Loi sur la radiodiffusion.

L’Ontario était au cœur des discussions avec le lancement officiel de ses activités en lien avec le 400e anniversaire de la présence française sur son territoire, ainsi que la présence des Jeux panaméricains et parapanaméricains cet été à Toronto.

Une rencontre essentielle et prometteuse, qui s’est donné comme cheval de bataille cette année, l’immigration francophone. L’année prochaine, la 21e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne aura lieu les 22 et 23 juin à Saint-John’s à Terre-Neuve-et-Labrador. 


Imprimer
2548

Navigation du site

Categories

Back To Top