Close
Michel Vézina
/ Catégories: En quelques mots

1947, une grande cuvée de droits au Canada

Êtes-vous né ou avez-vous émigré au Canada avant le 1er janvier 1947 ? Non, ça ne vous donne pas droit à un crédit de plus dans votre déclaration de revenus, mais sachez que, avant cette date, vous étiez d’abord et avant tout un ou une citoyenne britannique.

Jusqu’à cette date, le statut juridique de citoyen canadien n’existait pas. La Loi sur la citoyenneté canadienne a donné une reconnaissance juridique aux termes « citoyen canadien » et « citoyenneté canadienne ».

Le 3 janvier 1947, le juge en chef de la Cour suprême du Canada, M. Thibodeau Rinfret, a remis le certificat 0001 au premier ministre William Lyon Mackenzie King lors d’un événement très spécial dans l’édifice du plus haut tribunal du pays.

Celui-ci devint ainsi officiellement le tout premier citoyen canadien de l’histoire. Mes parents, tout comme des milliers d’autres résidents du pays, devinrent ainsi, eux aussi, des citoyens canadiens. Mais je fus le premier enfant citoyen canadien à naître dans la famille en cette année très spéciale.

Du côté de la Saskatchewan, on n’a pas été en reste. Le 1er mai 1947, entra en vigueur la « Déclaration des droits de la Saskatchewan ». En gros, elle stipule que « toute personne et toute catégorie de personnes » se voit garantir la liberté d’expression et d’association, le droit de vote, le droit d’adhérer à une organisation professionnelle et à un syndicat et le droit de ne pas faire l’objet d’un emprisonnement arbitraire.

Sans entrer plus loin dans les détails, la loi a été promulguée par le gouvernement de la CCF du premier ministre Tommy Douglas et a principalement été rédigée par Morris Shumiatcher, avocat et défenseur des droits de l’homme et officier juridique de la Saskatchewan auprès du procureur général J.W. Corman.

Et un autre événement s’est produit en Saskatchewan à ce moment-là. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, les soins de santé au Canada étaient en grande partie financés par des organismes privés. En 1947, le gouvernement de la Saskatchewan a instauré un régime public universel d’assurance-hospitalisation. Ce sera le premier pas vers un service complet en santé dans la province, c’est-à-dire garantir à tous les citoyens l’accès à ce bien social de base.

Si vous voulez en savoir davantage sur ces événements, les sites du Musée canadien de l’histoire, de l’Encyclopédie canadienne du Canada, du Temple de la renommée médicale canadienne, du Devoir, et de l’Encyclopédie de la Saskatchewan sont de très bonnes ressources à consulter.

Imprimer
56

Navigation du site


Categories

Back To Top