Close
Steve Franck
/ Catégories: Saskatoon, Sport, 2014

« Pilotes, démarrez vos moteurs! »

Le grand vainqueur du Velocity Prairie Thunder 250 - Louis-Philippe Dumoulin

Le grand vainqueur du Velocity Prairie Thunder 250 - Louis-Philippe Dumoulin

Photo : Steve Franck

Bonjour à tous fervents de la course automobile. Le 16 juillet dernier la série NASCAR Canadian Tire était de retour à Saskatoon pour une 6e année consécutive. Encore une fois mon épouse et moi avons fait le petit voyage de Lumsden à l’autodrome de Saskatoon, l’Auto Clearing Motor Speedway, pour assister au spectacle du Velocity Prairie Thunder 250, la 5e course du calendrier 2014 de la série NASCAR Canadian Tire.

 

Les portes de l’autodrome ouvraient à 13 h avec des kiosques ayant à vendre des souvenirs de la série NASCAR Canadian Tire, NASCAR, Auto Clearing Motor Speedway ainsi que le kiosque d’Alex Tagliani, pilote de grande renommée dans plusieurs catégories de course automobile comme la série NASCAR Nation Wide, la formule IndyCar et j’en passe. Cette année, il fera 8 des 11 courses du calendrier canadien. J’ai eu la chance de pouvoir lui parler avant que la course ne débute. Un gars très sympathique.

 

Les qualifications se sont déroulées vers 17 h. Le pilote Scott Steckley avec sa Dodge Challenger #22 a fait le meilleur tour de piste pour se placer en tête du peloton. Il a même battu le meilleur tour jamais enregistré ici à l’Autodrome de Saskatoon avec un temps de 14,616 secondes.

 

Après les qualifications, les 18 voitures et leurs pilotes se sont placés en position parallèle à la piste faisant face aux spectateurs. Pendant les 45 minutes qui suivirent, les fans eurent l’occasion de les rencontrer ainsi que de prendre des photos, de recevoir des petites affiches autographiées et de pouvoir échanger quelques mots avec les pilotes. J’ai ai eu l’occasion de m’entretenir avec Scott Steckley voiture Dodge #22. Non seulement il était le gagnant du Velocity Prairie Thunder 250 de l’an dernier mais aussi le grand champion de toute la série NASCAR Canadian Tire 2013. J’ai aussi rencontré les pilotes comme D.J. Cunnington voiture Dodge #17, Erica Thiering voiture Dodge #72, Steve Mathews voiture Ford #15, Nick Jewell voiture Dodge #51 et Jason Hataway voiture Chevrolet #3.         

 

J’ai bien aimé parler avec les pilotes francophones comme Andrew Ranger voiture Dodge #27, Louis-Philippe Dumoulin voiture Dodge #47 et Alex Tagliani voiture Dodge #18. Ils ne s’attendent pas beaucoup à rencontrer des fans francophones dans l’Ouest canadien et ils ont tendance à vouloir nous parler un peu plus longtemps. Bien gentils et sympathiques les trois pilotes de langue française. J’aurais bien aimé pouvoir leur parler un peu plus longtemps

 

Après la rencontre avec les pilotes était la présentation officielle des conducteurs suivie des mots magique de la course automobile : « Drivers start your engines ». Les voitures se sont placées en formation de départ avec Scott Steckley en tête. Le drapeau vert annonça le début de 250 tours de piste à des vitesses à vous couper le souffle. Les fans étaient venus en très grand nombre car l’autodrome faisait presque salle comble. La température était parfaite, l’ambiance électrisante avec l’odeur de pneus fondant sur la piste ainsi que le bruit infernal des gros moteurs V8 super puissants. C’était la soirée parfaite pour une bonne course NASCAR. Rien de mieux.

 

Une très belle course avec des accrochages mais aucun accident grave pour complètement démolir une voiture ou blesser un pilote. À mi-chemin durant la course, un bris mécanique força Dennis LaForce pilotant la voiture #57, de retourner aux puits et d’abandonner la course. La voiture Dodge #22 de Scott Steckley fut en tête du peloton à plusieurs reprises. C’est alors qu’au 240e tour, un accrochage obligea la neutralisation de la course et celle-ci le fut pour environ 7 tours. Plusieurs pilotes sont allés aux puits pour de nouveaux pneus mais L.P. Dumoulin avait déjà fait son dernier arrêt au puit beaucoup plus tôt. Quand le drapeau vert redonna le départ, il ne restait que 3 tours à faire et Dumoulin pilotant la Dodge #47 se trouvait en 2e position. Malgré des pneus usés mais grâce à de bonnes tactiques et habiletés de pilotage, il passa en première place et demeura en tête du peloton jusqu’à la fin pour gagner le Velocity Prairie Thunder 250 de 2014 ici à Saskatoon. Avec cette victoire, L.P. Dumoulin se hissa en première place au classement des pilotes. 

 

Après la présentation au gagnant et les entrevues pour la télévision, les fans eurent la chance de retourner parler avec les pilotes et leurs équipes pour une deuxième fois.

 

Mon épouse et moi avons réussi à dénicher des T-shirts et une casquette de l’équipe de Dumoulin Weather Tech. et de retourner féliciter Louis-Philippe pour sa victoire. Il était très heureux non seulement d’avoir gagné une course sur un circuit ovale mais aussi de passer en tête de classement des pilotes. Il espérait que ses pneus tiennent le coup pour demeurer en tête. Il aime bien l’autodrome de Saskatoon et a eu bien du plaisir ce soir. Merci à Louis-Philippe pour la petite entrevue. Aussi un gros merci à Jessica Ménard (Les Équipes Caissie-Ménard inc.) pour nous avoir procuré les couleurs de l’équipe Dumoulin Weather Tech.

 

Les 5 finalistes étaient: 1re place - L.P. Dumoulin, 2e - Hathaway, 3e - Steckley, 4e Ranger et 5e Alex Tagliani. Il y avait 18 voitures au début et un abandon, la voiture de Dennis LaForce.

 

Encore un fois cette année, le Velocity Prairie Thunder 250 fut un succès. Avec un prix d’entrée de 45 $ ou un forfait de 99 $ pour une famille de quatre (2 adultes et 2 enfants) c’est un spectacle à ne pas manquer pour tous les fervent amateurs de la course automobile.

 

Bonne route et à l’an prochain.


Quelques faits intéressants à savoir

 

La série NASCAR Canadian Tire fut établie par NASCAR en 2007 après l’achat de CASCAR en 2006. Les voitures ont une carrosserie faite de fibre de verre avec des moteurs V8 variant de 350 à 360 pouces cubes développant environ 550 chevaux. Ces bolides ne pèsent que 3000 lbs. et peuvent rouler à des vitesses de 160 mph( 256 kmh ). Le calendrier de la saison 2014 compte 11 courses au total avec seulement 2 compétitions dans l’Ouest canadien; une course à Edmonton et celle de Saskatoon. Il y a 8 circuits ovales et les autres sont des circuits routiers. Le circuit ovale de Saskatoon est d’une longueur de 3/8 de mile avec des gradins d’une capacité de 3319 sièges ainsi que plusieurs loges. Toutes les courses sont télédiffusées sur les réseaux TSN et RDS.

Article précédent Les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord de Regina 2014
Prochain article CSF : Une injonction plaidée dans des conditions défavorables
Imprimer
7386

Navigation du site

Categories

Back To Top