Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
22 février 2018
Menu
Nouvelles récentes

Le Portail fransaskois

Navigation

Categories

13 raisons de vivre

La nouvelle série Netflix « Treize raisons » fait beaucoup parler ces temps-ci. Basée sur le roman fiction de Jay Usher écrit il y a dix ans, elle raconte l’histoire d’une adolescente qui enregistre sur cassettes 13 raisons qui l’ont poussée à mettre fin à ses jours. 13 épisodes détaillent les « raisons » pour son suicide, mettant en évidence sa perception de la responsabilité de son acte. Cette série est conçue pour un public averti, tout comme mille autres séries qui parlent de violence, de meurtre, de génocide, de torture, et d’autres horreurs humaines.

Différents arguments « contre » et points de vue « pour » sur cette série ont été soulevés ces dernières semaines. J’ai visionné l’épisode qui passe en entrevue la créatrice et les réalisateurs de la série, pour comprendre leurs points de vue. Par curiosité, j’ai visionné le premier épisode. J’ai fait mon possible pour voir les deux côtés de la médaille touchant la valeur de cette série, en gardant un certain détachement.

Du côté positif de la médaille, « Treize raisons » peut être très utile pour ouvrir une conversation sur le suicide. Parents d’ados, ne soyez pas surpris si vos jeunes ont déjà visionné la série. Profitez-en pour avoir une discussion ouverte, franche et directe sur le suicide. Comme dit le thème pour la santé mentale cette année « Parlons-en».  Une belle occasion pour parler d’espoir et de VIE et de ne rien tenir pour acquis.

Du côté négatif de la médaille, « Treize raisons » glorifie le suicide d’une certaine façon et même donne à la personne suicidée un sens de vengeance pour son acte. Le suicide n’est pas un acte héroïque ou romantique, c’est un acte ultimement tragique. Voilà une excellente raison d’ouvrir la conversation sur le sujet du suicide et de corriger des fausses idées.

Je crois vivement qu’on peut diminuer les statistiques du suicide en devenant une communauté secourable en se donnant des outils pour venir en aide à une personne à risque. Une personne à risque a beaucoup plus de chances de prendre la décision de vivre si elle est accompagnée par une personne à l’aise de parler du suicide. safeTALK, un programme de vigilance à l’égard du suicide, est justement conçu pour ouvrir le dialogue. Le créateur de « Treize raisons » n’y a pas fait allusion dans la série, c’est certain.

Pour contrer l’idée de la série Netflix « Treize raisons », je me suis donnée comme devoir d’écrire treize raisons de vivre. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que j’ai rempli ma feuille avec une trentaine de raisons et j’étais loin d’avoir terminé!

C’est ça la santé mentale positive! Gardez en tête et aussi dans le cœur, toutes nos raisons de vivre. Faire de notre mieux pour s’adapter et trouver son équilibre face aux défis qui surviennent. Et surtout, développer sa capacité de résilience, à son rythme, à sa façon. Avec la santé mentale positive, tout est possible!

Article précédent Un message unanime pour le plein respect du droit à l'éducation en français
Prochain article Trente millions de pas (extrait)
Imprimer
2265

Comments are only visible to subscribers.

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x

Les plus populaires

La Tente francophone accueille plus de 1 000 visiteurs

La Tente francophone accueille plus de 1 000 visiteurs

Festival pour enfants Potash Corp à Saskatoon

SASKATOON - Pour la première fois cette année, le Festival pour enfants Potash Corp offrait une tente abritant les activités offertes par...
16 juin 2016/Auteur: Aminata Konaté/
La Saint-Jean-Baptiste en Saskatchewan

La Saint-Jean-Baptiste en Saskatchewan

Compte rendu et photos des célébrations de la Saint-Jean-Baptiste à Saskatoon, Bellegarde, Gravelbourg et Zenon Park.

3 juillet 2016/Auteur: L'Eau vive/
Foire du patrimoine régionale de Regina

Foire du patrimoine régionale de Regina

Des jeunes de 18 écoles étalent leur savoir

La Foire régionale du patrimoine s’est tenue à l’Université des Premières Nations, le jeudi 1er mai. Cet...
8 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/
Le « mieux-être » au cœur du Rendez-vous fransaskois 2016

Le « mieux-être » au cœur du Rendez-vous fransaskois 2016

SASKATOON - C’est sous le thème du « mieux être personnel et communautaire » que s’est déroulé le...
10 novembre 2016/Auteur: Jean-Pierre Picard/
Après 20 ans de gestion scolaire fransaskoise:  Comment se porte le français dans nos écoles?

Après 20 ans de gestion scolaire fransaskoise: Comment se porte le français dans nos écoles?

Rencontre avec un parent inquiet, mais optimiste

La Saskatchewan a bien changé depuis l’obtention de la gestion scolaire il y a 20 ans. Depuis deux décennies, l’épanouissement du...
29 janvier 2015/Auteur: Mychèle Fortin (EV)/
Une nouvelle garderie francophone en milieu familial à Regina

Une nouvelle garderie francophone en milieu familial à Regina

Les Bout'Choux DayCare

Les places en garderie sont rares, on le sait, et le nombre de garderies elles-mêmes est limité. C’est donc une inauguration bienvenue pour la...
19 juin 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/
L’École canadienne-française honore ses finissants

L’École canadienne-française honore ses finissants

Remise des diplômes 2015

SASKATOON - Le samedi 27 juin c’était la cérémonie de remise des diplômes pour l’année 2014-2015 aux 22 finissants et...
9 juillet 2015/Auteur: Martin Kakra-Kouame (EV)/
Les Cajuns de la Louisiane renouent de plus en plus avec le français

Les Cajuns de la Louisiane renouent de plus en plus avec le français

ARNAUDVILLE, La. - Au coeur du pays cajun, les plus vieux se souviennent des punitions corporelles que leurs professeurs leur infligeaient afin qu'ils cessent de...
Le gagnant du prix BRAVO bénévoles 2014 est

Le gagnant du prix BRAVO bénévoles 2014 est

le Comité du projet RInC de Zenon Park!

C’est dans une belle ambiance que la remise du 4e prix BRAVO bénévoles s’est déroulée, le samedi 14 juin à...
Foire régionale du Patrimoine à Regina

Foire régionale du Patrimoine à Regina

« Est-ce que les juges sont passés vous voir » ?

10 élèves de l’école élémentaire et secondaire de Monseigneur de Laval ont participé à cette belle foire sur...
20 mai 2015/Auteur: Claude Martel (EV)/
Omnium de volleyball

Omnium de volleyball

Un projet de l'AJF et du CÉF

C’est sous le signe de la fraternité que s’est déroulé l’Omnium fransaskois de volleyball au centre Henk Ruys à...
16 octobre 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/
Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Mardi 20 mai, six élèves de l’école secondaire Laval de Regina et six accompagnateurs se sont élancés à vélo de...
20 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/
Êtes-vous business?

Êtes-vous business?

Le sujet de cette première formation d'une série de quatre, animée par le conseiller en développement économique Ildephonse...
2 octobre 2014/Auteur: Marie-Pier Boilard/
La Garderie : Là où tout commence

La Garderie : Là où tout commence

Dossier petite enfance - Mai 2014

C’est au bout de quatre ans de démarches auprès du gouvernement et grâce à l’appui de l’ensemble de la communauté...
15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/
Croix Pierre Blandin à Saint-Brieux: Un témoignage pour les générations à venir

Croix Pierre Blandin à Saint-Brieux: Un témoignage pour les générations à venir

ST-BRIEUX - La Croix Blandin fut érigée par Pierre Blandin peu après son arrivée au Canada de Carquefou, France, en août 1906.
17 décembre 2014/Auteur: Jeanne Rocher (EV)/