Close
René Beauparlant (EV)

Ateliers d'écriture dans des écoles d'immersion

Un projet novateur à Debden et Prince Albert

Ateliers d'écriture

Ateliers d'écriture

L’écrivain et art-thérapeute David Baudemont et René Beauparlant, moniteur de langue française.
Photo : Jasmine Beauparlant (2015)
PRINCE ALBERT - La commission scolaire Saskatchewan Rivers Public School Division, située à Prince Albert, accueille un tout premier projet GénieArts sur son territoire. Les écoles Vickers Public School et Debden School sont les hôtes de cette initiative rassembleuse.

 

En novembre dernier, une demande de subvention a été soumise à l’organisme Saskatchewan Arts Board en vue de financer une série d’ateliers d’écriture de théâtre inter-écoles. Appuyées par la Société Historique de la Saskatchewan (SHS) et en association avec la Société Canadienne Française de Prince Albert (SCFPA), les écoles partenaires ont reçu la somme de 7500$ afin de réaliser cet ambitieux projet.

Depuis janvier 2015, l’écrivain et art-thérapeute David Baudemont travaille en collaboration avec les élèves du programme d’immersion française de niveau 4 et 7 à Vickers, puis 3-4 et 7-8 dans les classes jumelées de Debden. Le moniteur de langue française René Beauparlant assume le relais entre les deux écoles et assiste l’artiste. Avec les plus jeunes, les animateurs ont élaboré un conte, alors qu’une légende était au programme pour les plus âgés. Semaine après semaine, différents exercices de créativité ont permis de puiser les matériaux issus de l’imaginaire des élèves. En utilisant le dessin, l’écriture et le débat, les histoires ont pris forme tout au long des huit sessions d’ateliers. Bruce McKay, animateur et acteur affilié à La troupe du jour, les a également initiés au jeu théâtral.

L’originalité de ce projet consistait à développer en parallèle deux versions d’un conte et d’une légende à partir de bases communes, appartenant au patrimoine culturel de la Saskatchewan. L’histoire du Lac Morin, alias «Lac du diable», ainsi que celle d’un des pères fondateurs de la province au destin inhabituel, ont servi de déclencheurs à l’écriture collective d’œuvres de fiction. Les textes finaux seront bientôt confiés aux soins du metteur en scène David Granger qui les adaptera sous forme de vignettes qui seront présentées à la 10e édition des Journées du patrimoine les 7, 8 et 9 mai 2015, à Prince Albert.

David Beaudemont tient à souligner l’accueil exceptionnel du personnel et des professeurs impliqués dans les deux écoles participantes. «Sans le support inconditionnel des coordonnatrices Sandra Williams et Anne Blais, ce projet à la fois innovateur et osé n’aurait jamais pu aboutir», confit-il.

En dehors du cheminement académique habituel, ces ateliers de création littéraire ont permis aux quelque 120 élèves impliqués d’explorer le métier d’écrivain. Ils ont créé des personnages auxquels ils se sont attachés et décidé de leur destin. Ce processus a été parsemé d’émotions et d’enthousiasme qui se sont reflétés dans la qualité de l’écriture. Les compétences ainsi acquises amélioreront à coup sûr leur maîtrise générale de la langue française et leur connaissance de l’histoire de la Saskatchewan.

 

Imprimer
8644

Navigation du site

Categories

Back To Top