Skip Navigation

Une Saint-Jean dynamique à Zenon Park

2714 of views

Quelle participation enjouée et dynamique à Zenon Park le vendredi 23 juin ! Dès 17 h, les gens ont commencé à arriver et à se diriger vers la table d’inscription qui finira par compter 150 participants.

L’emplacement extérieur de l’Association fransaskoise de Zenon Park (AFZP) était aménagé et décoré pour l’occasion.

Des bénévoles ont proposé hamburgers et saucisses, ainsi qu’un assortiment alléchant de salades variées.

Le maquillage et divers jeux sont allés bon train. La rue principale bourdonnait de joie.

Myriam Perrault, nouvelle directrice de l’AFZP, a assuré l’accueil officiel des festivités. Quant à elle, Marguerite Tkachuk, directrice sortante, a présenté le projet de la Route historique de Zenon Park, avec des affiches, des plaques et un dépliant à l’appui.

Ce projet met notamment en valeur le tout premier bureau de poste de la ville datant de 1910, la première église (1913), l’école du village bâtie en 1928, le Magasin Courteau ouvert en 1929.

Les élèves de l’école Notre-Dame-des-Vertus se sont présentés sur scène avec guitares, clavier, basse et batterie, le tout sous la direction de l’enseignante-musicienne Jacqueline Perrault-Cyr.

Ils ont donné un spectacle autour du poème de Mariette (Fortier) Viger, intitulé Chez nous, publié en 1983 dans le premier livre historique de Zenon Park.

C’est grâce à l’appui de Vitalité 55+ et du programme PassepArt qu’il a été possible de se procurer les instruments.

Elizabeth Tkachuk, elle aussi musicienne et ancienne élève de l’école, est venue passer une journée à l’école pour aider les élèves avec leur instrument.

Le duo C’est ma cousine, composé de Elizabeth Tkachuk et Sylvie Walker, a ensuite pris le relais sur la scène.