Close

Communautaire

Leslie Diaz
/ Catégories: 2020, Communautaire

Quiz en ligne de la FFS: À vous de jouer

Quelle est la capitale du Burkina Faso ? Que signifie avoir la frite ? Quelles sont les quatre langues nationales de la Suisse ? Le chronomètre est lancé, que la meilleure équipe gagne! Trois manches, trois thèmes, vingt questions sur le thème de la francophonie et une minute pour répondre à chacune d’entre elles, voilà l’exercice auquel une quinzaine de Fransaskois se sont livrés le 2 mai en participant au Quiz de la francophonie canadienne en ligne.

Proposée par Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) et animée par son directeur culturel Arnaud Coullaut, l’initiative s’est voulue rassembleuse et bon enfant avec un nombre total de huit équipes. « Pas de prix à gagner, juste la gloire ! », illustre l’animateur.

Avec un nombre de participants plus que satisfaisant pour un premier essai, c’est via la plateforme Zoom que la FFS a décidé de tester la culture générale des participants à propos de la francophonie. « On voulait commencer avec huit équipes maximum pour jauger les difficultés techniques qu’on aurait pu éventuellement avoir. Nous sommes très satisfaits du résultat », souligne Arnaud Coullaut.

Un quiz diversifié

Margo Leblanc, une participante, partage ce constat : « C’était bien organisé et clair. Ce n’est pas la même chose qu’un quiz réel, mais c’était proche. » Sans coupure d’image ni de son, le quiz s’est révélé être un formidable moment de partage.

Pendant une heure, les joueurs ont pu mettre leurs connaissances à l’épreuve à travers trois thématiques différentes : l’histoire-géographie, l’art et la culture, la langue et les expressions. « Ma catégorie préférée était celle de la langue et des expressions francophones. Les expressions étaient super intéressantes et j’en ai appris de nouvelles ! », se réjouit Margo Leblanc.

En famille ou entre amis

Avec des noms d’équipe originaux, une petite musique de fond, des réponses farfelues et un animateur enjoué, tout était réuni pour créer une atmosphère détendue et remplie de rires pour petits et grands. « Je pense qu’Arnaud a fait une super belle job », témoigne Margo Leblanc.

C’est aussi l’avis de Caroline Vigneault, une autre participante : « C’est une belle façon de divertir la famille en période de confinement et cela nous permet de garder un lien avec notre communauté. Toute la famille a beaucoup aimé et chacun a pu utiliser ses forces, même les enfants ! » Conquise, la joueuse ajoute qu’elle participera avec grand plaisir à la prochaine édition du quiz.

Une programmation qui s’adapte

La pandémie n’aura encore une fois pas eu raison de la détermination des organismes communautaires puisque, comme d’autres, la FFS a su s’adapter en mettant en place une activité ludique et pédagogique de façon virtuelle. « La soirée quiz s’inscrit dans le cadre plus large des 5 à 7 virtuels qui se dérouleront pendant deux mois à compter du 1er mai. Nous proposerons des soirées thématiques comme des jeux, des performances musicales et des rencontres avec des artistes », explique Arnaud Coullaut.

L’objectif de la FFS reste de maintenir le lien social entre membres de la communauté en proposant des événements culturels rassembleurs et interactifs, et en soutenant les artistes locaux. « On voulait donner un cadre à ce quiz, pour ne pas trop s'éparpiller. Aussi, le thème rentre dans notre mandat qui est la promotion des cultures francophones », ajoute le directeur culturel.

Ainsi, la FFS prévoit déjà d’organiser une deuxième édition du Quiz de la francophonie canadienne en ligne. « On pourra voir plus grand pour la prochaine édition et j’espère que ça attirera du monde », indique Arnaud Coullaut. Les familles peuvent donc commencer à peaufiner leur culture générale.

Face à la pandémie, la Francophonie se mobilise

Avec plus d’un milliard de personnes confinées dans le monde, la francophonie se prépare à affronter une terrible récession économique. Pour répondre à la crise, des solutions innovantes sont mises sur la table, notamment pour empêcher la mise à l’arrêt des activités sociales et culturelles. Afin de recenser, partager, voire soutenir financièrement ces projets innovants, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a créé la plateforme Solidarité COVID-19.

Article précédent Rosalie Umuhoza, une nouvelle directrice engagée pour la CAFS
Prochain article André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie
Imprimer
3187

Theme picker

Navigation du site


Categories

Assemblée communautaire fransaskoise

Nouvelles de l'ACF

Réunion régulière de l’ADC :

Dernière rencontre avant l’élection générale du 30 novembre.
26 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Avis de mises en candidature

Les mises en candidature seront reçues du 21 septembre jusqu’au 9 octobre 2020
21 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Rencontre de l’ADC le 26 septembre prochain

une courte période allouée pour des présentations dans la «tribune publique»
14 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

Back To Top