Close

Communautaire

Franco-club : apprendre le français tout en s’amusant Franco-club : apprendre le français tout en s’amusant

Franco-club : apprendre le français tout en s’amusant

515

Offert gratuitement par la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina, le Franco-club a permis à une dizaine de participants de se présenter, de débattre sur la COVID-19 et de discuter d’expressions printanières.

Les médias présents pour leurs communautés malgré la crise Les médias présents pour leurs communautés malgré la crise

Les médias présents pour leurs communautés malgré la crise

935

Après une première phase d’adaptation à la nouvelle réalité du confinement, radios et journaux travaillent d’arrache-pied pour poursuivre leur mission auprès du public.

Les députés communautaires gardent le cap Les députés communautaires gardent le cap

Les députés communautaires gardent le cap

La communauté face à la COVID-19, les élections des députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), la présence des Fransaskois au...
819
Face à la pandémie, l’heure est à l’entraide Face à la pandémie, l’heure est à l’entraide

Face à la pandémie, l’heure est à l’entraide

Alors que le confinement s’intensifie, l’isolement qui en résulte peut s’avérer difficile pour certaines personnes comme les...
1367
Le Francothon lance une campagne virtuelle Le Francothon lance une campagne virtuelle

Le Francothon lance une campagne virtuelle

Avec l’annulation de tout événement physique en raison de la pandémie de la COVID-19, la campagne du Francothon opte pour le virtuel

986
Les Fransaskois reçus au Palais législatif Les Fransaskois reçus au Palais législatif

Les Fransaskois reçus au Palais législatif

REGINA - Le Palais législatif a accueilli la communauté fransaskoise pour la déclaration officielle des Rendez-vous de la Francophonie le 10 mars...
1405
Denis Simard : parcours d'un combattant Denis Simard : parcours d'un combattant

Denis Simard : parcours d'un combattant

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise Denis Simard a récemment annoncé qu'il briguerait un 2e mandat. L'Eau vive...
1385
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

Navigation du site


Categories

Assemblée communautaire fransaskoise

Nouvelles de l'ACF

Pour les 7 à 77 ans et tous les autres

Auteur: Michel Vézina/7 décembre 2017/Catégories: 2017, Chroniques, En quelques mots, Société

On est maintenant en décembre et ça fait déjà un bon bout de temps que la publicité nous rappelle qu’il est temps de faire les emplettes du temps des Fêtes. Les décorations de Noël sont apparues un peu partout et à la radio, on a commencé à faire jouer les diverses musiques de cette période.

La question se pose maintenant : quoi donner comme cadeau de Noël? Dans certaines familles, on en donnera seulement aux enfants; dans d’autres, à tout le monde; dans certaines, où il y a de grands enfants ou seulement des adultes, on procédera par tirage au sort. Chez certains, on fera les cadeaux alors qu’en général, on envahira les magasins. Quant au type de cadeaux, le choix est là : jouets, vêtements, bidules électroniques, bons d’achats, etc.

Ce que j'ai reçu de plus beau en cadeau lorsque j’étais jeune, ce sont des livres. Et en particulier des bandes dessinées : à cette époque, la série Tintin était à l’honneur. Chaque année, je recevais au moins un album.

Cet agréable souvenir m’est revenu dernièrement lors d’une visite à l’exposition « Hergé à Québec ». De façon inusité, cette exposition débutait par la fin de la vie de Hergé (de son nom Georges Rémi d’où l’acronyme Hergé) et nous ramenait à ses débuts. Hergé a comme tout le monde débuté au bas de l’échelle.

On pouvait y voir quelques pièces de la collection d’œuvres d’art de Hergé et aussi des peintures qu’il a a réalisées pendant sa vie. Au-delà du bédéiste, il y avait l’artiste dont les débuts se sont faits dans la création d’affiches mais qui aussi parfois plaçait dans les albums des œuvres de certains grands peintres européens. De plus, il est impressionnant de voir le nombre de langues dans lesquelles la bande dessinée Tintin a été publiée.

À sa mort, Tintin est aussi décédé. Un dernier album a été laissé en plan, « Tintin et l’Alpha-Art ». Aujourd’hui, l’œuvre de Hergé est gérée par la Fondation Moulinsart. Tintin est toujours une bande dessinée très vendue dans le monde, au-delà d’un million par année. Aujourd’hui, si Hergé revenait sur cette planète, il ne pourrait plus réaliser Tintin de la même façon. Tintin représente les valeurs d’une époque révolue. Par contre, les lire avec un œil analytique permet de voir l’évolution de notre monde (même si parfois on se demande si on ne régresse pas.

Tintin a un lien avec la communauté fransaskoise. On se souviendra qu’il y a quelques années, un épisode de l’émission « La petite séduction » a été tournée à Gravelbourg. Et l’artiste invité était Mario Pelchat, un fervent lecteur de Tintin et pour lequel un tableau de lecture de Tintin avait été organisé en face de la Bouquinerie Gravel, sur la rue Principale.

Et même si le slogan de la bande dessinée disait pour les 7 à 77 ans, Tintin s’adresse à tous les âges. Si vous êtes à la recherche d’un cadeau, un livre est toujours un bon choix et peu importe l'âge.

Là-dessus, je vous souhaite un Joyeux Noël !

Imprimer

Nombre de vues (9285)/Commentaires (0)

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

L'ACF sur Twitter


Back To Top