Close

Communautaire

Le premier album d’Indigo Joseph offre trois chansons en français

Un petit chef-d’œuvre mémorable et précis

Collage, le premier album du groupe Réginois Indigo Joseph

Collage, le premier album du groupe Réginois Indigo Joseph

En journalisme musical, il ne suffit pas de reconnaître l'audace, il faut aussi savoir en parler. C'est pourquoi il est nécessaire de publier une critique de Collage, le premier album du groupe fransaskois Indigo Joseph. Celui-ci ne compte que trois chansons en français, mais il faut souligner le choix du quatuor originaire de Regina de chanter dans la langue de Molière, sans pour autant tomber dans la facilité. Bien au contraire, la formation opère dans un créneau musical bien à lui parmi l'offre actuelle dans la francophonie hors Québec. Tout cela a ouvert des portes régionales à Indigo Joseph, en plus de lui avoir permis d'obtenir une belle visibilité dans certains médias montréalais.

Bien au-delà de son curriculum vitae, c'est en chansons que rayonne le travail d'Indigo Joseph.  La Balance enchaîne une progression pop aux intentions aériennes, avant de foncer pleinement en terreau « indé », où les couleurs pastel se fondent aux paysages sonores glauques. Le groupe est en pleine maîtrise de sa construction, tout en progressant continuellement vers de nouveaux sommets mélodiques. En assumant sa naïveté, la formation demeure à l'abri des excès, sans avoir à se dénaturer. La Balance est un petit chef-d’œuvre mémorable et précis. 

Plus garage dans la forme, Oiseau Mort évite les détours avec la spontanéité nécessaire pour fonctionner à plein régime en contexte rock. Cette chanson met de l'avant les qualités écrites de Indigo Joseph, grâce à de nombreuses images fortes et colorées (Jenterre mon cœur comme un oiseau mort). Le troisième titre français, Colibri, évoque le rock alternatif francophone des années 1990. Encore une fois, l'efficacité musicale de Indigo Joseph atteint un niveau auquel peu de formations peuvent aspirer.

Le groupe arrive aisément à s'approprier tous les éléments de sa démarche créatrice pour définir les plates-bandes de son terrain de jeu. Indigo Joseph arrive à faire danser et à redéfinir continuellement sa pop. Il y a de quoi célébrer l'arrivée d'une véritable proposition “indé » dans la francophonie hors Québec. Les trois titres en français de Collage servent de bande sonore à cela. Une seule question s'impose au bout de l'écoute; à quand un disque entièrement en français?

Les membres d'Indigo Joseph: Eric Tessier, Étienne Fletcher, Byrun Boutin-Maloney et Sean McCannell

Les membres d'Indigo Joseph: Eric Tessier, Étienne Fletcher, Byrun Boutin-Maloney et Sean McCannell

Photo : Indigo Joseph

Imprimer
19003

Navigation du site


Categories

Assemblée communautaire fransaskoise

Nouvelles de l'ACF

Nomination à l'Assemblée des députés communautaires

Les postes au Conseil exécutif, les nominations au sein des différents comités ainsi qu’à la tête des secteurs ont été confirmés pour 2021-2022.

14 décembre 2021/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Étude sur l’immigration francophone par le CLO

«Triste bilan », déplore Denis Simard

6 décembre 2021/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Avis de Tribune publique

Réunion organisationnelle de l’ADC le 11 décembre 2021
24 novembre 2021/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/
RSS
1345678910Dernière
Back To Top