Close

Communautaire

Fédération des aînés fransaskois: nouveau nom, nouvelle image

L'organisme se nommera désormais Vitalité 55+ Saskatchewan

L’assemblée générale annuelle de la FAF, devenue Vitalité 55+, a rassemblé 35 personnes via l’interface en ligne Zoom.

L’assemblée générale annuelle de la FAF, devenue Vitalité 55+, a rassemblé 35 personnes via l’interface en ligne Zoom.

Crédit : Saisie d'écran
Synonyme de sagesse pour les uns et de vieillesse pour les autres, le terme « aîné » n’était pas si rassembleur que ça pour les membres de la Fédération des aînés fransaskois (FAF). Lors de son assemblée générale annuelle (AGA) le 27 mai, l’organisme s’est ainsi renommé Vitalité 55+ Saskatchewan. Avec cette nouvelle identité, l’heure est au dynamisme.

Un vent de fraîcheur, voilà ce dont la FAF avait besoin. Après un vote unanime de ses 35 membres présents via Zoom, la FAF devient donc Vitalité 55+ Saskatchewan. Le nouveau logo, aux couleurs de la Saskatchewan, conserve l’identité fransaskoise, tandis que le terme vitalité reflète la volonté d’apporter une nouvelle énergie à l’organisme.

Le conseil d’administration de la FAF tente ainsi de rompre avec l’idée d’un organisme trop lent et figé dans le temps. « Pour moi, les termes ‘fédération’ et ‘aînés’ évoquent une ancienne génération, celle de mes parents », explique un membre.

En quête de renouveau

« Actuellement, nous ne servons qu’une seule partie du public, soit les 75 et plus. Ce qu’on souhaite, c’est apporter une programmation qui touche tout le monde, donc à partir de 55 ans », explique Éric Lefol, directeur de l’organisme.

La prochaine étape consistera à faire connaître ce nouveau nom. « À court terme, il y a tout un travail de communication à faire autour de ce nouvel élan, de cette dynamisation des groupes, encourage Michel Vézina, président de l’organisme. À moyen terme, nous misons sur une programmation riche et variée avec des collaborations locales et provinciales en faisant revivre certaines zones et clubs qui avaient fermé. »

Une préoccupation nationale

Présente lors de l’AGA, Elizabeth Allard, présidente de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC), indique que la question des aînés est avant tout « l’affaire d’un pays ». Cette dernière souligne le travail effectué en Saskatchewan et encourage la province à poursuivre ses actions.

Alors qu’Ottawa proposait le 12 mai dernier une aide financière supplémentaire aux retraités, les organismes membres de la FAAFC, dont la FAF, ont pu constater le maintien, voire l’augmentation de leurs financements.

Pour Elizabeth Allard, du travail reste à faire dans les maisons de retraite, pour l’assistance des aînés, l’implantation de maisons intergénérationnelles et l’amélioration des soins à domicile. « La Saskatchewan ne doit pas rester endormie. Avec la crise de la COVID-19, nous devons être encore plus vigilants puisqu’il est probable que nous ayons une deuxième vague à l’automne et les personnes âgées sont à risque », avise-t-elle.

Michel Vézina reste quant à lui optimiste et rassure sur la condition des aînés fransaskois : « Les aînés vont assez bien en Saskatchewan de manière générale. Ils s’organisent et s’occupent bien. Concernant la crise sanitaire, nous n’avons pas eu connaissance de cas. »

Une équipe dynamique en place

Vitalité 55+ dispose d’une nouvelle équipe avec des coordinations au nord et au sud de la province, ainsi qu’un budget reporté sur la nouvelle année fiscale. L’organisme pourra donc proposer une programmation riche et connectée. Pour ce faire, les employés iront partout en province à la rencontre des aînés, notamment en zone rurale, afin de déterminer leurs besoins.

Des nouveaux projets nationaux comme Connect’Aînés et Sentinelles, qui ont pour but de sensibiliser les aînés à l’utilisation de nouvelles technologies et plateformes pour leur bien-être et leur sécurité, verront le jour en province.

Il est question également de nouveaux projets artistiques, tels que des ateliers en partenariat avec des organismes communautaires, des institutions comme la Cité universitaire francophone de Regina, ou des écoles francophones.

Une collaboration avec les provinces voisines et des partenaires anglophones est aussi envisagée afin d’uniformiser les pratiques et véhiculer un message plus fort. Cette collaboration passera essentiellement par des rencontres interprovinciales, des tables de concertation et un travail avec les organismes communautaires.

Le président Michel Vézina salue le travail de l’équipe en place : « Je suis très satisfait du travail qui est accompli par la direction et son équipe. Malgré les circonstances liées à la COVID, notre équipe tente de s’adapter au mieux et promet de beaux projets », estime-t-il.

Crise sanitaire oblige, Vitalité 55+ a dû reporter plusieurs de ses activités, mais l’organisme promet de nombreux autres projets très prochainement.

Article précédent André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie
Prochain article Laurent Desrosiers, un homme heureux
Imprimer
3315

Theme picker

Navigation du site


Categories

Assemblée communautaire fransaskoise

Nouvelles de l'ACF

Réunion régulière de l’ADC :

Dernière rencontre avant l’élection générale du 30 novembre.
26 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Avis de mises en candidature

Les mises en candidature seront reçues du 21 septembre jusqu’au 9 octobre 2020
21 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/

Rencontre de l’ADC le 26 septembre prochain

une courte période allouée pour des présentations dans la «tribune publique»
14 septembre 2020/Auteur: Assemblée communautaire fransaskoise/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

Back To Top