Close
Éducation

Bourses d'études de la Fondation fransaskoise: Réflexions des lauréats

Des finissants de 12e année reçoivent un appui du Fonds Bourses d'études Louis et Gabrielle Lepage

Le Fonds Bourses d’études Louis et Gabrielle Lepage a pour but de fournir une bourse d’études à chaque finissant de la 12e année des écoles francophones du sud de la Saskatchewan. La Fondation fransaskoise verse annuellement jusqu’à 100% des montants des revenus nets générés par le capital du fonds « Bourses d’études Louis et Gabrielle Lepage. »

 

Cette année, le formulaire de demande de bourses demandait aux finissants d’écrire un texte court sur « Les avantages d’avoir fréquenté une école française langue première. »

 

Voici un recueil de leurs réflexions :

 

• Marc Turmel

Une école francophone offre des expériences extraordinaires et valables où on peut participer et rencontrer d’autres francophones à travers le Canada. Comme participant de La Grande Traversée, j’ai eu l’occasion de voyager et de participer dans une activité qui n’existe pas dans les autres écoles. Je crois que ce relais était une très bonne expérience et une bonne façon de rencontrer d’autres francophones à travers le Canada.

 

• Diarra Thiam

En plus d’offrir des possibilités d’apprendre d’autres langues et de meilleures chances de participer à une économie qui se mondialise de plus en plus, l’apprentissage du français aide les élèves et la communauté fransaskoise à mieux comprendre l’histoire du Canada et à apprécier la culture francophone en Saskatchewan.

 

• Ghita Echaouni Benabdallah

Plusieurs gens voient la petite taille d’une école fransaskoise comme un désavantage. Personnellement, je crois que c’est la vraie raison pour mon succès académique. Se sentir assez à l’aise pour être proche des enseignants donne un confort au lieu d’un stress dans le milieu scolaire. L’école devient vraiment quelque chose que j’attends avec hâte. Je sais que c’est non seulement des amis qui m’attendent chaque jour, mais aussi une famille. 

 

• Nicolas Mann

Nous sommes une minorité en Saskatchewan, alors nous sommes de petites écoles, ce qui nous offre de meilleures conditions d’apprentissage.

 

• Byamungu Fariala

Parler français contribue d’une façon importante à protéger la diversité linguistique dans le monde et à éviter la généralisation exclusive d’une seule langue dans un monde globalisé.

 

• Michael Mungambanga

Mon école m’aide à comprendre et à vivre avec une diversité culturelle francophone. Durant mes deux années dans cette école française, j’ai eu à côtoyer certaines personnes francophones et j’ai eu à vivre avec eux dans une variété de cultures. Cela m’a toujours aidé à comprendre beaucoup des perspectives dans la vie commune en général. J’ai toujours tiré une leçon dans chaque culture vit. 


Camille Bénard Duperreault

J’ai rencontré mon meilleur ami qui vient de l’Afrique centrale, j’ai joué contre d’autres équipes des écoles francophones, j’ai pu parler de ma passion, le hockey, j’ai suivi des cours d’APA (arts pratiques et appliqués) qui m’ont aidé à trouver mes talents; je serai ambassadrice pour le pavillon francophone et j’irai voyager.

Imprimer
8031

Comments are only visible to subscribers.

Conseil des écoles fransaskoises

Nouvelles du CÉF

LE CÉF ANNONCE DEUX NOMINATIONS AU SEIN DE L’ÉQUIPE ADMINISTRATIVE

Regina, le 13 novembre 2018 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce deux nominations en vue de renforcer les capacités en démarchage stratégique du système éducatif fransaskois. Le Coordonnateur des communications du CÉF, Claude-Jean...
13 novembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Les lendemains du CSF - Séance du 4 octobre 2018

Faits saillants de la réunion de la séance d’organisation et de la séance régulière du Conseil scolaire fransaskois tenue à Saskatoon le 4 octobre 2018.
12 novembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Jour du souvenir

Nous nous sommes souvenus... C'est avec l'engagement de chacun de nos élèves que nous avons pu vivre une très belle cérémonie pour le Jour du Souvenir à notre école. Nous avons eu le privilège de recevoir un vétéran, le Caporal Fraser Inglis et...
12 novembre 2018/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
12345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top