Skip Navigation
Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones
Mehdi Jaouhari
/ Catégories: Éducation, Petite enfance

Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Organismes et citoyens francophones se sont mobilisés pour appuyer un amendement important du Sénat au projet de loi C-35 sur les services de garde. L’enjeu : garantir la création de nouvelles places dans les garderies francophones.

Grâce à cette mobilisation, l’amendement a été accepté par le gouvernement fédéral et appuyé par le Nouveau parti démocratique (NPD) et le Bloc québécois, ce qui laisse présager un vote majoritaire des députés en faveur du projet de loi.

« Pas de garderies en français, pas question ». C’est avec ce slogan ferme que les organismes francophones en milieu minoritaire ont appelé à une mobilisation citoyenne.

Une mobilisation qui avait pour mot d’ordre d’écrire aux députés de la Chambre des communes pour les convaincre d’adopter l’amendement.

Le projet de loi concerne le financement des garderies et les ententes d’Ottawa avec les provinces et territoires à ce sujet. Il fait suite à la mise en place du programme national de garde d’enfants qui promet des garderies à 10 dollars à l’horizon 2026.

Une mobilisation exemplaire

Lancée le 24 janvier dernier par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et la Commission nationale des parents francophones (CNPF), la campagne « Sauvons nos garderies » a permis l’envoi de plus de 3 000 lettres aux députés dans les quatre coins du pays.

Les réseaux respectifs de ces deux organismes nationaux ont fait la promotion de la campagne à travers le pays, exhortant les communautés francophones à agir. La fransaskoisie n’a pas fait exception.

« L’Assemblée communautaire fransaskoise se joint aux efforts de la FCFA et du CNPF pour inviter la population fransaskoise et le public en général à communiquer avec leur député fédéral pour plaidoyer en faveur de l’amendement », indique un communiqué de l’ACF.

Largement relayée par les organismes via des infolettres et des pages sur les réseaux sociaux, la campagne a attiré de nombreux citoyens sur son site web officiel, www.sauvonsnosgarderies.com.

Sur la page d’accueil, une présentation succincte des enjeux de la loi C-35 et des objectifs de la campagne permet aux visiteurs de cerner rapidement le dossier.

Mieux encore, le site web permet d’envoyer une lettre bilingue et standard aux députés en quelques clics. Ce procédé automatisé et rapide a permis l’envoi de milliers de lettres en quelques jours.

Un financement attendu

L’amendement, proposé par le sénateur acadien René Cormier, vise à inclure dans la loi un engagement à financer les garderies francophones pour garantir l’épanouissement des communautés minoritaires.

Trois semaines à peine après le lancement de la campagne, le gouvernement a finalement appuyé l’amendement du Sénat au projet de loi C-35 via une motion à la Chambre des communes le 6 février.

Les députés du Bloc québécois et du NPD appuieront également l’amendement et le vote prévu dans les prochaines semaines.

Cette décision marque une demi-victoire pour les garderies francophones qui doivent surmonter d’autres défis pour satisfaire toute la demande et en finir avec les longues listes d’attente. 

 

Trois questions à Denis Simard, président de l’ACF

Dans quelle mesure l'amendement au projet de loi C-35 est important pour l'avenir de la francophonie en Saskatchewan ?

Nous reconnaissons de plus en plus le rôle des Centres de la petite enfance et des garderies de langue française dans l'apprentissage de la langue. Ces centres sont des services indispensables pour favoriser l’acquisition de la langue française.

C-35 est le nouveau projet de loi fédéral relatif à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants au Canada. Cette loi est importante dans la mesure où elle assure des services de garde aux familles canadiennes à un prix abordable.

Avec l'amendement proposé par le Sénat en décembre, le projet de loi inclut une garantie pour les communautés francophones en milieu minoritaire. 

Nous demandons aux membres de la Chambre des communes d’adopter le projet de loi C-35 avec le nouvel amendement afin de solidifier le financement destiné aux Centres de la petite enfance et aux garderies francophones à travers le pays, incluant la Saskatchewan.

Si l'amendement est adopté comme vous le souhaitez, qu’en retireront les familles fransaskoises ?

La Saskatchewan a signé une entente avec le gouvernement fédéral et offre déjà des places en garderie à 10 dollars par jour.

Les centres de la petite enfance et les garderies francophones éligibles offrent présentement le service en Saskatchewan. Avec la nouvelle loi, ces ententes seront renforcées. Le nouvel amendement assure que les francophones ne seront pas oubliés dans l'avenir.

Le défi pour la communauté fransaskoise est le manque d’infrastructures pour nos centres éducatifs, ce qui réduit le potentiel d’accès faute de places. Nous devrons donc doter la communauté de plus grandes garderies pour pouvoir accepter un plus grand nombre d'enfants.

La campagne nationale « Sauvons nos garderies » a réussi à mobiliser plus de 3 000 francophones au Canada qui ont envoyé des lettres à leurs députés fédéraux. Est-ce que l'ACF pourrait utiliser à l’avenir un même procédé à l'échelle provinciale ?

Tout à fait, nous avons souvent demandé aux membres de la communauté d'envoyer des lettres à leurs députés et au gouvernement.

Ce qui est intéressant avec cette campagne, c’est qu'un message clair et personnalisé peut être envoyé facilement en une minute.

Il est très probable que l'ACF utilise cette méthode pour demander à la population d'envoyer un message aux candidats et candidates lors de la campagne électorale provinciale.

Article précédent L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon
Prochain article Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures
Imprimer
1185

Mehdi JaouhariMehdi Jaouhari

Autres messages par Mehdi Jaouhari
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

L’annonce du budget provincial 2024-2025 en Saskatchewan déplaît à plus d’un Fransaskois

12 avril 2024/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (179)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a publié son rapport annuel 2022-2023. L’occasion pour L’Eau vive de revenir sur les points saillants de cette période.

5 mars 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1441)/Commentaires (0)/
Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Organismes et citoyens francophones se sont mobilisés pour appuyer un amendement important du Sénat au projet de loi C-35 sur les services de garde.

25 février 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1185)/Commentaires (0)/
L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

Une nouveauté débarque à la Bibliothèque publique de Saskatoon cette année : l’heure des contes est désormais bilingue.

4 février 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (2196)/Commentaires (0)/
De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

Le Centre éducatif Pomme d’Api à Moose Jaw vient de recevoir du financement gouvernemental afin d’ouvrir de nouvelles places en français. Une bonne nouvelle pour les parents, mais qui est loin de répondre à la demande. Car sur les 2 349 places en cours de création dans la province, 28 seulement sont dédiées aux Fransaskois.

12 janvier 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1832)/Commentaires (0)/
Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Fin septembre, les parents fransaskois ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que l’école du Parc, solution temporaire en attendant l’ouverture d’un nouvel établissement pour leurs enfants, sera finalement vendue plutôt que conservée. Une déception pour nombre d’entre eux.

31 octobre 2023/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2266)/Commentaires (0)/
Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF .

11 septembre 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3252)/Commentaires (0)/
ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

Projet pilote d'un an, ALLOFrench offre des cours gratuits de français en Saskatchewan et en Alberta du 1er avril 2023 au 31 mars 2024. Réservé aux citoyens canadiens, le programme vise à étendre l'influence du français dans les Prairies.

1 septembre 2023/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2813)/Commentaires (0)/
Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une cérémonie haute en émotion a eu lieu au 5382, 2e Avenue Nord à Regina, le lieu retenu pour la nouvelle école francophone où les travaux ont officiellement débuté le 29 juin. Une centaine de personnes se sont réunies pour assister à la pose symbolique de la première pierre.

18 juillet 2023/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3080)/Commentaires (0)/
Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF.

5 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3026)/Commentaires (0)/
École St-Isidore

École St-Isidore

École St-Isidore

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2953)/Commentaires (0)/
École Notre-Dame-des-Vertus

École Notre-Dame-des-Vertus

Bravo aux élèves de NDV pour les belles chansons à la fête de la Saint-Jean-Baptiste à Zénon Park. 

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2907)/Commentaires (0)/
École Père-Mercure

École Père-Mercure

Nos élèves et la communauté se sont rassemblés pour souligner la fin de l'année avec un dîner BBQ et une après-midi de jeux. Merci à tous les parents et membres du personnel qui ont aidé à l'organisation !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2808)/Commentaires (0)/
École de Bellegarde

École de Bellegarde

Le mois de juin a été rempli d’activités !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2241)/Commentaires (0)/
Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023.

6 juin 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2394)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 - lundi 15 avril 2024