Close
Jean-Pierre Dubé (Francopresse)
/ Catégories: Éducation, 2015

L’école française au Nunavut : des parents exigent le départ des commissaires et de la direction générale

IQALUIT - On entend rarement parler de l’École des Trois-soleils, à Iqaluit, la plus nordique des écoles françaises de la planète. Même quand ça va mal.

À la suite d’une assemblée publique en janvier, l’Association des parents francophones du Nunavut a demandé la démission des membres de la Commission scolaire francophone du Nunavut et le congédiement de la direction générale. Elle exige aussi « la fin de l’intimidation auprès des enseignants et de leur famille » et une révision de la loi pour renforcer la reddition de comptes.

Le 3 février, des parents ont déposé une pétition dans ce sens au ministère de l’Éducation, signée par 114 membres de la communauté francophone. L’établissement fondé en 2004 accueille 90 élèves de maternelle à 9e année.

Dans une entrevue au journal Nunatsiaq d’Iqaluit, le vice-président de la commission, Louis Arki, a soutenu que les requêtes des parents étaient excessives. « C’est facile de critiquer, mais traiter de nos enjeux est bien plus difficile. Les commissaires sont des bénévoles et notre travail n’est pas apprécié. Je crois que c’est une minorité qui est mécontente. »

Doug Garson

Doug Garson

Agrandir l’école doit être la priorité, selon le parent Doug Garson, estimant qu’une poursuite judiciaire sera nécessaire pour y arriver.
Photo: D. Garson (2015)
Le parent Doug Garson n’a pas signé la pétition de l’association. « Je suis content d’envoyer mes filles à cette école. Je suis très frustré par les parents qui s’occupent des petits conflits et ne voient pas la grande priorité : agrandir l’école.

« Il y a trois choses que je veux pour mes enfants, dit-il : un gymnase, un laboratoire de science adéquat et, le plus important, un programme de 10e à la 12e année offert en français. Le gouvernement du Nunavut n’est pas intéressé. Ça ne sera pas facile à obtenir et il va falloir se mobiliser. Il faudra faire une action judiciaire. À Whitehorse (YK) et à Yellowknife (TNO), les écoles françaises ont leur secondaire en français à 100%.

« Nos élèves font leur secondaire dans un programme mixte à l’école anglaise, ajoute Doug Garson. Les autres parents n’ont peut-être pas fait leur secondaire en français et ne comprennent pas son importance. » Doug Garson est diplômé du Collège Louis-Riel, à Saint-Boniface (MB).

Les organismes nationaux œuvrant en éducation préfèrent ne pas commenter. « Nous appuyons notre membre, mais nous ne sommes pas en mesure d’intervenir, a expliqué la porte-parole de la Commission nationale des parents francophones, Ghislaine Pilon. Les parents doivent s’assurer que leurs enfants ont la meilleure éducation en français et je suis certaine qu’ils arriveront à trouver des solutions. »

Le climat se serait envenimé depuis quelques années en raison de la pratique de la commission scolaire de se réunir à huis clos. La commission aurait récemment annulé plusieurs réunions de suite, faute de quorum.

La pétition repose sur une dizaine de griefs : manque de transparence et de communication, en particulier sur les questions financières, manque de stabilité du corps enseignant, manque d’appui pour l’ajout du secondaire et pour les activités culturelles ainsi que l’absence de processus pour régler des conflits. L’association déplore le résultat de ces difficultés : le départ d’enseignants et d’élèves vers d’autres écoles.

Un nouveau directeur est entré en fonction à l’école le 5 janvier. Guy Bélanger remplace la directrice intérimaire Mihaela Diaconescu, en poste depuis juin 2014. 

 

Article précédent Un carnaval métis et canadien-français à l'école George Lee School
Prochain article L’Institut français devient le premier centre officiel de passation des TEF en Saskatchewan
Imprimer
9530

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

28 janvier 2020/Auteur: Marc Poirier (Francopresse)/Nombre de vues (533)/Commentaires (0)/
La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

Les 80 élèves de l’école Ducharme de Moose Jaw ont fait preuve de bienveillance au cours des mois de novembre et décembre 2019.

27 janvier 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (521)/Commentaires (0)/
La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

1 décembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1805)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

29 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2251)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

28 novembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (2294)/Commentaires (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

19 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2066)/Commentaires (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (2466)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3324)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3575)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3079)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (3373)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3709)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (5849)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3852)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (4918)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Journée du chandail rose 2020

Journée du chandail rose  À l’approche de la Journée nationale contre l’intimidation, aussi connue sous le nom de la Journée du chandail rose, il est essentiel pour nos communautés scolaires de continuer à sensibiliser afin de prévenir...
10 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Foire des carrières au PSQV à Régina

Foire des carrières au PSQV à RéginaLes 29 et 30 octobre derniers avaient lieu les Foires francophones des carrières du CÉF. Organisées par le service d’orientation du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) en partenariat avec le Conseil...
4 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet entrepreneurial

Depuis deux ans, les élèves des écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg participent à un projet entrepreneurial, Jeunes en affaires, sous le leadership de Mme Isabelle Blanchard du Bureau de développement économique de Gravelbourg et de Mme...
4 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top