Close
Frédéric Dupré
/ Catégories: L'Apostrophe

Ces « leaders » dignes de ce nom

Les crises que traversent les nations ou les organisations communautaires peuvent parfois relever d’un effet de contexte (catastrophes naturelles, changement de gouvernement, chute boursière, etc.), mais la plupart du temps ces crises découlent d’un leadership malsain ou franchement incompétent.

Quelle que soit la situation problématique, une personne qui porte les caractéristiques d’un leader saura faciliter la résolution de la crise et saura même renforcer son équipe, son organisation ou sa nation au cours de cette crise. Ce sont d’ailleurs lors de ces situations difficiles que l’on reconnaît les vrais leaders, les lâches ou les escrocs.

La fonction dans une organisation ou un gouvernement n’est pas ce qui définit le propre leadership. Celle ou celui qui mérite cette appellation a plusieurs caractéristiques que nous pouvons toutes et tous développer, et ce, quelle que soit notre position ou fonction en société.

On s’étonne parfois d’entendre qu’une seule personne puisse faire toute la différence dans le développement d’un projet ou d’une organisation. Bien que chaque personne détienne le pouvoir de faire une différence, certaines personnes réussissent à mobiliser une équipe avec eux pour réaliser des transformations qui semblaient impossibles. Ces leaders ont en commun quelques caractéristiques qui peuvent être acquises à force de pratique et de volonté d’assumer ce rôle de chef de file.

Selon plusieurs recherches, les leaders sont des personnes qui détiennent une vision claire de leurs objectifs et qui sont résolues à y parvenir. Ainsi, ce sont des gens que certains vont croire têtus et parfois même bornés dans la mesure où ils vont poursuivre leurs objectifs sans relâche et ne jamais s’en détourner.

Toutefois, pour être un leader digne de ce nom, cette force de direction doit absolument être jointe à un sens profond d’empathie et même d’amour pour les gens qui l’entourent, équipe ou partenaires. Ils sont à l’écoute des réticences, des effets de leurs décisions sur les gens et surtout vont toujours chercher à comprendre les autres pour mieux les inclure et les mobiliser dans leur projet.

D’ailleurs, la preuve de leur leadership sera de pouvoir mobiliser et engager les proches et moins proches collaborateurs pour mettre en œuvre leur mandat. Ce ne sera pas par coercition ou par récompense qu’ils réussissent à mobiliser leur équipe, mais en développant de manière indirecte le plaisir intrinsèque de chacun à s’engager de manière autonome et créative dans le projet proposé. Le leader reconnaît que chaque membre a ses compétences et son intelligence propres et c’est en les valorisant et en leur offrant une opportunité de les déployer que le leader réussit à mobiliser les gens dans le sens de l’objectif ciblé.

Finalement, probablement la plus grande qualité d’un leader digne de ce nom est sa grande capacité à apprendre de l’expérience afin d’adapter et améliorer ses pratiques. Cette capacité, en tenant compte des trois précédentes, permet au leader d’apprendre de ces erreurs, mais surtout d’être à l’écoute réelle du contexte dans lequel il doit œuvrer pour en comprendre les nuances et la complexité.

Certes, le populisme prend de l’ampleur dans de nombreux États. Ces hommes semblent incarner les « leaders » pleins d’arrogance, qui défendent les intérêts d’un petit groupe et qui sont prêts à diviser sur de faux prétextes pour établir leur pouvoir et renforcer la nécessité de contrôle.

Que ce soit un chef d’État ou une présidence d’association communautaire, nous recherchons toujours quelqu’un qui aura les compétences pour apprendre, qui prendra un plaisir réel à écouter les résistances, qui saura mobiliser sans contrôler et qui fera preuve d’une détermination infatigable pour mener à bon port le projet social dans lequel il ou elle a décidé de s’engager.

Imprimer
1606

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

1 décembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (235)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

29 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (337)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

28 novembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (390)/Commentaires (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

19 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (436)/Commentaires (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (772)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (1225)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1682)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1506)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (1645)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1869)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (3692)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2074)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (2696)/Commentaires (0)/
Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

13 juillet 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3008)/Commentaires (0)/
Une foire des sciences totalement en français

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche. 

22 juin 2019/Auteur: Linda A. Morales/Nombre de vues (3199)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Lendemains du CSF – rencontre du 22 novembre 2019

Faits saillants de la réunion de la séance régulière du Conseil scolaire fransaskois qui s’est tenue à Régina le 22 novembre 2019.
2 décembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelle embauche au sein du Conseil des écoles fransaskoises

Le conseil des écoles fransaskoises (CEF) est heureux d'annoncer que les services de monsieur Michel Dubé ont été retenus à titre de consultant aux partenariats scolaires communautaires dans la région de Prince Albert.
18 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Concours : Slame tes accents

Enseignants et éducateurs d’élèves de 12 à 18 ans préparez-vous, le concours international Slame tes accents est de retour alliant nouveautés et surprises! Pour y participer, écrivez un slam de classe et déclamez-le dans une vidéo de 60 à 90...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top