Close
Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

FRANCOPRESSE – La ministre du Développement économique et des langues officielles, Mélanie Joly, invite le gouvernement de l’Alberta à annuler sa décision de couper le financement du campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, dans une lettre adressée au premier ministre de la province, Jason Kenney. Le gouvernement fédéral serait même prêt à contribuer financièrement si les dollars provinciaux sont au rendez-vous.

À cause des compressions budgétaires à l’Université de l’Alberta, le Campus Saint-Jean — un des seuls établissements postsecondaires francophones dans l’Ouest canadien — a dû supprimer 77 cours sur les 409 offerts par l’établissement.

En entrevue avec Francopresse, la ministre Joly indique que «notre objectif présentement, c’est que Jason Kenney et son gouvernement reculent sur leur décision de couper les vivres du Campus Saint-Jean […] Parce que ça met à risque la pérennité du fait français en Alberta.»

Le professeur Rémi Léger, du Département de sciences politiques de l’Université Simon Fraser, explique que la lettre de la ministre Joly envoie le message aux Franco-Albertains que le gouvernement fédéral travaille pour assurer leurs intérêts, mais que le gouvernement albertain «n’est pas bon joueur».

De son côté, le porte-parole en matière de langues officielles pour le Parti conservateur, Alain Rayes, observe en entrevue avec Francopresse que «le problème du campus Saint-Jean ne date pas d’hier. Il faut juste écouter les recteurs pour voir que ça fait des années qu’il y a un sous-financement! De gouvernement en gouvernement, je vous le concède, mais quand j’entends de la petite politique comme ça… ça fait cinq ans qu’ils [les libéraux] sont au pouvoir, et bien qu’ils gèrent le problème!»

Le financement fédéral du Campus Saint-Jean est gelé depuis 2003, précise Alain Rayes.

Pas de dollars fédéraux sans dollars provinciaux

«On veut fondamentalement que [le gouvernement Kenney] continue à financer le Campus Saint-Jean comme auparavant, et s’il a besoin d’aide, qu’il fasse une demande au gouvernement fédéral. Nous allons être prêts à travailler avec lui, mais il doit lui-même faire cette demande et mettre de l’argent sur la table», souligne Mélanie Joly.

Rémi Léger s’explique mal le manque de clarté de la ministre Joly : pourquoi ne pas simplement affirmer que le fédéral veut une entente de financement où les couts sont partagés également par Ottawa et Edmonton?

La professeure Stéphanie Chouinard, du Département de sciences politiques du Collège militaire royal du Canada, explique que «Mme Joly est en train de prendre la même approche que ce qui a été fait pour l’Université de l’Ontario français, c’est-à-dire que “le gouvernement à Ottawa est à l’écoute, on veut vous aider, mais on veut que la province mette du sien”. Donc je vois là une répétition du scénario qui a eu lieu entre Ottawa et Queen’s Park l’année dernière.»

Dans le cas de l’Université de l’Ontario français, les gouvernements fédéral et ontarien s’étaient engagés à financer le projet à parts égales, Ottawa assumant les couts des quatre premières années du projet et Queen’s Park prenant le relai par la suite.

La politologue Stéphanie Chouinard pense que le modèle de financement de l’Université de l’Ontario français aurait le potentiel d’entrainer un «jeu de domino» où toutes les établissements postsecondaires francophones regarderaient du côté d’Ottawa pour bonifier leur financement.

Le risque est cependant que cela devienne «une façon pour les provinces de se dédouaner de financer adéquatement l’éducation postsecondaire en français», ajoute Stéphanie Chouinard. Les provinces pourraient effectuer des compressions en espérant qu’Ottawa comble le manque à gagner.

«Mais l’enjeu dans l’Ouest, du moins en Alberta, c’est que le gouvernement provincial ne veut pas jouer le jeu du fédéral. Et le jeu du fédéral, c’est de partager la facture 50/50», poursuit Rémi Léger.

«Est-ce que le fédéral est prêt à mettre de l’argent sur la table sans que les provinces en mettent aussi?» questionne le politologue.

Une compétence provinciale

La ministre Joly rappelle que l’enseignement est une compétence provinciale, et qu’en conséquence le gouvernement fédéral ne peut faire cavalier seul en la matière.

L’épanouissement des établissements postsecondaires francophones hors Québec «dépend de la bonne volonté des provinces. Et à chaque fois qu’il y a des gouvernements conservateurs qui sont élus, à chaque fois ils coupent. Et à chaque fois, bien la ministre des Langues officielles fédérale doit intervenir. Et ça là, c’est problématique», avance Mélanie Joly.

Des affirmations que remet en question le politologue Rémi Léger : «[La ministre] dit que le fédéral ne peut pas financer les universités parce que l’éducation est une compétence provinciale, mais ce n’est pas vrai. Le fédéral a le pouvoir de dépenser. Et le pouvoir de dépenser, c’est un joker dans son jeu. Si le fédéral veut vraiment soutenir les institutions postsecondaires francophones, il le peut avec le pouvoir de dépenser.»

Le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, opine : «Quand le gouvernement de Justin Trudeau veut s’ingérer dans la santé, comme l’enjeu des CHSLD au Québec, il ne se gêne pas.»

«C’est la responsabilité constitutionnelle du gouvernement fédéral de protéger la vitalité des communautés francophones minoritaires», ajoute Alain Rayes, et la ministre Joly se doit d’agir selon lui.

Une autre façon de financer les établissements postsecondaires en milieu minoritaire serait d’ajouter une composante sur l’éducation postsecondaire dans le Plan d’action sur les langues officielles du gouvernement fédéral, explique Rémi Léger.

«Dans le Plan d’action sur les langues officielles, il y a une composante sur la justice, sur la santé, sur l’immigration en santé, sur l’éducation — mais surtout des sommes qui sont dirigées en éducation maternelle à 12e année. Donc on pourrait ajouter une composante, avec des sommes additionnelles […] qui seraient allouées afin de soutenir les collèges et les universités francophones à l’extérieur du Québec», soutient Rémi Léger.

Pour le professeur, lorsque le gouvernement affirme avoir les mains liées lorsqu’il en vient au financement des établissements postsecondaires francophones, «c’est faire de la politique sur le dos des francophones.»

Cependant, la stratégie du gouvernement fédéral est d’exiger que les provinces investissent dans l’éducation postsecondaire en français, poursuit Rémi Léger.

«C’est une façon pour le fédéral de s’assurer que les provinces soutiennent aussi les francophones hors Québec, que la francophonie ce n’est pas juste une question fédérale ; c’est une question qui concerne les deux paliers de gouvernement», conclut le professeur Léger.

Une «nouvelle vision» des langues officielles présentée dans les prochaines semaines?

«Je pense que la question de l’éducation postsecondaire est importante, et dans le contexte du renforcement de la Loi sur les langues officielles, on va vouloir trouver une façon d’aider nos institutions, que ce soit scolaires, de santé, bref, tout ce qui est clé à la vitalité d’une communauté linguistique. Et au cours des prochaines semaines, j’aurai l’occasion de présenter la nouvelle vision en matière de langues officielles pour notre gouvernement», affirme Mélanie Joly.

Pour Alain Rayes, le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles traine en longueur : «Depuis des années, les consultations ont été faites en Commission parlementaire, au Sénat, le Commissaire aux langues officielles a déposé son rapport. Tout le monde est d’accord, tout le monde revendique un projet de loi pour qu’on puisse avancer. Et la ministre n’a même pas fait ce simple exercice là de donner une date d’échéance avant les fêtes.»

Article précédent Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire
Prochain article Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire
Imprimer
1555

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, élève en 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, Pavillon Gustave-Dubois, vient de remporter le concours international Ma minute francophone.

18 décembre 2020/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (1495)/Commentaires (0)/
Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Alors que Regina a obtenu l’aval du gouvernement pour le financement de nouveaux espaces scolaires, Saskatoon et Prince Albert attendent toujours. Le Comité vision des espaces scolaires francophones à Saskatoon, créé en juin 2020, a consulté la communauté pour identifier les besoins dans la ville des ponts.

11 décembre 2020/Auteur: Arthur Béague/Nombre de vues (1201)/Commentaires (0)/
Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

L’Association francophone pour le savoir propose à des étudiants, via son concours Ma thèse en 180 secondes, de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire. Le défi : exposer de façon claire, concise et convaincante un projet d’envergure en trois minutes.

14 novembre 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (1205)/Commentaires (0)/
Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Entretien avec Alpha Barry, été réélu au poste de conseiller scolaire pour la région scolaire n°3 incluant Regina et Moose Jaw. Celui qui est aussi président du Conseil scolaire fransaskois l’a emporté avec 70 % des voix face à son adversaire Siriki Diabagaté.

11 novembre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1443)/Commentaires (0)/
Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Initiative de journalisme local – APF - Ouest)/Nombre de vues (1366)/Commentaires (0)/
Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Selon un nouveau sondage Léger, près de la moitié des Canadiens sont au courant de la récente controverse à l’Université d’Ottawa, et plus de la moitié ont tendance à soutenir la professeure ayant prononcé le «mot en n» dans le cadre de son cours Art and Gender plutôt que les étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Francopresse)/Nombre de vues (1271)/Commentaires (0)/
Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

La ministre Mélanie Joly invite le gouvernement de l’Alberta à annuler sa décision de couper le financement du campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, dans une lettre adressée au premier ministre de la province, Jason Kenney.

1 novembre 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (1555)/Commentaires (0)/
Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

C'est un premier débat radiophonique parfois houleux qui a eu lieu le 20 octobre entre Alpha Barry et Siriki Diabagaté, les deux prétendants au poste de conseiller scolaire de Regina.

23 octobre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1925)/Commentaires (0)/
Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

LE DROIT (Ontario) – Le débat autour de la suspension d’une professeure de l’Université d’Ottawa pour avoir utilisé le mot «n**ger» continue de faire rage.

21 octobre 2020/Auteur: Daniel LeBlanc e)t Julien Paquette (Le Droit)/Nombre de vues (2124)/Commentaires (0)/
Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Les parents fransaskois de Regina et Saskatoon seront appelés aux urnes le 28 octobre pour choisir leur conseiller scolaire dans le cadre des élections générales du Conseil scolaire fransaskois.

15 octobre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (2332)/Commentaires (0)/
Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Rentrée scolaire

La rentrée scolaire fransaskoise a eu lieu du 8 au 11 septembre partout dans la province. L’eau vive s’est entretenue avec quelques parents pour faire le bilan d’une semaine riche en émotions.

17 septembre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (2856)/Commentaires (0)/
Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

La récente victoire du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSFCB) en Cour suprême laisse présager une possible expansion de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés.

28 août 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (3345)/Commentaires (0)/
Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Le Franco (Alberta) – L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) promet une phase II de la campagne «Sauvons Saint-Jean» dès la rentrée. L’appel à des manifestations et une action en justice sont sur la table. 

24 août 2020/Auteur: Geoffrey Gaye (Le Franco)/Nombre de vues (4229)/Commentaires (0)/
Rentrée scolaire : des parents se confient

Rentrée scolaire : des parents se confient

Une rentrée sous le signe de la fébrilité et de la solidarité

À quelques semaines du jour J, beaucoup d’interrogations subsistent. Tantôt confiants, tantôt inquiets, plusieurs parents fransaskois se sont confiés à l’Eau vive.

20 août 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (3386)/Commentaires (0)/
Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (5709)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a toujours misé sur sa relation avec la communauté de Ponteix. Ici, c’est la voie de l’école d’excellence qui est privilégiée. La communauté inspire les élèves et le personnel de l’école à bien des niveaux. Elle leur permet...
15 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CSF tient sa séance d'organisation

Regina, le 13 novembre 2020 - Dans le cadre de sa séance d’organisation, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a élu aujourd’hui différents conseillers scolaires à des diverses responsabilités du Conseil. Le CSF a confié la présidence de la table...
13 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La Direction du scrutin dévoile les résultats des scrutins aux conseils d’écoles

Regina, 28 octobre 2020 - La Direction du scrutin avise les électeurs et les membres de la communauté des résultats des élections aux conseils d’école où un scrutin avait lieu aujourd’hui.
3 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La Direction du scrutin dévoile les résultats électoraux au CSF

Regina, 28 octobre 2020 - La Direction du scrutin avise les électeurs et les membres de la communauté des résultats des élections au Conseil scolaire fransaskois :
3 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles procédures pour les élections générales du CSF

Regina, le 14 octobre 2020 – En cette période de pandémie, afin d’assurer que les électeurs du Conseil scolaire fransaskois puissent exercer leur droit de vote en toute sécurité, la direction de scrutin annonce un certain nombre de mesures pour...
14 octobre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journée mondiale des enseignants et enseignantes et mise à jour du Plan de reprise des activités

Le 5 octobre 2020 Chers membres du personnel, Je tiens à ce que vous sachiez toute l'appréciation que génère en moi le travail extraordinaire que vous effectuez au quotidien.  Vous qui êtes sur le terrain et devez porter le masque, en plus du...
5 octobre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU CONSEIL SCOLAIRE FRANSASKOIS / ÉLECTIONS ANNUELLES DES CONSEILS D’ÉCOLE

Regina, le 24 septembre 2020 – La direction de scrutin souhaite faire part aux électeurs d’informations importantes en vue des prochaines élections. Le scrutin par anticipation (pour le Conseil scolaire fransaskois SEULEMENT) se déroulera le...
25 septembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message de la direction générale à l'occasion de la rentrée

Le 8 septembre 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Permettez-moi, en cette rentrée scolaire, de vous remercier pour votre précieuse collaboration dans la réussite de vos enfants, particulièrement depuis plusieurs mois. Je suis sûr qu'avec...
9 septembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Quelques rappels au familles du CÉF et mise à jour du plan de reprise des activités

Le 25 août 2020 Chères familles du CÉF, Aux quatre coins de la province, nos équipes s'affairent à préparer un retour en classe mémorable. Nous pouvons l'appeler la rentrée COVID, un incontournable cette année. Ce sera aussi une rentrée truffée...
27 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Mise à jour du plan de reprise des activités du CÉF

Le 11 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, À la lumière des plus récentes informations communiquées par les autorités provinciales, le CÉF a procédé à une mise à jour de son plan de reprise des activités. Cette mise à jour comprend des...
12 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top