Close

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

centre éducatif Chacha
Le centre éducatif Chacha
Crédit : Mehdi Jaouhari

Deux nouveaux établissements de la petite enfance avec une capacité totale de 53 places ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon, satisfaisant ainsi les besoins grandissants de la communauté fransaskoise dans la ville des ponts.

Bonne nouvelle pour les parents francophones de Saskatoon, 53 nouvelles places en garderies ont ouvert depuis quelques semaines au sein du centre éducatif Chacha et de la garderie en milieu familial Les canaries de Saskatoon.

Cerise sur le gâteau, les deux garderies sont des établissements licenciés. Autrement dit, ils sont contrôlés par le ministère de l’Éducation et respectent des normes de sécurité et de qualité.

Inauguré en juillet 2021, le centre éducatif Chacha dispose d’une capacité de 41 places pour les enfants de 18 mois à 5 ans. Situé au nord de Saskatoon dans le quartier de Lawson Heights, l’établissement constitue le deuxième centre éducatif francophone de petite enfance de la ville.

Des entrepreneurs locaux

Charlotte Mabika
Charlotte Mabika, éducatrice en petite enfance au centre Chacha à Saskatoon.
Crédit : Archives de l’Eau vive

Fort d’une longue expérience dans le domaine de la petite enfance, le couple fransaskois qui est derrière ce projet a déjà lancé et géré avec succès deux garderies en milieu familial par le passé. « L’idée de créer ce centre a été inspirée par la forte demande pour les services de garde francophones et l’ambition de contribuer à notre communauté francophone », déclare Paul Maluvengi, directeur général du centre. 

Véritable cheville ouvrière du centre, sa femme Charlotte Mabika est une éducatrice en petite enfance à la fois chevronnée et passionnée par son métier. Elle a gravi les échelons et a été éducatrice à Ottawa et Regina, puis directrice du centre éducatif Félix le chat à Saskatoon et gestionnaire de sa propre garderie familiale avant de cofonder avec son mari le nouveau centre.

Après plusieurs années d’expérience dans le secteur de la petite enfance et une bonne réputation acquise auprès des parents, le couple fransaskois d’origine congolaise est ainsi passé à la vitesse supérieure en lançant son propre centre éducatif. Une aventure périlleuse au vu des difficultés et risques liés aux affaires dans le secteur. 

Ouahiba Zouhair
Ouahiba Zouhair a lancé la garderie des Canaries de Saskatoon.
Crédit : Courtoisie

À ce jour, le centre Chacha accueille 7 enfants et a reçu des demandes de réservation pour d’autres places pour les prochains mois. « La pandémie a affaibli le secteur de la petite enfance en impactant le pouvoir d’achat et en sapant la confiance de certains parents, mais nous restons optimistes pour l’avenir proche », confie Paul Maluvengi.

De son côté, la garderie des Canaries de Saskatoon, lancée en septembre et située à l’est de la ville, possède une capacité de 12 places pour les enfants de 9 mois à 6 ans. Originaire du Maroc, Ouahiba Zouhair, à l’origine du projet, a elle aussi accumulé une expérience probante dans le secteur de la petite enfance. 

Diplômée du Collège Mathieu avec un certificat de niveau trois dans la petite enfance, soit le plus haut niveau de certification, la Fransaskoise d’adoption a travaillé pour le centre éducatif Félix le Chat où elle a pu se construire une belle réputation auprès des parents avant de lancer sa propre affaire.

« Je suis passionnée par ce métier et j’aime travailler avec les enfants, explique Ouahiba Zouhair. Lancer ma propre garderie est une évolution naturelle dans ma carrière d’éducatrice à la petite enfance et une contribution à la communauté qui m’a accueillie à bras ouverts. »

L’aide du réseau fransaskois

Les deux nouveaux établissements ont pu bénéficier de l’accompagnement du réseau fransaskois, notamment de l’Association des parents fransaskois (APF) et du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS).

Si le premier organisme s’occupe du volet purement professionnel à travers l’offre de ressources, d’informations, de la formation continue et de l’appui à l’animation, le deuxième offre des conseils et services au niveau entrepreneurial et financier. 

Le Collège Mathieu joue lui aussi un rôle stratégique dans le secteur en offrant la formation de base d’éducateur à la petite enfance à travers un certificat de trois niveaux. 

Garderies à 10 dollars 

Image
La garderie Les canaries de Saskatoon a ouvert en septembre 2021.
Crédit : Courtoisie

Mis en place par le gouvernement fédéral pour rendre les services de garde accessibles à 10 dollars à l’horizon 2026, le plan national de garde d’enfants a été adopté le 13 août 2021 par la Saskatchewan. Ainsi, 1,1 milliard de dollars seront investis dans la province avec pour objectif la création de 28 000 nouvelles places. 

Seules les garderies licenciées peuvent bénéficier de subventions gouvernementales afin d’offrir des places à 10 dollars la journée aux parents à faibles revenus. Bien que les démarches pour ce faire soient plus coûteuses et exigeantes, l’aide publique est un autre coup de pouce donné aux entrepreneurs de la petite enfance.

Malgré tout, à ce jour, aucune clause linguistique ne garantit dans le plan national de garde d’enfants une part équitable aux places francophones, comme le revendiquent pourtant la Commission nationale des parents francophones (CNPF) et son représentant provincial, l’APF.

Article précédent Une Journée d’orientation scolaire réussie
Prochain article Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques
Imprimer
4848

Autres nouvelles - Éducation

Éducation en français sous respirateur artificiel

Éducation en français sous respirateur artificiel

Ça va mal dans le monde de l’éducation universitaire en français en Ontario

3 février 2021/Auteur: Réjean Grenier/Nombre de vues (9710)/Commentaires (0)/
La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

Des universités canadiennes ont adopté un système de notation où les étudiants peuvent désormais choisir la mention « réussite » ou « échec »

3 février 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (9331)/Commentaires (0)/
École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

Manque de ressources dans les écoles pour aider les élèves à gérer leurs émotions en pandémie

29 janvier 2021/Auteur: Ericka Muzzo – Francopresse /Nombre de vues (9463)/Commentaires (0)/
Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Portrait d'un jeune leader bilingue

Louis Prince, élève de 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, est un des huit jeunes leaders du Français pour l’avenir.

26 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (11076)/Commentaires (0)/
Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Depuis le 6 janvier, FRÉSK, le répertoire de ressources éducatives en français pour la Saskatchewan, a délaisser la version papier du catalogue au profit d’un site web.

25 janvier 2021/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (8259)/Commentaires (0)/
Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Le début du semestre d’hiver est l’occasion de revenir sur l'expérience étudiante inédite à la Cité universitaire francophone de Regina depuis le début de la pandémie.

24 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (12228)/Commentaires (0)/
Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a ainsi pu donner un nouveau souffle à sa collaboration communautaire avec le Foyer Saint-Joseph de Ponteix :

 

21 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (11696)/Commentaires (0)/
Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, élève en 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, Pavillon Gustave-Dubois, vient de remporter le concours international Ma minute francophone.

18 décembre 2020/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (11927)/Commentaires (0)/
Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Alors que Regina a obtenu l’aval du gouvernement pour le financement de nouveaux espaces scolaires, Saskatoon et Prince Albert attendent toujours. Le Comité vision des espaces scolaires francophones à Saskatoon, créé en juin 2020, a consulté la communauté pour identifier les besoins dans la ville des ponts.

11 décembre 2020/Auteur: Arthur Béague/Nombre de vues (12611)/Commentaires (0)/
Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

L’Association francophone pour le savoir propose à des étudiants, via son concours Ma thèse en 180 secondes, de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire. Le défi : exposer de façon claire, concise et convaincante un projet d’envergure en trois minutes.

14 novembre 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (11023)/Commentaires (0)/
Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Entretien avec Alpha Barry, été réélu au poste de conseiller scolaire pour la région scolaire n°3 incluant Regina et Moose Jaw. Celui qui est aussi président du Conseil scolaire fransaskois l’a emporté avec 70 % des voix face à son adversaire Siriki Diabagaté.

11 novembre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (10596)/Commentaires (0)/
Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Initiative de journalisme local – APF - Ouest)/Nombre de vues (11671)/Commentaires (0)/
Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Selon un nouveau sondage Léger, près de la moitié des Canadiens sont au courant de la récente controverse à l’Université d’Ottawa, et plus de la moitié ont tendance à soutenir la professeure ayant prononcé le «mot en n» dans le cadre de son cours Art and Gender plutôt que les étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Francopresse)/Nombre de vues (10263)/Commentaires (0)/
Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

La ministre Mélanie Joly invite le gouvernement de l’Alberta à annuler sa décision de couper le financement du campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, dans une lettre adressée au premier ministre de la province, Jason Kenney.

1 novembre 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (12843)/Commentaires (0)/
Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

C'est un premier débat radiophonique parfois houleux qui a eu lieu le 20 octobre entre Alpha Barry et Siriki Diabagaté, les deux prétendants au poste de conseiller scolaire de Regina.

23 octobre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (9891)/Commentaires (0)/
RSS
135678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Camp Voyageur

Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...

Camp Voyageur

Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...
135678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top