Close
Jean-Pierre Picard (EV)
/ Catégories: Éditorial, Opinion, Politique

NPD Alberta et Conservateurs fédéraux : même avantage

Ils étaient nombreux à se réjouir de la surprenante arrivée au pouvoir du NPD en Alberta. Après avoir maintenu les Conservateurs au pouvoir pendant 44 ans, la province a fini par avoir la réputation d’une société plutôt à droite. Plusieurs parlent d’un vent de changement au pays.

Mais ceux qui voudraient empêcher Stephen Harper d’obtenir quatre mandats majoritaires consécutifs,  record égalé uniquement par Wilfrid Laurier et John A. MacDonald, ne devraient pas se réjouir trop vite. C’est grâce aux failles de notre système électoral que le NPD a pu se glisser entre les divisions du vote de ses adversaires. 

En fait c’est généralement le cas au Canada. Il est rare de voir un parti prendre le pouvoir avec une majorité de votes. L’équipe de Harper a remporté l’élection de 2011 avec moins de 40% du suffrage exprimé (39,6%). Cela ressemble à ce qu’a obtenu le NPD albertain a obtenu (40%).

En Alberta, l’arrivée du Wild Rose Alliance Party est venue saper l’appui aux Conservateurs en séduisant les électeurs les plus à droite de l’échiquier.  Le WRAP a réussi à maintenir la quasi totalité de ses sièges en plus d’en gagner 4 de plus qu’en 2012. L’appui populaire aux partis de droite albertains s’est maintenu au dessus de la barre des 50% depuis l’élection de 2004.

À Ottawa, c’est le même scénario, mais à l’inverse. Ce sont les partis plus à gauche (ceci étant relatif évidemment… pas besoin d’être socialiste pour être à gauche de Stephen Harper) qui se divisent le vote. On a tendance à oublier qu’après l’élection de 1993 les Conservateurs fédéraux n’avaient plus que 2 sièges alors que les Réformistes de Preston Manning en remportaient 52. En 1997 le Reform Party devenait l’opposition officielle face aux Libéraux reportés au pouvoir.

Le règne des Libéraux aurait pu continuer longtemps si les partis de droite n’avaient pas uni leurs forces derrière un seul parti. Le Reform Party est devenu le Canadian Alliance en 2000 avant de s’unir au parti Progressiste conservateur moribond en 2003. 

À l’élection suivante, en 2004, les Libéraux n’obtenaient qu’un gouvernement minoritaire. Puis en 2005, la droite, unie sous Stephen Harper, prenait le pouvoir et ça dure depuis ce temps.

Il y a fort à parier qu’avec la division du vote centre/centre-gauche aux élections fédérales Harper risque de se faufiler encore une fois au pouvoir. Qu’est-ce que cela augure pour le pays? 

Ce gouvernement a sabré dans tellement d’institutions en recherche en environnement que l’on peut se demander combien de temps il faudra pour reconstruire. Sur le site Web de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec on peut lire :  « Le gouvernement fédéral musèle les scientifiques, coupe leur financement pour la recherche… »

Et il y a d’autres domaines qui subissent les politiques actuelles comme les programmes sociaux, les libertés civiles, etc. 

Je vous invite à lire l’excellente analyse de Chantal Hébert dans l’Actualité sur ce qui nous attend avec un prochain gouvernement Harper. Selon elle, « S’il est réélu, Stephen Harper pourrait lancer un assaut décisif contre les deux derniers bastions de résistance aux idées conservatrices : la Cour suprême et Radio-Canada. » 

http://www.lactualite.com/opinions/les-prochains-combats-de-stephen-harper/

Imprimer
9043

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Rentrée scolaire

La rentrée scolaire fransaskoise a eu lieu du 8 au 11 septembre partout dans la province. L’eau vive s’est entretenue avec quelques parents pour faire le bilan d’une semaine riche en émotions.

17 septembre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (303)/Commentaires (0)/
Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

La récente victoire du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSFCB) en Cour suprême laisse présager une possible expansion de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés.

28 août 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (704)/Commentaires (0)/
Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Le Franco (Alberta) – L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) promet une phase II de la campagne «Sauvons Saint-Jean» dès la rentrée. L’appel à des manifestations et une action en justice sont sur la table. 

24 août 2020/Auteur: Geoffrey Gaye (Le Franco)/Nombre de vues (994)/Commentaires (0)/
Rentrée scolaire : des parents se confient

Rentrée scolaire : des parents se confient

Une rentrée sous le signe de la fébrilité et de la solidarité

À quelques semaines du jour J, beaucoup d’interrogations subsistent. Tantôt confiants, tantôt inquiets, plusieurs parents fransaskois se sont confiés à l’Eau vive.

20 août 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (882)/Commentaires (0)/
Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (2181)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

13 juillet 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (3135)/Commentaires (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (2920)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (3437)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (2888)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (2916)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (2910)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (2978)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (3506)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (3740)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (5229)/Commentaires (0)/
RSS
123456810Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Qu’est-ce qu’on dit de nous, comme institution d’enseignement francophone?

Qu’est-ce qu’on dit de nous, comme institution d’enseignement francophone?Vous le savez bien que les préjugés ont parfois la vie dure et les faits parfois peuvent prendre une tangente qui peut, à l’occasion, s’éloigner de la vérité. Comment...
5 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Père Mercure : une école en quête de mots et d’aventures!

Père Mercure : une école en quête de mots et d’aventures!Vous connaissez le dynamisme de l’équipe de Père Mercure? En voici un autre exemple : l’équipe a proposé aux élèves de découvrir les grandes capitales du pays non pas en accumulant des «...
5 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Des jeunes du PGD participent au débat oratoire albertain

En février, les élèves du Pavillon Gustave-Dubois (PGD) ont bravement pris la route vers Edmonton afin de participer aux débats oratoires en français qui sont organisés, annuellement, par l’association des juristes de la province. 
5 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
Première34568101112Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top