Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Étudiants mexicains disparus: des militants en campagne à Montréal

Auteur: Benoîte Labrosse (Presse canadienne)/20 avril 2015/Catégories: Politique

Drapeau du Mexique et révolver

MONTRÉAL - Des membres de la famille de certains des 43 étudiants qui sont disparus au Mexique, le 26 septembre dernier, sont de passage à Montréal cette semaine.

Lundi matin, Hilda LegideIno Vargas, la mère du disparu Jorge Luis Clemente Balbuena, membre du comité des étudiants de l'École normale d'Ayotzinapa, et le professeur émérite Pierre Beaucage, du département d'anthropologie de l'Université de Montréal, s'adresseront aux médias.

La Délégation d'Ayotzinapa demande aux autorités canadiennes de faire en sorte que le Mexique respecte les normes internationales en matière de droits de la personne et mettent en place des mesures pour venir en aide aux victimes de la crise des droits humains qui sévit actuellement au Mexique.

Le groupe espère également que le Canada se serve de ses liens économiques avec le Mexique pour faire pression sur le gouvernement d'Enrique PeIna Nieto.

Les étudiants sont disparus après des confrontations avec la police à Iguala, dans l'État de Guerrero, qui ont aussi fait 6 morts et 25 blessés. Le procureur général pense que le maire de la ville d'Iguala aurait ordonné aux policiers d'arrêter les étudiants, avant de les remettre au groupe criminel Guerreros Unidos. Celui-ci les aurait tués; certains suspects ont déclaré avoir brûlé les 43 corps dans un dépotoir avant d'en disperser les cendres dans une rivière.

Le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) _ partenaire québécois de la délégation _ rappelle que même si le Canada reconnaît le Mexique comme un "pays sûr", plus de 23 000 personnes auraient disparu au Mexique entre 2007 et 2014, selon les statistiques gouvernementales mexicaines.

Depuis le 12 avril, la délégation effectue une tournée pancanadienne qui doit s'arrêter à Montréal, Québec, Vancouver, Ottawa, Guelph et Toronto d'ici le 2 mai.

Le 23 avril, ils seront à l'Assemblée nationale du Québec pour présenter leurs revendications. Le 28, ils témoigneront devant le sous-comité des droits internationaux de la personne du Parlement canadien, à Ottawa.

Ce dimanche, certains membres des familles des disparus se sont rendus à Boston, aux États-Unis. Ils ont assisté à une messe avant de prendre part à une marche et à des prières. Ils adressent les mêmes demandes au gouvernement américain qu'au Canada.

Un grand rassemblement est aussi prévu à New York le 26 avril.

Imprimer

Nombre de vues (2599)/Commentaires ()

Balises: Mexique

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top