Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Chant’Ouest 2016: Une édition multiculturelle

Auteur: Maggy Bougie/13 octobre 2016/Catégories: Arts et culture, Musique, CCF - Conseil culturel fransaskois, 2016

Les lauréats du Chant'Ouest 2016

Les lauréats du Chant'Ouest 2016

Les lauréats du Chant’Ouest 2016, Sophie Villeneuve (Yukon) et Mamadou (Manitoba). Sophie a également remporté le Prix de la presse francophone et Mamadou le prix de la chanson primée SOCAN. Ils représenteront les provinces de l’Ouest lors du prochain Festival international de la chanson de Granby.
Photo : Peter Scoular Photography
REGINA - C’était une soirée très attendue. Après une semaine complète à participer à Contact’Ouest , les 4 participants de Chant’Ouest avaient bien hâte de performer. Ce concours musical se déroule dans une province de l’Ouest ou un territoire différent à chaque année. Pour 2016, c’était au tour de la Saskatchewan de l’accueillir avec le soutien du Conseil culturel fransaskois.

La soirée a débuté par le cocktail de fermeture de Contact Ouest, et d’ouverture de Chant’Ouest, animé par Gregory Bernard, où deux Fransaskois ont reçu un prix. Annette Campagne s’est vu remettre le prix du Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène (RADARTS). Ce prix permet à la chanteuse de présenter une vitrine devant 80 diffuseurs lors de la FrancoFête en Acadie.

Quant à Shawn Jobin, il s'est vu remettre le prix offert par le Réseau des organisateurs de spectacle de l'Est du Québec (ROSEQ). Ce prix représente une somme de 1000$ ainsi que la possibilité de présenter une vitrine devant 150 diffuseurs lors de la Rencontre du printemps du ROSEQ à Rivière-du-loup au Québec.

De la diversité et du talent

Animé par Shawn Jobin, le spectacle a commencé devant une salle comble dans les studios de Radio-Canada. Dans l’ordre, Sympa César de l’Alberta, Émilie Lebel de la Saskatchewan, Mamadou du Manitoba et Sophie Villeneuve du Yukon ont tous interprété deux chansons de leur répertoire.

Sympa César de l’Alberta a ouvert le bal avec une première composition plutôt rythmée aux allures Folk/Rock. Sa deuxième composition, basée sur une histoire de flirt d’été, se retrouvera sur son premier album EP qu’il prévoit sortir en novembre 2016.

C’est Émilie Lebel de la Saskatchewan qui a enchaîné. Originaire de Moose Jaw, cette jeune artiste a interprété deux de ses compositions remplies de mélancolie. Elle avise d’abord la foule en mentionnant que ses chansons sont souvent tristes, car pour elle, la musique est un moyen de faire sortir la noirceur.

Une belle découverte de la soirée a été sans nul doute Mamadou, du Manitoba. Ce compositeur africain s’inspire de la reggae-pop et de la musique du monde pour composer. Sa voix légère accompagnée de guitare, de ukulélé et d’autres percussions rendent ses compositions originales et désinvoltes. Quelques couplets chantés en wolof, sa langue maternelle, ont ajouté une touche d’authenticité à ses compositions.

Finalement, c’est Sophie Villeneuve du Yukon qui a fermé le bal. Avec des airs de Linda Lemay, ses chansons sont teintées de péripéties de sa vie amoureuse. Des mélodies savoureuses avec une profondeur bien maîtrisée.

Et les grands gagnants sont…

Le moment tant attendu de la soirée a débuté par un éloge à Madeleine Viczko, chanteuse fransaskoise originaire d'Allan, au sud-est de Saskatoon. En 20 ans de carrière, elle a composé plus de 100 chansons en français ou en anglais. Son plus grand succès est sans contredit Bonjour Saskatchewan reprise par le groupe La Raquette à claquettes. Madame Viczko s’est vue remettre le prix Thérèse-Potvin nommé en l'honneur de cette religieuse, éducatrice, chef de chœur et spécialiste de l'éducation musicale.

Le prix chanson primée SOCAN a été remis à Mamadou pour sa chanson Gorée, alors que le prix Radio-Canada – Presse francophone a été remis à Sophie Villeneuve du Yukon.

La soirée s’est conclue par la remise du prix André Mercure, qui représente une bourse de 1000$ ainsi qu’une session d’enregistrement d’une maquette. Les deux lauréats sont Sophie Villeneuve du Yukon et Mamadou du Manitoba, tous deux bien acclamés par la foule.  La jeune yukonnaise dit que « ça lui fait chaud au cœur » d’avoir gagné le prix, et «[…]que le travail ne fait que commencer! ».

Imprimer

Nombre de vues (1592)/Commentaires ()

Balises: Chant'Ouest

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top