Close

Le point sur le RIF - Chronique du Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan

Le Conseil scolaire fransaskois se tourne vers les tribunaux

Surpeuplement dans les écoles fransaskoises

Auteur: Pierre-Émile Claveau/9 novembre 2017/Catégories: Éducation, Écoles fransaskoises, CSF - Conseil scolaire fransaskois, 2017

Alpha Barry, président du Conseil scolaire fransaskois

Alpha Barry, président du Conseil scolaire fransaskois

Photo: Jean-Pierre Picard (2016)
Lors d’une vidéoconférence extraordinaire, le 7 novembre dernier, les conseillers scolaires fransaskois ont voté, à l’unanimité, afin de déposer un recours contre le gouvernement saskatchewannais et ainsi appuyer le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) dans ses démarches.

Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé de prendre les grands moyens et d’emboîter le pas au CPIP qui avait déposé un recours contre le gouvernement provincial le 27 octobre dernier afin d’obtenir une deuxième école élémentaire à Regina. Le CSF déposera un recours judiciaire pour obtenir de nouvelles infrastructures scolaires à Prince Albert, Regina et Saskatoon. De plus, le recours comprendra le financement afin que le CSF puisse mener à bien son triple mandat : scolaire, culturel et communautaire.

« C’est un engagement à répondre à nos obligations par rapport à l’article 23 et au principe de l’équivalence réelle. Du coup, on s’est dotés d’un mandat provincial pour aller chercher l’équivalence réelle en termes d’infrastructures et de financement adéquats pour répondre à ce caractère unique de notre commission scolaire» a expliqué Alpha Barry, président du CSF.

Enfin une action!

Depuis 2014, une démarche de dialogue pacifique était entamée avec le gouvernement de la Saskatchewan. À maintes reprises, le CSF a été grandement critiqué quant à son inaction dans le dossier. 

« Nous étions engagés dans une démarche de dialogue de concertation et de négociation avec le gouvernement. […] Ce n’est pas comme si nous étions assis et que nous attendions. […] Il faut également noter que nous sommes toujours à la table de négociation et de concertation et nous espérons que le dossier sera réglé de façon pacifique » a ajouté Monsieur Barry.

Une seconde proposition a été adoptée par les conseillers scolaires pour  qu'une demande de fonds additionnels soit déposée afin de financer les démarches judiciaires. Le Conseil espère déposer son recours d’ici le 16 novembre prochain.

Imprimer

Nombre de vues (3774)/Commentaires ()

Balises: CPIP
Back To Top