Close

Ho! Ho! Ho! Joyeux temps des Fêtes

Ho Ho Ho
Chaque année, le même thème revient en novembre pour culminer le 25 décembre, et je ne peux l’éviter: le temps des Fêtes arrive !

Il y avait un temps où je grognais (oui moi!) en pensant à tout le travail d’organisation et de planification, tout le magasinage, et encore pire, toute l’énergie que me boufferait le temps des Fêtes. 

J’aimerais vous faire part de mon plan de sérénité pour bien vivre cette période de l'année. Je dois dire que j’ai été beaucoup influencée par ce que j’ai appris comme formatrice en premiers soins pour la santé mentale. La plus importante consigne: prendre soin de soi pour mieux aider les autres, en fait, pour mieux être avec les autres.

Prendre soin de soi 

Ce n’est pas pour rien que l’agent de bord d’un avion insiste sur le fait de mettre son propre masque à oxygène avant d’aider une autre personne. Durant le temps des Fêtes, j’aime bien me réserver du temps, juste pour moi. Je l’inscris même à mon calendrier, sinon, les autres obligations vont se glisser ici et là.

Choisissez une activité qui vous détend et qui vous apporte un sens de mieux-être: marcher autour du lac ou dans les bois, faire de la lecture ou du tricot, jouer aux cartes, colorer ou dessiner, ou passer du temps avec ceux que vous aimez. La liste sera différente pour chacun et chacune de nous. 

Accepter l’imperfection

Une autre consigne importante pour bien vivre le temps des Fêtes : accepter l’imperfection. 

Combien d’énergie peut-on dépenser à faire des pieds et des mains pour trouver le cadeau parfait? Pour préparer le repas parfait? Pour décorer sa maison à la perfection, se fiant sur les tendances de Pinterest ou encore sur la dernière mode étalée dans les revues?

Dans notre course frénétique pour toujours bien faire, nous pouvons être déçus, car nous ne sommes pas parfaits. En ce qui me concerne, accepter l’imperfection m'apporte un grand soulagement. 

Vous hésitez à déléguer des tâches autour des préparatifs de Noël parce que c’est toujours vous qui avez décoré l’arbre de Noël, qui avez magasiné les cadeaux et qui les avez emballés? C’est toujours vous qui avez fait les tourtières et la bûche de Noël? Lâchez prise! Déléguez ces tâches aux personnes qui aiment le faire: vous leur faites plaisir et vous êtes moins stressé. Pas grave si le résultat n’est pas parfait.

N’ayez pas peur d’ajuster vos traditions pour diminuer le stress de tout faire comme avant. Changer ou remplacer une tradition pour mieux refléter votre contexte de vie actuel est logique. Posez-vous la question « Qu’est-ce que je cherche comme résultat durant le temps des Fêtes ? » 

Est-ce la joie d’être en famille, une reconnexion avec le Divin, le plaisir de donner des cadeaux ? Est-ce de faire un voyage, de partager des repas entre amis, de faire des galettes avec les enfants ? Alors en fonction de ce que vous désirez avoir comme résultat, n’hésitez pas à faire les changements nécessaires pour y arriver. Toujours en gardant en tête que la perfection est une illusion !

La gratitude, dire merci pour les petites et les grandes choses 

Une attitude de gratitude est un grand facteur pour réduire le stress du temps des Fêtes. Cette attitude se cultive en prenant conscience de l’abondance qui nous est donnée. Que ce soit pour les petites ou les grandes choses (et tout est relatif), dites merci !

Merci à vos proches, à vos amis, et à vos collègues. Merci à vos parents et à vos enfants. Merci à la Vie ! Finalement, merci pour tous ces moments magiques qui nous attendent durant le temps des Fêtes ! 

Ho!Ho!Ho! Joyeux temps des Fêtes!

Print
2754

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top