Skip Navigation

En quelques mots

Deux ambassadeurs saskatchewanais choisis pour promouvoir le français et le bilinguisme

Deux ambassadeurs saskatchewanais choisis pour promouvoir le français et le bilinguisme
2020 of views

Le 7 juin, Le français pour l’avenir a présenté sa liste d’ambassadeurs qui assisteront au Forum national des jeunes ambassadeurs 2023 qui se tiendra à Halifax en août. Parmi les 35 jeunes choisis figurent deux Saskatchewanais : Nyshane Clarke de Regina et Neyva Abbasi de Moose Jaw.

« Le français pour l’avenir cherche à promouvoir le bilinguisme et, en particulier, le français partout au Canada auprès des jeunes », explique la coordinatrice du marketing et des communications, Agathe Pompon.

Les trente-cinq jeunes invités des quatre coins du Canada pour participer au forum national de l’organisme à but non lucratif recevront une formation. « On va les former pour qu’ils deviennent des ambassadeurs du bilinguisme », avance Agathe Pompon.

La formation équipera les jeunes avec les compétences nécessaires pour planifier et gérer leur projet. Car après le forum, ils auront pour tâche d’organiser de petits événements en français dans leur école ou leur communauté.

Une démarche personnelle

Lors de la période d’inscription en avril, les jeunes ont remis une vidéo d’une minute à l’organisme, mettant en avant « leurs motivations et ce qu’ils feraient en tant qu’ambassadeur, poursuit la coordinatrice. En plus, ils ont rédigé un paragraphe pour dire comment la mission du Français pour l’avenir s’aligne avec leurs valeurs. »

Image
Nyshane Clarke, jeune ambassadeur de Regina, visitera la ville d’Halifax pour la première fois en août lors du Forum national de l’organisme Le français pour l’avenir. Crédit : Courtoisie

Nyshane Clarke et Neyva Abbasi, les deux ambassadeurs de la Saskatchewan, démontrent ainsi déjà un grand dévouement vis-à-vis de la langue française.

« Ma prof de sciences humaines avait transmis les informations du programme avec tout le monde dans la classe, rapporte Nyshane Clarke. J’étais le seul qui s’y intéressait de la classe. »

Le nouvel ambassadeur réginois, en 11e année à l’école Thom Collegiate, se dit motivé par l’exercice : « Le français, même si ce n’est pas ma langue maternelle, c’est quelque chose dont je suis très fier. J’adore la communauté, surtout à mon école. C’est comme ma famille. Au début, j’étais juste dans l’immersion française par chance, mais maintenant je ne peux pas envisager ma vie sans le français. » 

Pour son projet final en tant qu’ambassadeur, l’étudiant prévoit de mettre sur pied un événement lors de la fameuse Francofièvre, le festival jeunesse francophone tenu annuellement en Saskatchewan par l’Association jeunesse fransaskoise (AJF).

Elle aussi, Neyva Abbasi, élève en 11e année à l’école Vanier Collegiate de Moose Jaw, s’est portée volontaire pour participer au concours. « Ce n’était pas un projet à faire en classe, dit-elle, c’est juste moi qui m’y suis inscrite. Ma prof m’a dit de le faire, et je l’ai fait ! »

Image
Neyva Abbasi, jeune ambassadrice de Moose Jaw, a hâte de passer toute une semaine en français lors du forum national. Crédit : Courtoisie

La jeune ambassadrice dit avoir hâte de passer toute une semaine en français à Halifax où le forum national aura lieu. « Je valorise les connexions que je peux faire en français. Même si ce n’est pas ma langue familiale, ça fait partie de mon identité et je ne veux pas le perdre. »

Neyva Abbasi espère ainsi nouer des liens avec la communauté francophone de Moose Jaw pour déterminer la façon dont elle pourrait la soutenir dans son projet final.

Pour en savoir davantage sur les événements et programmes du Français pour l’avenir, rendez-vous sur leur site web.

 

Comments are only visible to subscribers.