Close

En quelques mots

 

 

Près de 16 000 ayants droit : un argument massue pour plus d’écoles fransaskoises
Près de 16 000 ayants droit : un argument massue pour plus d’écoles fransaskoises

Près de 16 000 ayants droit : un argument massue pour plus d’écoles fransaskoises

En novembre dernier, Statistique Canada a révélé que près de 16 000 jeunes Saskatchewanais étaient admissibles à l’instruction en français en 2021. Pourtant, seulement 2 000 élèves fréquentent les écoles francophones de la province. Des personnalités de la communauté réagissent.

Dans l’Ouest, des aéroports boudent leurs obligations linguistiques
Dans l’Ouest, des aéroports boudent leurs obligations linguistiques

Dans l’Ouest, des aéroports boudent leurs obligations linguistiques

FRANCOPRESSE – Le Commissariat aux langues officielles a reçu un total de 51 plaintes sur une période de douze mois contre les aéroports de Calgary et de Regina. Selon les rapports d’enquête, dont Francopresse a obtenu copie, ces institutions fédérales soumises à la Loi sur les langues officielles ont notamment omis d’installer de la signalisation et d’offrir des services français.

Le Commissariat aux langues officielles épingle l’aéroport de Winnipeg
Le Commissariat aux langues officielles épingle l’aéroport de Winnipeg

Le Commissariat aux langues officielles épingle l’aéroport de Winnipeg

FRANCOPRESSE – Selon un rapport préliminaire d’enquête du Commissariat aux langues officielles dont Francopresse a obtenu copie, l’Administration aéroportuaire de Winnipeg ne respecte pas toutes ses obligations en matière de bilinguisme qui sont prévues dans la Loi sur les langues officielles. Sur les 26 plaintes déposées, le commissaire a jugé que 25 étaient fondées.

Loi sur les langues officielles : la ministre est « inquiète »
Loi sur les langues officielles : la ministre est « inquiète »

Loi sur les langues officielles : la ministre est « inquiète »

La ministre des Langues officielles Ginette Petitpas Taylor souhaite voir le projet de loi C-13 adopté avant Noël. Inquiète du silence et des « petits jeux » des conservateurs, elle trouve que le temps presse. Malgré tout, la femme politique confirme qu’elle ira de l’avant avec le Plan d’action pour les langues officielles, même si le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles est adopté en retard.

Les médias communautaires francophones devant des experts en Belgique
Les médias communautaires francophones devant des experts en Belgique

Les médias communautaires francophones devant des experts en Belgique

COLLABORATION SPÉCIALE – Malgré la perception que les médias traditionnels en milieu minoritaire perdent du terrain, ils demeurent l’outil de choix lorsque les droits des francophones hors Québec sont attaqués. Quatre journalistes membres de Réseau.Presse ont souligné cette réalité lors d’un colloque sur les minorités linguistiques à l’Université de Mons, en Belgique.

Des quotas en immigration pour contrer la baisse du français en Saskatchewan ?
Des quotas en immigration pour contrer la baisse du français en Saskatchewan ?

Des quotas en immigration pour contrer la baisse du français en Saskatchewan ?

À l’heure où la francophonie recule à travers le pays selon les dernières données de Statistique Canada, la fransaskoisie s’interroge sur son devenir. L’écart entre nouveaux arrivants anglophones et francophones ne cesse de se creuser et l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) travaille à ce que le gouvernement provincial instaure une logique de quotas.

Pas d’unanimité sur le poids démographique des minorités francophones
Pas d’unanimité sur le poids démographique des minorités francophones

Pas d’unanimité sur le poids démographique des minorités francophones

FRANCOPRESSE – Sans en faire officiellement l’annonce, Statistique Canada a changé sa manière de présenter les données du recensement qui concernent les francophones en milieu minoritaire. Le chiffre de 3,3 % qui a circulé dans les médias ne serait donc pas le bon d’après plusieurs acteurs du milieu. Les ministères concernés n’ont pas su dire quel chiffre ils utiliseront, une décision qui pourrait influencer le financement lié à la francophonie.

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée
Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joseph, dit Joe, Poirier a passé sa vie à défendre la cause fransaskoise. À 78 ans, il est récompensé pour ce dévouement en recevant, en avril dernier à Ottawa, la Médaille du souverain pour les bénévoles des mains de la gouverneure générale du Canada Mary Simon.

Todd Goudy, un allié des Fransaskois au sein du gouvernement provincial
Todd Goudy, un allié des Fransaskois au sein du gouvernement provincial

Todd Goudy, un allié des Fransaskois au sein du gouvernement provincial

Depuis 2019, Todd Goudy, secrétaire législatif responsable des Affaires francophones de la Saskatchewan, ne manque pas les Rendez-vous de la Francophonie. Cette année encore, il aura pris part au traditionnel lever du drapeau fransaskois et a même souligné les 50 ans de l’Eau vive lors d’une allocution à l’Assemblée provinciale le 29 mars. Rencontre avec un allié de la fransaskoisie.

Vers la création d’une Charte fransaskoise des valeurs
Vers la création d’une Charte fransaskoise des valeurs

Vers la création d’une Charte fransaskoise des valeurs

Dans le cadre du projet Mieux-vivre ensemble du Partenariat provincial interculturel (PPI) et de son plan stratégique sur cinq ans, un sondage a été mené en mars et avril afin de créer une Charte des valeurs. Un outil pour renforcer la cohésion, le sentiment d’appartenance et l’engagement au sein de la communauté fransaskoise.

Des retrouvailles pleines de culture
Des retrouvailles pleines de culture

Des retrouvailles pleines de culture

Vitalité 55+ a offert quatre prestations d’auteurs-compositeurs-interprètes fransaskois dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie du mois de mars. L’occasion pour les membres de la communauté de se retrouver autour de leurs artistes favoris dans des contextes atypiques.

Lever du drapeau fransaskois à Regina
Lever du drapeau fransaskois à Regina

Lever du drapeau fransaskois à Regina

Contrairement à l’année dernière à pareille date, les Fransaskois ont pu enfin se rassembler pour la traditionnelle levée du drapeau fransaskois, cette fois-ci devant l’hôtel de ville de Regina. 

À moins de 8 % d’immigration, les Franco-Canadiens s’amoindriront
À moins de 8 % d’immigration, les Franco-Canadiens s’amoindriront

À moins de 8 % d’immigration, les Franco-Canadiens s’amoindriront

Pour maintenir le poids démographique actuel des francophones hors Québec d’ici 2036, il faudrait que la cible d’immigration francophone dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire grimpe à 8 %.

RSS
1345678910Last
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top