Skip Navigation

Le 7e art - chronique cinéma

Un hymne aux peuples autochtones

Un hymne aux peuples autochtones
596 of views

Jules au pays d'Asha, réalisé par Sophie Farkas Bolla en 2023, est un film familial racontant l'histoire d'un petit garçon qui rencontre une jeune fille autochtone. Ensemble, ils partent à l'aventure et nous font découvrir leur monde, suscitant humilité et humanité chez le spectateur.

Ce que j'aime à propos de ce film, c'est que la réalisatrice a consulté les Autochtones pour être au plus proche de leur réalité.

C'est par une journée froide de l’hiver 1940 que Jules, le fils cadet d'une infirmière veuve, emménage avec sa famille chez son oncle Jovite, maire d'un village de colons dans le nord du Québec.

Jules, banni de l’école à cause de sa maladie rare qui affecte ses mains, passe ses journées seul à la maison et rêve de trouver un remède.

Lors d’une promenade en forêt, Jules perd son chien. Il décide de partir à sa recherche. C’est alors qu'il rencontre une jeune Autochtone, habillée exactement de la même façon que celle qui figure dans le livre qu'il a trouvé dans sa chambre et qu'il dévore avec enthousiasme et ferveur.

Elle se prénomme Asha. Ils apprennent à se connaître. Ayant perdu ses parents, elle lui parle de sa mère, disparue depuis longtemps, qui aurait le pouvoir de guérir les mains de Jules. Plein d'espoir, ce dernier demande à Asha de partir avec lui sur les traces de sa mère. 

Ensemble, les deux jeunes se lancent dans un périple, une aventure extraordinaire parsemée d'embûches, révélant bien des secrets, et qui va les emmener vers de lointains horizons.

Une histoire à raconter

Ce roman ouvre une fenêtre sur une époque pas si lointaine et nous offre une histoire remplie de magie et de poésie, invitant à la découverte de l'origine de ce fabuleux pays.

Dans un cadre luxuriant de la forêt boréale, ce conte fictif nous montre de façon pudique les méfaits de la colonisation sur les Premières Nations qui ont vécu en harmonie avec la nature, décimées et rendues au second plan sur leur propre territoire.

Cela peut susciter plus de réflexion, de tolérance et d'empathie envers les peuples autochtones qui veulent juste vivre en paix sur leur territoire. La Réconciliation remettrait du baume au cœur à notre pays qui en a tant besoin.

Rendons hommage à toutes ces femmes et à tous ces hommes faisant partie de l'histoire de cette grande nation et qui vivent ici depuis plus de trois mille ans.

Ce film m'a touché, surtout en tant que nouveau citoyen canadien. Je m'aperçois que l'histoire des Autochtones n'a pas été assez mise à l'honneur, ou même enseignée à l'école.

Cela me donne envie d'en savoir plus et je suis fier de faire partie d'un pays avec une histoire si ancienne, ancrée dans cette nature si belle, brute et sauvage.

Comments are only visible to subscribers.