Skip Navigation

Le 7e art - chronique cinéma

Alexis Normand, visage de la francophonie canadienne

Alexis Normand, visage de la francophonie canadienne
4355 of views

L’année 2023 est un beau cru pour l’auteure-compositrice-interprète et cinéaste fransaskoise Alexis Normand. Désignée comme l’une des deux porte-parole de la 25e édition des Rendez-vous de la Francophonie, elle est aussi en tournée pancanadienne jusqu’à la fin mars, donnant plus d’une trentaine de spectacles de l’Île-du-Prince-Édouard jusqu’à l’île de Vancouver, en passant par les Territoires du Nord-Ouest. Le 18 février, c’est au Centre culturel Maillard de Gravelbourg qu’avait lieu la troisième prestation de sa tournée.

Le spectacle d’Alexis Normand se décline en trois actes, entre prestation, projection et discussion.

« La partie spectacle, explique l’artiste, c’est ma musique folk, où je raconte mon histoire personnelle et identitaire, mon cheminement personnel et les défis et les insécurités linguistiques que je gère. »

La deuxième partie consiste en une projection de son film Assez French, un court métrage de 18 minutes au sujet de l’identité canadienne francophone et du bilinguisme dans les Prairies.

Image
Le documentaire Assez French, réalisé par Alexis Normand et produit par l’Office national du film (ONF) du Canada, a été sélectionné dans le cadre du Cinema on the Bayou Film Festival de la Louisiane en janvier dernier. Crédit : Courtoisie

« Le film raconte l’histoire de ma famille, ce qui donne encore plus de contexte à mon histoire personnelle », précise la réalisatrice.

Et pour conclure son spectacle, Alexis Normand ouvre le micro au public afin de favoriser les discussions communautaires. « Les spectacles-projections ont vraiment à cœur le thème de l’identité francophone », défend-elle.

Une conversation actuelle

C’est au chalet familial du lac Wakaw, en Saskatchewan, que prend place le court métrage Assez French. Un film qui convie le public à de franches discussions sur le bilinguisme en Saskatchewan.

« Le film raconte l’histoire de ma famille et comment on peut transmettre la culture française et francophone en Saskatchewan dans un contexte familial exogame », explique Alexis Normand.

Image
Alexis Normand a l’honneur d’être la porte-parole de la 25e édition des Rendez-vous de la Francophonie. Crédit : Courtoisie

Une équipe de l’Office national du film (ONF), producteur du documentaire, était d’ailleurs sur place à Gravelbourg pour capter des moments clés de la soirée.

« Un événement virtuel organisé par l’ONF a lieu le 31 mars pour clôturer les Rendez-vous de la Francophonie, indique l’artiste. Ça fait partie des outils de marketing, ils vont filmer quelques-unes de mes chansons pour en faire un montage et une diffusion en ligne. »

Des questions de fond

Au cours de la soirée à Gravelbourg, Alexis Normand a chanté sa nouvelle composition intitulée Le doigt dessus, sortie officiellement le 7 février et premier extrait en français de son prochain album prévu pour septembre 2023.

Ce nouvel opus, en lien avec son court métrage, explore la difficulté pour l’artiste d’identifier les tensions ressenties par rapport à son identité francophone en grandissant dans une famille exogame.

La partie discussion de la soirée a laissé place à des sujets de fond sur l’avenir du français en Saskatchewan. « La francophonie, ça génère toujours toutes sortes d’émotions », rapporte la musicienne.

Michel Vézina, bien connu de la fransaskoisie locale et actuel président de Vitalité 55+, a été le premier à s’avancer au micro : « Dans ton expérience de jeune francophone et comme artiste, quand on entend que les pourcentages de francophones diminuent toujours, comment tu vois le futur de la francophonie ? » a-t-il questionné. 

« Je ne sais pas si je crois toujours aux statistiques, a répondu Alexis Normand. Quand je retourne à Saskatoon, l’école française déborde et je vois que la communauté grandit. Beaucoup de gens veulent apprendre ou réapprendre le français. »

Image
Le prochain album d’Alexis Normand devrait sortir en septembre 2023. Crédit : Marie-Lou Bernatchez

Et de conclure : « Je ne suis pas inquiète pour le fait français, nous avons une belle francophonie. »

Par ailleurs, André Moquin, qui a été directeur des Conseils des écoles du nord de la province de 1994 à 1999, a tenu à féliciter l’artiste pour son parcours : « En tant qu’artisan du système scolaire fransaskois, je tiens à te féliciter. Tu es le résultat de ce que l’on espérait voir, de peine et de misère. Et félicitations à tes parents pour le choix qu’ils ont fait d’entretenir le français dans votre famille. »

Pour retrouver la liste des spectacles de la tournée 2023 d’Alexis Normand, rendez-vous sur le site web de l’artiste.

Un honneur pancanadien
Alexis Normand et l’humoriste québécois Eddy King sont les deux porte-parole des Rendez-vous de la Francophonie 2023.La 25e édition de l’événement, qui a lieu du 1er au 31 mars, est l’occasion de découvrir la richesse de la francophonie canadienne autour de nombreux événements culturels.« Eddy King et moi nous sommes déplacés en décembre à Ottawa pour deux journées de photoshoot et de tournage vidéo, relate la Fransaskoise. On est comme les visages des Rendez-vous et nous avons comme mandat de promouvoir l’événement dans nos réseaux sociaux et dans nos communautés et industries respectives. »

 

Le calendrier de toutes les activités des RVF 2023 est à retrouver en ligne.

Comments are only visible to subscribers.