Skip Navigation

Une francophonie qui rayonne

Une francophonie qui rayonne
2665 of views

Le 12 mars à Regina, le Palais législatif a été le témoin d'un événement emblématique du printemps : la proclamation des Rendez-vous de la francophonie (RVF). Comme à l’accoutumée, le drapeau a été hissé en présence de personnalités fransaskoises et de représentants du gouvernement.

« Le français est bien plus qu'une langue, c'est un héritage de créativité, d'art et de culture », a déclaré Laura Ross, ministre responsable des Affaires francophones, lors de son discours d’ouverture.

« Aujourd'hui, nous célébrons la beauté de la langue française et la diversité qu'incarne la culture francophone. Merci d'être ici pour célébrer avec nous », a ajouté la porte-parole du gouvernement provincial.

Un moment de réflexion

Pour les Fransaskois, le mois de mars est non seulement un moment de célébration, mais c’est aussi le temps de la réflexion.

« Nous vivons notre francophonie simplement de jour en jour, mais les Rendez-vous de la francophonie sont aussi l’occasion de mettre en lumière tout ce qui est fait et tout ce qui fait la richesse de notre communauté », a tenu à souligner Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF).

Image
La ministre responsable des Affaires francophones, Laura Ross, a remis un certificat de reconnaissance à Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Crédit : Ghita Hanane

Le thème retenu cette année pour les RVF est Découvrir aux éclats. De quoi inspirer le porte-parole des Fransaskois : « La francophonie canadienne est en évolution, elle se diversifie et nous appelle à découvrir de nouveau, car elle demeure innovatrice, contemporaine, elle s’adapte, se transforme. »

Une reconnaissance saluée

La proclamation des RVF a revêtu une signification particulière cette année, marquant le 50e anniversaire du Conseil culturel fransaskois (CCF) qui œuvre pour le rayonnement des arts francophones dans la province.

À cet effet, Denis Simard n’a pas manqué de rappeler l’importance de l’organisme pour encourager et soutenir des générations de créateurs francophones. Et ce, aux côtés d’Alexis Normand, ambassadrice nationale des RVF l’année dernière.

« À travers ses projections de films, elle nous a menés dans son univers et à réfléchir sur l’identité francophone, le sentiment d’appartenance et la complexité de nos interrelations en milieu minoritaire », a exprimé le président de l’ACF.

À son tour, la présidente du CCF a salué le travail de son organisme au cours du demi-siècle écoulé.

« Cinquante ans, c’est beaucoup, mais le travail pour les arts et la culture n’est pas fini, bien au contraire. Cette année plus que jamais, le CCF ravira les francophones et francophiles autour de projets significatifs », a indiqué Anne Brochu Lambert.

Parmi les projets évoqués figurent Couleurs de la fransaskoisie, un grand déploiement communautaire dans cinq localités du nord au sud qui mettra de l’avant le talent de cinq artistes muralistes accompagnés d’apprentis.

Et il y aura aussi une édition spéciale du Festival fransaskois cet été. « Restez à l’affût, car le CCF compte vous surprendre », promet la présidente du CCF.

Rayonner

Image
Le drapeau fransaskois a été hissé devant le Palais législatif. Crédit : Courtoisie du gouvernement provincial

Avec cette célébration, la Province marque le 26e anniversaire des Rendez-vous. Tout au long du mois de mars, divers événements viendront souligner cette célébration : concerts locaux par des artistes francophones, cérémonies de lever du drapeau fransaskois, carnavals d’hiver, ou encore tintamarres…

En définitive, cet événement a rappelé que la francophonie était bien plus qu'une simple question de langue. Ses valeurs de diversité, de tolérance et de dialogue ont été soulignées au cœur du Palais législatif, réaffirmant l’attachement et l’identité des francophones de la province.