Skip Navigation

Un demi-siècle de culture fransaskoise

Un demi-siècle de culture fransaskoise
1473 of views

Lors d’une présentation le 5 mars à Regina, le Conseil culturel fransaskois (CCF) a célébré ses 50 ans. L’occasion de souligner un demi-siècle d'engagement pour la promotion et la préservation de la culture francophone en Saskatchewan.

Pour marquer cet événement historique en ce Mois de la francophonie, le CCF a concocté une programmation exceptionnelle, mettant en lumière la richesse et la diversité des expressions artistiques francophones dans la province.

Tout commence avec une image de marque fraîchement réinventée. Le nouveau logo du CCF incarne ainsi l'évolution de l’organisme tout en restant fidèle à ses valeurs fondamentales.

Image
Nouveau logo CCF Suzanne Campagne et Elma Bos dévoilent le nouveau logo du CCF. PHOTOS Crédits : Ghita Hanane

Conçu avec soin et réflexion, ce nouveau visuel veut refléter la diversité, la vitalité et l'unicité de la communauté fransaskoise.

Un calendrier festif

Un partenariat historique avec le Musée d’art MacKenzie de Regina fait partie des nouveautés présentées dans le cadre de ce 50e anniversaire.

Le CCF organise en effet l’exposition solo de l’artiste fransaskoise Laura St. Pierre, intitulée All that you change changes you / Tout ce que tu touches, tu le changes, présentée du 22 mars au 11 août.

Grâce à ce partenariat, le public aura l’occasion de découvrir l’œuvre de ces dix dernières années de l’artiste originaire de Saskatoon, incluant des pièces inédites, et ce, en français.

« C'est une page d'histoire, rien de moins ! s’exclame Anne Brochu Lambert, présidente du CCF. La communauté fransaskoise célèbre de tout cœur la tenue de la première exposition solo d'une Fransaskoise. Nous saluons l'importance de ce jalon pour sa carrière. »

Puis, en juillet et septembre prochains, un projet d’art public intitulé Couleurs de la fransaskoisie aura lieu au sein de cinq communautés fransaskoises, mobilisant cinq artistes et de jeunes apprentis.

Ce projet, coordonné par Suzanne Campagne, a pour objectif de refléter l’histoire et les valeurs fransaskoises. Plus de détails seront communiqués dans les semaines à venir.

Un grand gala

C’est encore Suzanne Campagne qui est responsable de l’organisation du Gala du 50e du CCF qui aura lieu le 19 octobre au Darke Hall de Regina.

« Je peux dire que, toute la semaine, il va y avoir de la musique, les gens auront la possibilité de venir voir les vitrines, confie l’organisatrice. Une occasion aussi pour le Réseau des grands espaces et les diffuseurs de pouvoir choisir les artistes qui seront en tournée. »

« Le gala, c’est le clou de la programmation, ajoute la présidente du CCF, Anne Brochu Lambert. On va aussi contribuer à ces vitrines, c’est un moment important pour la relève de la scène musicale. C’est comme un événement olympique ! »

Au programme, de nombreuses activités comme les visionnements de projets de ces cinquante dernières années. Une conférence de presse sera tenue à Regina afin de communiquer plus de détails.

Inclure les communautés reculées

L’un des défis du CCF est d’inclure les villes habituellement négligées ou mal desservies comme Ponteix ou Prince Albert, des lieux où les francophones sont en situation très minoritaire.

Pour que tout le monde puisse profiter des célébrations du CCF, la présidente Anne Brochu Lambert promet d’appuyer la mobilisation de son organisme vis-à-vis de toutes les communautés.

« Le projet se déploie en milieu rural et urbain, assure-t-elle. Pour l’exposition à la galerie MacKenzie, on organise en ce moment un service d’autobus de façon à amener des groupes hors de Regina pour se déplacer à la galerie. »

Des mesures ont également été prises au niveau des écoles. Les établissements intéressés, où qu’ils soient à travers la province, pourront organiser une sortie scolaire à la galerie d’art dans la capitale.

Enfin, le Conseil culturel fransaskois promet d’accentuer sa promotion pour son 50e, autant auprès de ses membres que des médias, du grand public, de ses partenaires et bailleurs de fonds.