Skip Navigation

Le FDÉFP, une bouffée d’air pour la fransaskoisie

Le FDÉFP, une bouffée d’air pour la fransaskoisie
1563 of views

Grâce aux financements du Fonds de développement économique francophone des Prairies (FDÉFP), trois organismes fransaskois peuvent concrétiser leur projet. De quoi bonifier l’offre de services en français dans la province.

Au total, ce sont 170 000 dollars qui sont investis en Saskatchewan durant l’année 2023-2024 par le FDÉPF, un fonds dédié au développement économique des communautés francophones dans les Prairies canadiennes.
Administré dans la province par le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), le FDÉFP sélectionne chaque année des projets communautaires via un comité interprovincial à la suite d’un appel à projets. 

« C’est un levier important favorisant la participation inclusive à l’économie de la province par les communautés francophones de la Saskatchewan », soutient Jean de Dieu Ndayahundwa, gestionnaire en développement économique communautaire et entrepreneurial au CÉCS.

Dans le cadre de ce financement, trois projets ont été sélectionnés en Saskatchewan : l’extension de la boutique Nation fransaskoise en librairie, la réouverture complète du bistro à Regina et la création d’un centre provincial de services pour les aînés en perte de mobilité. 

De nouveaux services

Inaugurée en grande pompe à Saskatoon le 18 novembre, la nouvelle librairie lancée par la Société historique de la Saskatchewan (SHS) a bénéficié de 70 000 dollars de financement via le FDÉFP.

Selon les données fournies par le CÉCS, ce financement a permis à la SHS de développer un stock d’éditeurs franco-canadiens, d’acheter du mobilier, de former un libraire et de créer une programmation d’activités communautaires, comme des ateliers de lecture pour les jeunes.

« Les membres de la communauté sont très contents du résultat de ce projet, déclare Alexandre Chartier, directeur de la SHS. C’est une réaction émotionnelle si j’ose dire, car la boutique et la librairie viennent donner un souffle nouveau à l’œuvre de nos organismes. »

Pour sa part, l’Association communautaire fransaskoise de Regina (ACFR) a bénéficié de 70 000 dollars pour compléter la réouverture du bistro du Carrefour des Plaines, ce qui permettra à l’organisme d’augmenter ses revenus locatifs. 

Plus précisément, ce financement a permis l’embauche d’un contractuel, la réhabilitation de la cuisine et du bar, l’achat d’équipements pour la salle de spectacle ainsi que de payer les services de plomberie et d’électricité. L’enveloppe permettra également de promouvoir les nouveaux services du bistro. 

La directrice générale de l’ACFR Mireille Bizimana se réjouit de cet apport financier, soulignant qu’il permettra de consolider les finances de l’organisation tout en générant des revenus additionnels.

Le troisième projet appuyé par le FDÉFP concerne les services aux aînés, un secteur important pour la fransaskoisie qui compte plus de la moitié de ses membres dans la tranche d’âge des 55 ans et plus. 

Piloté par Vitalité 55+, le projet du Centre provincial des services pour les aînés en perte de mobilité a bénéficié d’une enveloppe de 30 000 dollars. 
Recrutement d’un contractuel, identification des partenaires et des professionnels bilingues offrant des services aux aînés, promotion auprès des clients potentiels, développement de politiques et d’outils de fonctionnement, achat d’équipement… Autant de tâches à accomplir pour lancer le projet.

Un second appel à projets par le FDÉFP sera mis en place début 2024 pour des projets débutant le 1er avril 2024. 

« Nous encourageons fortement les organismes francophones des Prairies à se préparer pour être en mesure de proposer des projets qui répondent aux exigences et aux objectifs du FDÉFP », précise à cet égard un communiqué du bailleur de fonds.